En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Enfant
Enfant
  • Imprimer

Poussée dentaire : les signes qu'il faut connaître

12 Juillet 2018

La fièvre quand bébé fait ses dents est fréquente au moment de la percée de la gencive. En revanche, la période de poussée dentaire dont la durée varie d’un à plusieurs mois provoque rarement de la fièvre mais s'accompagne de nombreux signes. Sachez les identifier.

Poussée de fièvre : des signes révélateurs

Il est fréquent que bébé soit fiévreux lorsqu’il fait ses dents, mais uniquement lorsque la gencive se perce. La poussée dentaire ne provoque quant à elle pas de fièvre, ou tout au plus une température inférieure à 38,5°C d’une durée ne dépassant pas 48 heures. Certains signes plus révélateurs que la fièvre permettent de s’assurer qu’il s’agit bien d’une poussée dentaire, à savoir :

  • Un manque d’appétit qui ne dure généralement qu’un jour ou deux : proposez à votre bébé des compotes et purées faciles à manger ainsi que de l’eau pour l’hydrater suffisamment.
  • Le nez qui coule : mouche-bébé et sérum physiologique permettent de désencombrer et de nettoyer le nez.
  • Des selles molles voire une diarrhée avec émission de selles acides qui favorisent l’érythème fessier : une pommade spécifique favorise la cicatrisation.
  • Une gencive gonflée et douloureuse du fait de la compression des terminaisons nerveuses : un baume à passer sur la gencive peut soulager bébé.

Salivation excessive, agitation, sommeil perturbé, menton et joues rouges sont d'autres signes révélateurs : chez le bébé, la poussée dentaire ne passe pas inaperçue.

Poussée dentaire : une durée variable

La poussée dentaire a une durée variable d’un enfant à l’autre, de quelques semaines à quelques mois. Toutefois, si l’un au moins de ces signes persiste au-delà de quelques jours, n’hésitez pas à consulter le pédiatre. Négliger un nez qui coule peut entraîner des otites. De même, une diarrhée ne doit pas se prolonger car elle expose l’enfant au risque de déshydratation.

Source : La Rédaction E-Santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Économisez sur votre budget, pas sur la santé de votre famille

Garanties complètes, réduction famille, bonus fidélité, assistance incluse, choisissez la mutuelle adaptée à vos besoins

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Vous êtes adhérent ?
Statutaires
Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salariés de droits privés Orange
Adhérents salariés de droits privés Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange
Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
×
×
×
×