En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Enfant
Enfant
  • Imprimer
Goûter : un plaisir nécessaire pour les enfants et les adultes

Goûter : un plaisir nécessaire pour les enfants et les adultes

Le goûter est un repas rituel chez les enfants. Il leur est nécessaire afin de combler leurs exigeants besoins énergétiques. Mais ce repas de l'après-midi ne leur est pas réservé. Les adultes peuvent aussi avoir besoin de ce plaisir.

Goûter : indispensable chez les enfants et les ados

Le goûter est indispensable aux enfants jusqu'à la fin de leur croissance.  

L'âge à laquelle celle-ci se termine est variable. Il évolue entre 15 et 16 ans chez les filles. Les garçons mettent une année de plus pour y arriver : ils deviennent adultes entre 16 et 17 ans.

Pendant toute cette longue période, les enfants et les ados ne cessent de fabriquer des os et des muscles. D'où leur grand besoin d'énergie, de protéines et de calcium.

C'est pourquoi trois repas, petit-déjeuner, déjeuner et dîner ne leur sont pas suffisants. Il leur en faut absolument un quatrième et c'est le goûter.

Goûter des enfants et des ados : pas de produits industriels

L'industrie alimentaire a envahi le marché du goûter des enfants et ne cesse de proposer de nouveaux produits : biscuits de toutes sortes, gourdes de compotes etc.

Tous ceux-ci, ou n'importe quelle viennoiserie achetée chez le boulanger, sont des produits pour un goûter nomade, qu'enfants et ados mangent alors dans la rue à la sortie de l'école ou du lycée.  Ce qui n'est vraiment pas ce qu'il y a de mieux pour eux.

Ce genre de goûter ressemble plus à un grignotage qui peut être une source de prise de poids. D'autant plus que tous ces produits sont très sucrés.

Cela leur donne la mauvaise habitude de manger en marchant, sans faire attention à ce qu'ils avalent, sans mâcher, surtout lorsqu'il s'agit d'une compote.

Goûter des enfants et des ados : à la maison et à table

Parce que ce goûter doit être un vrai repas, l'enfant ou l'ado doit le prendre tranquillement assis à table.

Parce qu'il a besoin d'énergie, de protéines et de calcium, ce goûter doit être composé de bonnes tartines beurrées et confiturées ou miellées ou chocolatées (chocolat râpé dessus), d'un laitage (yaourt, fromage blanc ou bol de lait) et éventuellement d'un fruit.

Vous pouvez de temps en temps, si vous êtes pâtissière dans l'âme, lui donner une ou deux tranches de vos merveilleux cakes. Mais pas de gâteau trop sucré !

C'est la bonne habitude à imposer dès le plus jeune âge. Quand elle est prise, cela facilite la vie des parents ! Et vous aurez plus de chance que votre ado, en ayant besoin depuis son plus jeune âge, ne renâcle pas.

Cela dit, si votre ado se rebelle à l'idée de goûter en rentrant à la maison, vous dit qu'il n'a pas faim, il y a de grandes chances pour qu'il ait bu avant une cannette de soda bien sucrée ou grignoté une confiserie ou un autre produit tout aussi sucré qui lui ont coupé l'appétit ! Vous avez intérêt à enquêter et à le briefer sur les méfaits de trop de sucre !

Goûter : quand ils ne peuvent pas rentrer à la maison

Vous connaissez l'emploi du temps, vous n'êtes donc pas prise au dépourvu !

Alors prévoyez un goûter maison emporté par la personne qui va chercher le petit à l'école et le conduire à l'activité prévue ou que vous déposerez dans le sac de l'ado.

Un morceau de baguette avec une bonne barre de chocolat enfoncée dedans, c'est le plus pratique et tous aiment ça. Ajustez la taille en fonction de l'âge du consommateur.

Ajoutez un yaourt à boire et éventuellement un fruit.

Si celui-ci n'est pas possible, ça n'est pas dramatique. Faites une salade de fruits pour le dîner : c‘est facile à avaler et ainsi votre « bébé » en consommera plus.

Adultes : un vrai goûter, pas un grignotage

Vous avez avalé un sandwich ou une salade à la hâte, fait un bref passage à la cantine où les plats proposés ne vous disaient rien.

Bref, vous avez plus ou moins escamoté votre déjeuner et dans l'après-midi, un creux vous vrille l'estomac.

Ne commettez pas l'erreur de le combler avec un truc gras et sucré : ce grignotage va apaiser votre faim sur le moment mais, à cause du sucre, vous aurez inévitablement une autre fringale plus tard. Tandis que le gras ira se stocker sur vos fesses car vous n'allez pas dépenser les calories qu'il vous aura apportées.

Il vous faut un vrai goûter qui doit combler le déficit nutritionnel de votre déjeuner.

 

Adultes : quel goûter ?

Si vous êtes à la maison, vous pouvez fort bien prendre le même goûter que les enfants.

Mais au bureau, c'est une autre affaire : vous mettre à beurrer des tartines risque de poser un problème. Vous êtes obligée de vous rabattre sur le distributeur automatique de votre entreprise ou de faire un saut dans un magasin proche.

Vous devez trouver facilement un fruit (ou une compote ou un jus de fruit) et un produit laitier : yaourt ou petit pot de fromage frais ou fromage découpé en tranches. C'est la base d'un goûter reconstituant.

Mais il est bon de la compléter avec un produit apportant des fibres pour ralentir leur digestion. La tranche de pain complet est l'idéal mais pas évidente à trouver. En revanche, il est plus facile de vous procurer des fruits secs (amandes ou autres) et de bien en mâcher une petite poignée. 

Adultes : prendre la bonne habitude de goûter ?

Pourquoi vous priver du plaisir de goûter régulièrement ?

Ce sera excellent pour votre bien-être et votre santé, et ce pour plusieurs raisons.

Vous équilibrerez ainsi vos apports alimentaires au cours de la journée.

Vous déjeunerez forcément léger, ce qui vous évitera fatigue et somnolence d'après repas et vous serez ainsi plus performante.

Vous ferez une pause salutaire dans l'après-midi qui vous redonnera de l'énergie.

Vous ne serez plus affamée avant le dîner : vous échapperez à la fatigue et à la mauvaise humeur inhérentes à une hypoglycémie, ce qui vous permettra de mieux supporter le bazar des enfants et de garder votre calme pour les faire obéir.

Vous éviterez aussi l'abominable tentation de grignoter en préparant le repas.

Si vous prenez cette bonne habitude de goûter, vous prévoirez celui-ci évidemment à l'avance. 

Qu'est-ce qui vous empêche alors, comme les petits, de vous régaler d'un pain au chocolat maison (baguette plus barre de chocolat) ? Un petit tour en enfance, ça ne peut pas vous faire du mal !
Source :

Paule Neyrat diététicienne nutritionniste

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Où trouver vitamines et minéraux ?

Quizz Enfant

Économisez sur votre budget, pas sur la santé de votre famille

Garanties complètes, réduction famille, bonus fidélité, assistance incluse, choisissez la mutuelle adaptée à vos besoins
Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×