En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Femme
Femme
  • Imprimer

Grossesse : les différentes méthodes pour déclencher une grossesse

Grossesse : les différentes méthodes pour déclencher une grossesse

06 Février 2018

Les couples qui n'arrivent pas à mettre en route une grossesse peuvent recourir à la procréation médicalement assistée (PMA) ou assistance médicale à la procréation (AMP). Les spécialistes disposent de différentes techniques pour déclencher une grossesse : insémination artificielle, fécondation in vitro classique ou assistée.

La procréation médicalement assistée (PMA)


Environ un couple sur 7 consulte pour une infertilité supposée et un couple sur 10 suit des traitements pour une conception. Selon l'Agence de biomédecine, 20.657 enfants sont nés en France en 2007 grâce à l'aide médicale à la procréation, soit 2,5% des naissances.

À savoir : la première naissance issue d'une fécondation in vitro a eu lieu en 1978 en Angleterre et en 1982 en France.

Les principales causes de stérilité sont :

 

  • Des troubles de l'ovulation, environ 32% des cas.


  • Des pathologies de type hydrosalpinx (lésion de la trompe le plus souvent consécutive à une infection) ou endométriose, entre 11 et 26 % des cas.


  • Une glaire hostile aux spermatozoïdes, dans 4 à 15% des cas.


  • Enfin, la stérilité reste inexpliquée dans 8 à 30% des cas.

 

 

Quelles sont les différentes techniques de procréation médicalement assistée ?


- La plus simple est l'insémination artificielle intra-utérine avec le sperme du conjoint après stimulation et déclenchement de l'ovulation. On obtient entre 10 et 15% de succès par cycle. Cette méthode est proposée en cas de certaines infertilités inexpliquées, ou liées à une altération de la glaire cervicale ou du sperme. L'insémination artificielle nécessite un nombre suffisant de spermatozoïdes normaux et mobiles et au moins une trompe perméable.



- La fécondation in vitro classique (FIV) nécessite une stimulation ovarienne plus importante, une ponction des ovocytes pour la fécondation in vitro puis le transfert de l'embryon par voie naturelle. On obtient en moyenne 22% de succès par cycle.

On recourt à la FIV en cas d'échec de l'insémination artificielle, d'infertilité inexpliquée, de certaines infertilités masculines modérées ou en cas d'anomalie des trompes.



- La fécondation in vitro assistée ou ICSI propose en plus une micro-injection du spermatozoïde dans l'ovocyte. Le taux de succès atteint ici 24% par cycle en moyenne. Cette technique est indiquée lorsque les spermatozoïdes présentent des anomalies importantes.



Ces méthodes sont dites intraconjugales lorsqu'elles sont réalisées avec le sperme et l'ovocyte des conjoints. Dans certains cas, un don d'ovocyte ou de spermatozoïdes est requis. Enfin, un accueil d'embryon peut aussi être envisagé dans certaines conditions bien définies par la loi.

Qui peut bénéficier d'une PMA ?


Les couples hétérosexuels, mariés ou vivant en concubinage, et présentant un problème de fécondité, des pathologies transmissibles infectieuses (VIH par exemple) ou génétiques (myopathie, mucoviscidose...).

Concernant la fécondation in vitro, 4 tentatives sont remboursées par l'Assurance maladie après entente préalable, à condition que celles-ci soient réalisées avant l'âge de 43 ans.

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×
×