Les bébés qui dorment mal mangent mal…

6 février 2018

Pour les mamans, un bébé qui dort bien et mange bien est en général un but à atteindre… mais les choses sont rarement aussi simples. En plus une étude vient de montrer que les enfants qui ne dorment pas bien sont aussi, souvent ceux qui sont difficiles à nourrir.

Dormir mal, manger mal, des soucis fréquents chez les bébés

Si les deux problèmes sont très fréquents chez les bébés, avec 10 à 30% des bébés affectés par l'insomnie (difficulté pour s'endormir, pour rester endormi, réveil prématuré, etc.), et 25% qui souffrent de problèmes d'alimentation (refus de certains aliments, colères au moment des repas, inquiétude des parents par rapport à la croissance ou à l'alimentation, etc.), les liens entre les deux n'ont jamais été explorés. Les scientifiques ont donc recruté des enfants âgés de six mois à trois ans suivis dans un centre spécialisé pour leur insomnie ou pour leurs troubles alimentaires, et ont interrogé leurs parents. Ensuite, les réponses ont été comparées à celles de parents d'enfants bien portants, ou en tout cas qui n'étaient pas suivis pour des troubles du sommeil ou de l'alimentation.

Insomnies et troubles alimentaires sont liés chez les bébés

Les résultats sont éloquents. Chez les enfants insomniaques, 26% souffraient également de difficultés par rapport à l'alimentation, contre 9% parmi le groupe contrôle (enfants bien portants). Quant aux enfants suivis pour des difficultés alimentaires, ils étaient 37% à avoir des difficultés par rapport au sommeil, contre 16% chez des enfants qui s'alimentaient normalement.

Pourquoi l'insomnie et les difficultés d'alimentation sont-elles liées chez les bébés ?

Les chercheurs qui ont effectué cette étude soulèvent plusieurs explications possibles. Une cause médicale ou organique commune aux deux problèmes est envisageable, mais pas très crédible. Il est plus probable que les deux troubles interagissent : les parents fatigués par une nuit sans sommeil ont peut-être plus de mal à interagir avec leur enfant au moment des repas. A l'inverse, des bébés qui n'ont pas mangé ou presque pas pendant la journée, sont peut-être réveillés par la faim ou la soif. Cependant, dans l'opinion des chercheurs, la cause la plus probable est comportementale. C'est dans la relation entre les parents et les bébés que se trouve la raison du sommeil insuffisant et de l'alimentation difficile à gérer des bébés. Cette hypothèse est renforcée par le fait que des études passées ont montré qu'une intervention comportementale permet souvent de régler les problèmes…

Marion Garteiser, journaliste santé