En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Forme et bien être
Forme et bien être
  • Imprimer
Cellulite ou gras en trop ?

Cellulite ou gras en trop ?

Dans quelques semaines, il va falloir se déshabiller et penser au maillot de bains des vacances.C'est alors que l'on va affronter le spectacle de bourrelets antipathiques ruineurs de moral et cette affreuse cellulite que l'on aimerait tant cacher !Bourrelets, cellulite : comment faire la différence et comment les éliminer sans danger pour la santé ? 

Les bourrelets, c'est quoi ?

De la graisse, stockée dans le tissu adipeux.
Celui-ci est composé de cellules appelées « adipocytes » qui, au gré des circonstances de la vie, se remplissent ou se vident du gras qui y est stocké.

Le gras est réparti sur tout le corps mais de façon très inégale.
Chez les messieurs, il se loge surtout sur le buste (d'où leur gros ventre quand ils en ont trop) : leurs fesses et leurs cuisses n'en sont nappées que d'une fine couche.
Tandis que chez les dames, c'est le contraire : ce gras est installé sur le bas du corps, d'où leur popotin parfois trop généreux.

On n'y peut rien, c'est comme ça, c'est physiologique. Cette localisation est gouvernée par les hormones : la testostérone pour les mâles et les oestrogènes pour les femelles ! 

Les femmes sont toujours plus grasses que les hommes

On ne peut rien non plus au fait que les dames sont normalement plus fournies en gras que les messieurs. Chez eux, la graisse représente 12 % de leur poids normal et chez elles, c'est deux fois plus : 25 %. Pourquoi ?

Le tissu adipeux est un réservoir d'énergie.
Ca n'est pas nouveau, cela remonte aux origines des humains et à la fonction uniquement féminine qui est de faire des enfants. Celle-ci exige beaucoup d'énergie physique : il faut environ 80 000 calories pour fabriquer un bébé et d'autres milliers ensuite pour l'allaiter.

Depuis toujours, les femmes sont formatées pour stocker efficacement l'énergie nécessaire à cela, même en cas de famine. Alors que les hommes l'ont été pour disposer d'une énergie immédiate afin d'aller courir après le mammouth pour approvisionner et nourrir leur famille.

Des milliers de siècles plus tard, contrôle des naissances et provisions dans les supermarchés n'ont rien changé à cette absence totale de parité concernant la quantité de tissu adipeux. Ni au fait que la graisse stockée sur les fesses et les cuisses féminines est toujours plus difficile à éliminer que la graisse masculine (quand il y en a trop).

Maudite cellulite

Bien que ce terme de cellulite fasse partie du langage courant, il n'en est pas moins impropre. Dans le vocabulaire médical, le suffixe « ite » désigne une inflammation.

En fait, les cellules du tissu adipeux situés sous la peau ne sont pas vraiment enflammées. Elles ont perdu leur élasticité et sont emprisonnées dans un réseau de fibres conjonctives qui se sont durcies. Le résultat est que l'eau circule mal, que les échanges sont perturbés car les petits vaisseaux sanguins et lymphatiques qui assurent la nourriture et le ménage ne peuvent oeuvrer correctement, emprisonnés eux aussi dans ce réseau fibreux. La graisse ne peut sortir des cellules, l'eau ne peut pas y pénétrer ni en sortir non plus, et les déchets métaboliques sont coincés.

Tout cela s'accumule, se sclérose et ces cellules mal fichues et mal réparties forment des petits cratères : l'abominable peau d'orange, complètement disgracieuse et douloureuse dès qu'on la pince.

Elle est assez difficile à éliminer car différents facteurs en sont à l'origine. 

 

D'où vient la cellulite ?

  • Du capital génétique, hélas ! La cellulite se transmet de mère en fille.
  • D'un déséquilibre hormonal, même très léger : un peu trop d'oestrogènes (qui favorise le stockage des graisses) et pas tout à fait assez de progestérone. C'est ce qui explique une autre injustice : rares sont les hommes qui ont de la cellulite.
  • D'une mauvaise circulation dans les jambes grâce à des veines qui fonctionnent mal et des vaisseaux lymphatiques paresseux : cela favorise l'installation de la fibrose qui bloque les cellules adipeuses. 
  • De la sédentarité : quand on est assise toute la journée devant un ordinateur et dans une voiture, cette position ne favorise pas vraiment la circulation dans les jambes.

Quand tous ces facteurs se combinent, c'est plutôt la cata, même si on n'est pas, par ailleurs, en bisbille avec des kilos en trop. Car on peut être de poids normal, mince, et avoir de la peau d'orange sur les cuisses et les fesses. 

 

Fausse cellulite, vrai gras !

Lorsqu'on a de grosses cuisses et de grosses fesses qui interdisent le port d'un slim, on a souvent tendance à accuser cette fatale cellulite. Surtout quand, en même temps, on a les jambes lourdes et les pieds gonflés.

Mais quand la peau des cuisses et des fesses est bien lisse, il s'agit de gras tout court : les cellules adipeuses sont normales et même si ça n'est pas le rêve côté circulation dans les jambes, les échanges se font correctement.

Cuisses et fesses trop bien fournies peuvent provenir de caractères ethniques : les femmes des pays du nord sont plus souvent longilignes que celles du pourtour du bassin méditerranéen qui ont volontiers les hanches en amphore.

Mais que l'on soit du nord ou du sud, c'est l'excès de poids qui est responsable puisque le gras en trop se loge plus volontiers sur les fesses et les cuisses.

Comment retrouver de belles cuisses et des fesses fermes ?

La première chose à entreprendre est d'éliminer les kilos en trop.
Non pas en plongeant dans un régime drastique et déséquilibré, ni en avalant n'importe quelles gélules ou tisanes miraculeuses et dangereuses pour la santé. On regrossira inévitablement après.

Mais tout simplement en adoptant une alimentation équilibrée :

  • des laitages,
  • de la viande ou du poisson à chaque repas avec beaucoup de légumes,
  • des céréales,
  • de très rares charcuteries,
  • très peu ou pas de boissons et de produits sucrés
  • ni de produits industriels.

Et aussi en se bougeant !
Quand on marche 1 heure par jour, on retrouve beaucoup plus facilement son poids normal. Et en même temps, on active la circulation dans les jambes.

A cela on peut ajouter un sport qui les mobilise : vélo (dehors ou devant sa télé), danse dans une salle de gym, un club ou en boîte, nage (avec des palmes, c'est encore plus efficace, surtout pour les fesses).

Quand on est assise toute la journée devant son ordinateur, il faut se lever souvent, faire quelques pas (en serrant les fesses, c'est mieux).

Comment se débarrasser de la cellulite ?

Aux conseils anti-gras exposés préalablement, on peut ajouter un traitement esthétique. Ils sont légion, certains sont douloureux comme les infiltrations, la mésothérapie, l'électrolyse, les ultrasons qui se font en institut et sont très chers. Tous ont un effet transitoire et doivent être renouvelés périodiquement.

Le drainage lymphatique est efficace, améliorant bien la circulation, surtout quand il est effectué manuellement par une esthéticienne spécialisée ou un kiné.

La solution la plus économique est de se masser tous les jours avec une crème ou une huile anticellulite. Inutile de choisir la plus chère : celles vendues dans les grandes surfaces et contenant de la caféine sont toutes aussi efficaces.
Le plus important est de l'appliquer tous les jours, en massant longuement la jambe de bas en haut afin de favoriser la remontée de la circulation veineuse et lymphatique. Sur les cuisses, il faut aussi masser selon le principe du palper-rouler.
On peut en apprendre les bons gestes chez une esthéticienne et ensuite les appliquer seule.

C'est une affaire de longue haleine : aucune cellulite ne disparaît en quelques jours.

La régularité quotidienne et la patience, tant pour la perte de poids que pour l'exercice physique et le massage anticellulite sont les piliers de la réussite pour retrouver cuisses et fesses lisses, minces et fermes.
Source :

Paule Neyrat, Diététicienne

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Cabines de bronzage : vrai / faux sur les UV artificiels

Quizz Forme et Bien Etre

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×