la mutuelle générale

Ne choisissez plus entre votre budget et votre santé

Actualités
  • Imprimer
Etude nationale Constances

Lancement de l'étude nationale Constances et droit d'opposition

Mise en ligne le 08/11/2010

Qu'est ce que Constances ?

La Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés et l’Inserm se sont associés, avec le soutien du ministère de la Santé, autour d’un grand projet de recherche médicale, mené grâce à la participation des Caisses Primaires d’Assurance Maladie, du réseau des Centres d’examens de santé, des principales Sections locales mutualistes dont fait partie La Mutuelle Générale (mais aussi LMDE, MFP Services, MGEN, MNH et MNT) et de la Caisse d’assurance maladie des Industries Électrique et Gazière (Camieg) : la cohorte Constances des Consultants des Centres d’examens de santé.

 

Les objectifs de Constances

Constances est une étude nationale dont l’objectif est de suivre la santé d’un très grand nombre de personnes adultes volontaires sur tout le territoire. Cette étude, qui sera l’une des plus importantes au monde, s’intéressera à un grand nombre de questions de santé, aussi diversifiées que les maladies cardiovasculaires, les maladies chroniques, les maladies respiratoires, le cancer, la santé mentale, le vieillissement, etc.

Il s’agit de mieux comprendre les causes et l’évolution de ces problèmes, en relation avec le mode de vie, l’alimentation, l’environnement personnel et professionnel, ou encore les événements importants de la vie.

Pour plus d’informations sur cette recherche, vous pouvez vous référer au site Internet : http://www.constances.fr.
 

Les départements concernés par l'étude Constances

Cette étude va prochainement se mettre en place dans les départements suivants :

Bouches-du-Rhône (CES de Marseille), Charente (CES d'Angoulême), Côtes-d'Armor (CES de Saint-Brieuc), Gard (CES de Nîmes), Haute-Garonne (CES de Toulouse), Gironde (CES de Bordeaux-Cenon), Ille-et-Vilaine (CES de Rennes), Indre (CES de Châteauroux), Indre-et-Loire (CES de Tours), Loire-Atlantique (CES de Saint-Nazaire), Loiret (CES d'Orléans), Meurthe-et-Moselle (CES de Nancy-Longwy), Pyrénées-Atlantiques (CES de Pau), Rhône (CES de Lyon), Paris, Vienne (CES de Poitiers), Territoire de Belfort (CES de Belfort), Nord et Pas-de-Calais (CES de Lille).
Si vous habitez dans un de ces départements, vous êtes susceptible d’être tiré au sort afin de vous proposer de participer à la cohorte Constances. Néanmoins votre participation à la cohorte Constances ne sera effective qu’après un entretien d’information et la signature d’un consentement.

 

Notification du refus de participation à l'étude Constances

Le projet Constances a obtenu l’autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (www.cnil.fr), et la loi vous permet de notifier votre refus d’être tiré au sort auprès des responsables scientifiques du projet. Pour cela vous pouvez écrire, avant le 30 novembre 2010, à :

Pr. M. Goldberg / Dr M. Zins
Cohorte Constances
Unité 1018 Inserm-UVSQ/Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations
Hôpital Paul Brousse– Bâtiment 15-16
16 avenue Paul Vaillant Couturier
94800 Villejuif

En précisant votre nom et prénom, votre sexe, votre affiliation (nom de mutuelle ou Camieg), votre adresse et votre date de naissance. Vous serez alors retiré définitivement des fichiers utilisés pour le tirage au sort.

Partagez
Mise en ligne le 08/11/2010
Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer