En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Femme
Femme
  • Imprimer
Syndrome prémenstruel : très fréquent chez les adolescentes

Syndrome prémenstruel : très fréquent chez les adolescentes

Très régulièrement, votre adolescente se plaint de douleurs dans le bas-ventre, présente un malaise général ou des troubles émotionnels (irritabilité, tristesse...). A quel rythme exactement ? Et si c'était un syndrome prémenstruel ? De tels symptômes associés au cycle féminin interfèrent avec la vie active des adolescentes.

Douleurs des règles : 93% des adolescentes


Le syndrome prémenstruel peut être responsable chaque mois de divers symptômes plus ou moins prononcés et plus ou moins interférents avec la vie quotidienne.

C'est ainsi que les ados peuvent régulièrement se plaindre de douleurs abdominales, de maux de tête, ou présenter des troubles de l'humeur (tristesse, angoisse, irritabilité...). L'important est d'y penser car ce syndrome est très fréquent et peut aussi évoquer une endométriose.

Le syndrome prémenstruel est très fréquent chez les adolescentes


Selon cette étude australienne menée auprès de 1000 jeunes filles âgées de 15 à 19 ans, 93% d'entre elles ont signalé ressentir des douleurs au moment des règles, 71% des crampes, 73% des troubles de l'humeur et 96% un syndrome prémenstruel, c'est-à-dire qu'elles ressentent en plus des douleurs, d'autres symptômes physiques, psychologiques et émotionnels, soit durant les quelques jours qui précèdent les règles, soit pendant les menstruations.

Environ 25% présentent des troubles menstruels marqués, 21% des douleurs sévères et 26% souffrent au moins de 5 symptômes. Au final, ces troubles se répercutent souvent sur les activités et sont à l'origine d'absentéisme scolaire, pour 26% des adolescentes.



Ce syndrome est donc très fréquent et très douloureux, avec un fort impact sur la vie quotidienne. Il est essentiel de consulter pour bénéficier d'une prise en charge efficace. La consultation permet également d'écarter ou inversement de diagnostiquer précocement une endométriose.

Douleurs menstruelles : et si c'était une endométriose ?


L'endométriose est due à la présence de tissu de l'endomètre en dehors de l'utérus. Ce trouble gynécologique peut être à l'origine de douleurs dans le bas-ventre, comme celles rapportées lors du syndrome prémenstruel. Et en effet, une endométriose est retrouvée relativement fréquemment chez des adolescentes souffrant de douleurs menstruelles ou de douleurs pelviennes sévères résistantes aux traitements (anti-inflammatoires, contraception orale).

Or différencier les douleurs générées par une endométriose ou un syndrome prémenstruel est difficile. C'est ainsi que pour une jeune fille de moins 19 ans souffrant de douleurs prémenstruelles, le diagnostic d'endométriose est porté en moyenne avec un délai de 12 ans, contre 3,3 ans pour une femme de plus de 30 ans !



En conclusion, il est préférable d'être attentif aux troubles menstruels vécus par les adolescentes, afin de consulter préventivement tôt et de traiter les symptômes qui peuvent interférer avec leur vie personnelle, scolaire et sociale. C'est aussi la meilleure façon d'écarter une endométriose, sinon de porter précocement un diagnostic et d'en limiter, là encore, les conséquences.

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Quelle type de mère êtes vous ?

Quizz Femme

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×