En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Forme et bien être
Forme et bien être
  • Imprimer
Contre le rhume : essayez le menthol et l'eucalyptus

Contre le rhume : essayez le menthol et l'eucalyptus

Utilisés ensemble ou séparément, dans des produits du commerce ou dans des préparations "faites maison", le menthol et l'eucalyptus sont deux des solutions naturelles les plus utilisées contre le rhume...

Eucalyptus contre le rhume : comment ça marche et comment l'utiliser ?

  • Eucalyptus, comment ça marche ?

Le principe actif de l'eucalyptus est l'eucalyptol. Cette substance possède un effet antiseptique (qui empêche la prolifération des bactéries). Il diminue aussi l'inflammation et la douleur quand il est appliqué localement.
  • Comment utiliser l'eucalyptus ?

Contre le rhume, l'eucalyptus est souvent employé en friction - une petite quantité d'huile essentielle, mélangée à de l'huile végétale ou à un autre support, est déposée sur la poitrine puis frictionnée.

On peut cependant également utiliser l'eucalyptus contre le rhume par voie interne, sous forme d'infusions par exemple. Les inhalations d'eucalyptol sont aussi très souvent conseillées, puisqu'elles permettent au produit d'agir directement sur les voies respiratoires.

Eucalyptus contre le rhume : quelles précautions d'usage ?

  • Quelles précautions faut-il prendre ?

L'effet de l'eucalyptol sur les voies respiratoires est parfois un peu trop fort. Il faut donc éviter d'en appliquer trop près du visage, sans quoi certaines personnes peuvent faire l'expérience de spasmes bronchiques.

Par ailleurs, si vous utilisez l'eucalyptus sous forme d'huile essentielle, des conseils de prudence doivent être respectés : pas d'usage interne sans consulter un professionnel, pas d'application pure sur la peau, etc.
  • Y a-t-il des personnes qui doivent éviter l'eucalyptus ?

L'eucalyptus est généralement sans danger, mais il est déconseillé aux femmes enceintes.

Pour les petits enfants, l'eucalyptus peut être utilisé mais à des doses diminuées; renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

Menthol contre le rhume, un grand classique

  • Menthol, comment ça marche ?

Le menthol, comme l'eucalyptol, possède des propriétés anti-inflammatoires. Il a en plus la particularité d'anesthésier légèrement les zones sur lesquelles il est appliqué. Dans le cas du rhume, il peut donc servir à apaiser gorge ou nez irrités.
  • Comment utiliser le menthol ?

Vous trouverez de nombreux produits tout faits contre le rhume à base de menthol en pharmacie.

Si vous préférez employer une préparation "maison", misez sur l'huile essentielle (HE) de menthe poivrée, qui en est très riche. Comme l'eucalyptus, vous pouvez appliquer l'HE de menthe poivrée en externe sous forme de friction, ou l'utiliser par voie interne, mélangée à une huile végétale neutre ou sous forme de tisane.

Menthol contre le rhume : quelles précautions d'usage ?

  • Quelles précautions faut-il prendre ?

Il est déconseillé également d'appliquer de l'huile essentielle de menthe trop près du visage, pour la même raison que l'eucalyptus: des spasmes des bronches sont possibles.

Par ailleurs, le menthol a un goût fort et procure une impression de fraîcheur. C'est en général recherché, mais il faut parfois s'y habituer...
  • Y a-t-il des personnes qui doivent éviter le menthol ?

L'usage interne d'HE de menthe poivrée est déconseillé pour les très jeunes enfants (moins de deux ans et demi). Mais en dehors de cette contre-indication et des allergies éventuelles, il n'y a pas de dangers particuliers. Respectez cependant toujours les doses prescrites.

Eucalyptus et menthol contre les rhumes de fin de saison


Vous avez attrapé l'un des derniers rhumes de la saison ?

N'hésitez pas à vous tourner vers les remèdes à base de plantes. Consultez votre médecin si les symptômes ne s'améliorent pas au bout de quelques jours, ou s'ils empirent.

Signalez lui aussi à les thérapies alternatives que vous utilisez pour éviter les éventuelles interactions avec d'autres médicaments.

Marion Garteiser, journaliste santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Cabines de bronzage : vrai / faux sur les UV artificiels

Quizz Forme et Bien Etre

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×