Sommaire

Dispositif MonPsy : comment ça marche ?

Ouvert aux patients depuis le 5 avril 2022, le dispositif MonPsy permet la prise en charge de 8 séances annuelles avec un psychologue. Qui peut en bénéficier ? Auprès de quels professionnels ? Quelles sont les modalités de remboursement ? Les réponses ci-dessous.

Publié le 18/05/22
Temps de lecture 4 min

Qui peut bénéficier du dispositif MonPsy ?

Vous éprouvez mal-être ou anxiété ? Vous souffrez d’un manque d’énergie, d’appétit ou de sommeil ? Vous êtes sujet à des troubles mineurs du comportement alimentaire ? Sans être dépendant, vous souffrez de votre consommation d’alcool, de tabac ou de cannabis ? Peu importe que ces difficultés soient liées à votre vie personnelle ou professionnelle, ou même qu’elles n’aient pas de motif apparent : le nouveau dispositif MonPsy est là pour vous aider à les surmonter.

Ce dispositif d’accompagnement psychologique est destiné à toute personne ayant besoin d’un soutien : adultes, adolescents et enfants de plus de 3 ans. Sur une année civile, jusqu’à 8 séances avec un psychologue vous seront remboursées – 1 séance d’évaluation et 7 séances de suivi –, à condition d’avoir bien consulté votre médecin traitant au préalable. C’est lui qui évaluera si le dispositif est adapté à votre situation ou s’il convient de consulter d’autres spécialistes ; il vous fournira le cas échéant un courrier d’adressage.

Prenez soin de vous avec une mutuelle santé adaptée à vos besoins

La Mutuelle Générale vous accompagne sur tous vos besoins en santé grâce à des solutions personnalisables :

Quel psychologue peut-on consulter ?

Pour bénéficier du remboursement, vous devez absolument consulter un psychologue conventionné et partenaire du dispositif. La liste complète des psychologues partenaires et leurs coordonnées sont disponibles sur la plateforme en ligne. Ces spécialistes ont été sélectionnés sur des critères de formation et d’expérience en matière de psychologie clinique, et ont signé une convention avec l’Assurance Maladie spécifique au dispositif MonPsy.

Si votre psychologue habituel n’est pas partenaire du dispositif, vous ne pourrez donc pas obtenir un remboursement en le consultant. N’hésitez pas à vous tourner vers votre médecin traitant pour obtenir de l’aide dans le choix du psychologue à consulter. Bon à noter également : la première séance d’évaluation doit nécessaire être effectuée en présentiel. Les suivantes pourront être effectuées en téléconsultation.

Comment les séances sont-elles remboursées ?

Au maximum, vous pouvez bénéficier du remboursement de 8 consultations par année civile via le dispositif MonPsy. L’Assurance Maladie prend en charge 60 % du coût des séances et votre mutuelle ou assurance complémentaire peut financer les 40 % restants – dans le cadre des contrats de complémentaire santé responsable, qui couvrent aujourd’hui 95 % des assurés.

Attention, l’utilisation de la carte Vitale n’est pas encore possible, même si elle devrait être mise en place prochainement pour simplifier les démarches. Pour l’instant, vous devez donc prévoir l’avance des frais : 40 € pour la première séance d’évaluation, 30 € pour les séances suivantes. Selon le psychologue choisi, vous devrez régler les consultations après chaque séance ou à la fin du suivi. Vous pourrez ensuite obtenir votre remboursement auprès de votre organisme d’assurance maladie, après envoi de la feuille de soins du psychologue et de la lettre d’adressage de votre médecin traitant.

Bon à savoir

Dans le cadre de ses contrats santé responsable, La Mutuelle Générale prend en charge la part complémentaire de vos consultations éligibles au dispositif MonPsy, soit 40 % du coût des séances. 

En ce moment sur le Blog

Voir tous les articles

5 Conseils pour en finir avec la cigarette

Retrouvez quelques suggestions pour en finir avec la cigarette

3 min
Lire l’article

Ulcère gastroduodénal : une maladie avant tout infectieuse

Découvrez l'ulcère gastroduodénal, une maladie avant tout infectieuse.

3 min
Lire l’article

Pourquoi se faire soigner dans un centre de santé mutualiste ?

Accéder à un grand nombre de professionnels de santé pour des consultations et des soins de qualité, le tout sans dépassement d’honoraires ni avance de frais, c’est possible. C’est même le but des centres de santé mutualistes.

4 min
Lire l’article