En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Femme
Femme
  • Imprimer
L'hygiène intime de la grande voyageuse

L'hygiène intime de la grande voyageuse

Vous partez en voyage à l'autre bout du monde... ou suffisamment loin pour vous poser des questions sur ce qu'il faut emporter dans vos bagages. Votre hygiène générale et votre hygiène intime peuvent vous poser question : vais-je trouver des toilettes convenables, comment vais-je me laver, etc. Voici donc quelques informations pour rester zen et fraîche partout dans le monde.

Les toilettes, ce ne sont pas les mêmes sur toute la planète !

Dans certains pays, vous trouvez des toilettes à la turque voire des latrines, des toilettes sans papier mais avec un petit tuyau d'eau pour vous laver... Parfois vous aurez un saut d'eau à jeter après avoir fait vos besoins, et en d'autres lieux, vous tomberez sur des toilettes sèches où vous devrez ajouter des copeaux de bois au lieu de tirer la chasse d'eau. Et parfois même, vous serez contrainte à faire comme les hommes préhistoriques, trouver un petit coin isolé dans la nature.

Le papier n'est pas toujours fourni...


Soyez prévoyante, même les toilettes VIP peuvent manquer de papier. Pensez à apporter avec vous un rouleau de papier pour être tranquille, ou bien des mouchoirs en papier, plus discrets à transporter ! 

La cuvette est sale ?


Restez zen si vous le pouvez. Dîtes-vous déjà qu'aucune maladie ne s'attrape sur le siège des WC. Seule votre peau sera à son contact donc vous ne risquez aucune infection sexuellement transmissible. C'est seulement désagréable. Installez-vous sans vous asseoir, cela fera travailler les muscles de vos cuisses ! Ou si vous tenez à vous asseoir, isolez-vous avec vos mouchoirs. Une aide plus élaborée consiste à apporter avec vous un protège-cuvette en papier léger. Il peut ensuite être éliminé avec le papier toilette en tirant la chasse d'eau.

Les WC turcs, ce n'est pas votre tasse de thé ?


Appréciez-les pourtant ! Elles sont très hygiéniques et de plus, la posture accroupie est la meilleure de toutes pour faire travailler votre périnée et expulser ce que votre corps doit expulser dans le respect des mécanismes de votre corps.
Si vraiment vous accroupir vos insupporte, prévoyez un dispositif adapté pour uriner debout. Il s'agit d'une sorte d'entonnoir en silicone, en plastique et il est alors réutilisable. Il en existe aussi en papier imperméabilisé jetable. Vous trouverez ces ustensiles sur internet ou vous pouvez vous entraîner à en fabriquer un avec un plastique un peu rigide ou du papier sulfurisé. Attention, avec cette option, faites des essais chez vous avant de partir en voyage !

Faut-il apporter un nettoyant intime spécifique ?


Si vous n'avez jamais eu de mycose, d'irritation intime, d'infection urinaire ou de brûlures au niveau de la vulve, c'est que votre flore intime est excellente. Ce n'est pas la peine de prévoir un produit spécifique, le gel douche ou le savon vous convient, puisque vous l'utilisez depuis des années et que vous vous en trouvez bien.
Si vous souffrez régulièrement d'irritations, de mycoses ou de soucis intimes, il est préférable de prévoir un produit adapté. Le plus pratique en voyage, c'est un pain surgras, facile à transporter et respectant votre intimité.

Et les lingettes pour toilette intime ?


Vous pouvez y avoir recours si vous les avez déjà utilisées et qu'elles vous conviennent. Mais si vous pensez avoir une fragilité vulvaire, elles sont déconseillées, ne nettoyant pas aussi bien que l'eau courante et laissant des substances chimiques sur votre muqueuse.

Mes règles en voyage ?$$
Si vous prenez une contraception orale, vous avez la possibilité d'enchaîner deux plaquettes de pilule de façon à zapper les 7 jours d'arrêt. Vous éviterez ainsi de saigner entre deux plaquettes. De plus, la sécurité contraceptive est ainsi augmentée, et vous n'augmentez pas les risques liés à la pilule. Cependant, si vous enchaînez plusieurs plaquettes, vous risquez de voir apparaître des petits saignements un peu n'importe quand, les spottings.
Si vous craignez le manque de serviettes ou de tampons, pensez à la coupe menstruelle, minibol en silicone recueillant en intravaginal le sang des règles. Mais surtout, testez-la avant de partir, son usage nécessitant un geste à intégrer. 

Quels sous-vêtements en voyage ?$$
L'idéal, ce sont les dessous en matières naturelles, coton, soie, lin, car ils entraînent le moins d'infections et d'irritations. Evitez donc les matières synthétiques.
Ne pensez pas éviter de changer de sous-vêtements en portant des protège-slips. Ils sont pratiques un ou deux jours par mois, mais à éviter absolument au quotidien pour leur effet asséchant sur la vulve, effet prédisposant à toutes les infections et irritations. 

Si vous êtes sujettes aux mycoses...


Vous pouvez apporter avec vous une boîte d'ovules dans votre trousse à pharmacie. Car c'est désagréable de se trouver à une pharmacie alors que vous ne savez pas parler la langue du  pays, et devoir expliquer que cela vous démange à l'entrejambe !

La prévention sexuelle, c'est important aussi !


Les voyages, c'est idéal pour les rencontres amicales... ou amoureuses. Si vous partez dans un lieu reculé, pensez à apporter avec vous des préservatifs non périmés. Dans le même état d'esprit, apportez aussi une pilule du lendemain, Norlevo® ou EllaOne® afin de pouvoir prévenir une grossesse non désirée. Et même si vous n'avez pas l'âme aventureuse en amour, cela pourrait vous servir à dépanner des amis et éviter des catastrophes évitables... 

Et pour la toilette intime, les conseils restant valables partout.


Surtout ne vous lavez pas avec un gant de toilette, la main et l'eau courante sont bien plus propres. Les gants de toilette sont des nids à microbe !
L'eau pure de la douche suffit à laver la zone intime, car les sécrétions naturelles sont hydrosolubles. Si vous manquez de gel douche ou de gel intime, n'en faites pas un drame.

Lavez-vous toujours de l'avant vers l'arrière, de manière à ne pas rapporter les bactéries présentes au niveau de l'anus vers votre zone vaginale ou urinaire.

Au total, parmi tous ces conseils, à vous de choisir l'essentiel pour vous. En effet, il est bon aussi de savoir voyager léger !
Source :

Dr Catherine Solano, médecin sexologue

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Quelle type de mère êtes vous ?

Quizz Femme

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×