En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Forme et bien être
Forme et bien être
  • Imprimer
Ces fringales qui vous font grossir

Ces fringales qui vous font grossir

Vous crevez souvent de faim ? Vous ne résistez pas à un bout de fromage en préparant le dîner ?  Le tiroir de votre bureau est toujours équipé en biscuits ? Vous piquez une partie du goûter de votre enfant à la sortie de l’école ? Mais depuis quelque temps, la balance n’est plus votre amie. Vous avez grossi à cause de ces fringales. Comment y remédier ?

 



Une fringale, c’est quoi ?

Une faim subite et pressante ou bien une envie irrésistible de quelque chose à avaler, sucrée ou salée selon les goûts. Faim et envie, ça n’est pas la même chose. La faim est physiologique, l’envie est psychologique. Une vraie faim se manifeste par des signes physiques : estomac qui gargouille, fatigue, tête qui tourne, jambes en coton : Ils sont dus à une baisse de votre glycémie. Rien de tout cela dans une envie, même si parfois vous pouvez avoir l’estomac serré. Cette envie de manger quelque chose est le résultat d’une émotion négative : contrariété, retard, dispute etc. autrement dit un stress quelconque.

Faim ou envie, faites la différence

Avant d’y céder, prenez le temps, soit quelques secondes, de faire la différence entre faim et envie en écoutant les signaux de votre corps et le désir de manger qui vous a envahi. Un truc sucré ou salé et de toute façon gras et pas un yaourt ou une pomme ? Le premier correspond à une envie car c’est ce qui va vous faire du bien : la combinaison gras sucré ou salé déclenche vite la sécrétion d’endorphines apaisantes dans votre cerveau. Tandis que si vous avez vraiment faim, vous vous régalerez avec une pomme qui vous apportera vite les glucides qui vous manquent.

Fringales de faim le matin et l’après-midi ?

Il est évident que votre repas précédent a été insuffisant, soit globalement, soit en glucides complexes et en fibres. Si ces fringales sont accidentelles pour cause de petit déjeuner et de déjeuner plus ou moins escamoté, prévoyez alors un goûter : un petit sandwich et un fruit par exemple. Si elles sont coutumières, vous devez alors rectifier la situation ! Petit déjeuner avec tartines, laitage ou fromage et un fruit. Déjeuner avec un plat complet (viande ou poisson plus beaucoup de légumes), céréales ou pain (pour les glucides complexes), laitage et fruit. Sinon, vous ne vous en sortirez pas et vous continuerez à grossir.

Fringales de faim nocturnes ?

Un réveil nocturne avec une petite faim de temps en temps ? Là aussi, il y a de grandes chances que votre dîner ait été trop léger en glucides complexes, sans pain ou céréales, uniquement ou presque composé de légumes. Vous avez peut-être forcé sur un dessert bien sucré, grignoté des douceurs devant la télé : l’excès de sucre a déclenché une hypoglycémie réactionnelle. Mais si ces fringales nocturnes sont habituelles et vous imposent de dévaliser le frigo, il s’agit alors d’un vrai trouble alimentaire qui vient peut-être de votre poids en trop ou d’un diabète que vous ignorez peut-être aussi. Il est alors urgent de consulter afin d’en établir la cause.

Envies, comment les gérer ?

Vous êtes en permanence équipée pour les satisfaire ? Bonbons dans votre sac, produits sucrés dans le tiroir du bureau, saucisson dans le frigo, monnaie pour la barre au distributeur ? Commencez par faire le ménage ! Si vous n’avez rien sous la main, vous serez bien obligée de vous calmer d’une autre façon.  Respirez plusieurs fois un bon coup et buvez un verre d’eau (pas de soda !), ou prenez un thé, une tisane, un café, un verre de lait. Cela devrait commencer à vous apaiser et à évacuer le stress. Cela va aussi vous demander un peu de volonté. Mais vous serez récompensée en voyant les chiffres diminuer sur la balance. A vous de décider !

 

Marion Garteiser, journaliste santé

Ces fringales qui vous font grossir

Vous crevez souvent de faim ? Vous ne résistez pas à un bout de fromage en préparant le dîner ?  Le tiroir de votre bureau est toujours équipé en biscuits ? Vous piquez une partie du goûter de votre enfant à la sortie de l’école ? Mais depuis quelque temps, la balance n’est plus votre amie. Vous avez grossi à cause de ces fringales. Comment y remédier ?

 



Une fringale, c’est quoi ?

Une faim subite et pressante ou bien une envie irrésistible de quelque chose à avaler, sucrée ou salée selon les goûts. Faim et envie, ça n’est pas la même chose. La faim est physiologique, l’envie est psychologique. Une vraie faim se manifeste par des signes physiques : estomac qui gargouille, fatigue, tête qui tourne, jambes en coton : Ils sont dus à une baisse de votre glycémie. Rien de tout cela dans une envie, même si parfois vous pouvez avoir l’estomac serré. Cette envie de manger quelque chose est le résultat d’une émotion négative : contrariété, retard, dispute etc. autrement dit un stress quelconque.

Faim ou envie, faites la différence

Avant d’y céder, prenez le temps, soit quelques secondes, de faire la différence entre faim et envie en écoutant les signaux de votre corps et le désir de manger qui vous a envahi. Un truc sucré ou salé et de toute façon gras et pas un yaourt ou une pomme ? Le premier correspond à une envie car c’est ce qui va vous faire du bien : la combinaison gras sucré ou salé déclenche vite la sécrétion d’endorphines apaisantes dans votre cerveau. Tandis que si vous avez vraiment faim, vous vous régalerez avec une pomme qui vous apportera vite les glucides qui vous manquent.

Fringales de faim le matin et l’après-midi ?

Il est évident que votre repas précédent a été insuffisant, soit globalement, soit en glucides complexes et en fibres. Si ces fringales sont accidentelles pour cause de petit déjeuner et de déjeuner plus ou moins escamoté, prévoyez alors un goûter : un petit sandwich et un fruit par exemple. Si elles sont coutumières, vous devez alors rectifier la situation ! Petit déjeuner avec tartines, laitage ou fromage et un fruit. Déjeuner avec un plat complet (viande ou poisson plus beaucoup de légumes), céréales ou pain (pour les glucides complexes), laitage et fruit. Sinon, vous ne vous en sortirez pas et vous continuerez à grossir.

Fringales de faim nocturnes ?

Un réveil nocturne avec une petite faim de temps en temps ? Là aussi, il y a de grandes chances que votre dîner ait été trop léger en glucides complexes, sans pain ou céréales, uniquement ou presque composé de légumes. Vous avez peut-être forcé sur un dessert bien sucré, grignoté des douceurs devant la télé : l’excès de sucre a déclenché une hypoglycémie réactionnelle. Mais si ces fringales nocturnes sont habituelles et vous imposent de dévaliser le frigo, il s’agit alors d’un vrai trouble alimentaire qui vient peut-être de votre poids en trop ou d’un diabète que vous ignorez peut-être aussi. Il est alors urgent de consulter afin d’en établir la cause.

Envies, comment les gérer ?

Vous êtes en permanence équipée pour les satisfaire ? Bonbons dans votre sac, produits sucrés dans le tiroir du bureau, saucisson dans le frigo, monnaie pour la barre au distributeur ? Commencez par faire le ménage ! Si vous n’avez rien sous la main, vous serez bien obligée de vous calmer d’une autre façon.  Respirez plusieurs fois un bon coup et buvez un verre d’eau (pas de soda !), ou prenez un thé, une tisane, un café, un verre de lait. Cela devrait commencer à vous apaiser et à évacuer le stress. Cela va aussi vous demander un peu de volonté. Mais vous serez récompensée en voyant les chiffres diminuer sur la balance. A vous de décider !

 

Marion Garteiser, journaliste santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0969 363 373 (appel non surtaxé)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×