En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Forme et bien être
Forme et bien être
  • Imprimer
Grignotage et prise de poids : comment s'en sortir ?

Grignotage et prise de poids : comment s'en sortir ?

Le grignotage s'est imposé dans nos moeurs alimentaires à grand renfort de produits destinés à cette néfaste activité. Résultat : comme 46% des français(es), vous grossissez.Comment se sortir de cette spirale qui conduit à une prise de poids ?

 

Grignotage ou collation ?

Pour le grignotage comme pour la collation, il s'agit d'une consommation d'aliments entre les trois repas « officiels ». Il y a pourtant une différence entre grignotage et collation.

  • La collation est définie comme un repas léger tout à fait honorable et souvent nécessaire. Elle est organisée, souvent prévue : le goûter des adultes en est la plus belle preuve.
  • Le grignotage a une mauvaise image, et il est le plus souvent accompagné d'un sentiment de culpabilité, Il est impulsif : vous grignotez ce qui vous tombe sous la dent, sucré ou salé, parce que tout d'un coup vous avez besoin ou envie d'avaler quelque chose.


Et c'est là, la grande différence : besoin ou envie ?

Grignotage : besoin ou envie de manger ?

  • Le besoin se définit comme une nécessité.

Vous avez besoin de manger quand vous éprouvez VRAIMENT une sensation de faim parce que votre glycémie est en dessous de 1 g /litre, son taux normal. Cela déclenche en vous toute une cascade d'hormones qui entraînent votre cerveau à envoyer le signal « J'ai faim » : gargouillis et sensation de creux dans l'estomac, mauvaise humeur etc.

  • Rien de tout cela dans l'envie de manger. Pas de signes physiologiques car ça se passe dans votre tête et vous n'avez pas faim.


En achetant le pain, par exemple, la vue des gâteaux chez le boulanger vous donne envie de manger. Vous craquez pour un petit pain au chocolat que vous engouffrez en sortant.  La simple odeur du pain chaud vous fait dévorer le quart de la baguette que vous venez d'acheter.

Là, ce sont vos sens qui suscitent cette envie.

Mais il y a aussi les émotions négatives, c'est-à-dire toutes les situations de stress, à la maison ou au bureau, qui suscitent en vous de la colère et/ou de l'angoisse et/ou de la tristesse. Elles vous donnent envie de manger un truc gras/sucré que vous vous empressez de satisfaire car ça vous fait du bien. 

Ces émotions négatives sont les plus difficiles à gérer.

Grignotage : des calories en plus ?

Tout dépend de l'heure et de la vitesse de vos grignotages.

Le petit pain ou le quart de baguette en sortant du boulanger risquent de modérer votre appétit et peut-être mangerez-vous moins au dîner. Mais à condition que vous les mangiez lentement afin que votre centre de satiété se mette en route et qu'ils vous servent en quelque sorte d'apéritif.

Dans ce cas, ils ne vous apportent pas de calories supplémentaires, et donc vous ne risquez pas de prise de poids.

Mais si vous les avalez à toute allure, votre cerveau n'aura pas le temps de les enregistrer et vous mangerez autant au dîner. Ces calories non dépensées vont se stocker sous forme de gras.

Quant aux trucs gras/sucrés que vous mangez sous le coup d'une émotion négative, ils vous apportent des calories en plus, dont vous n'avez pas besoin à ce moment-là car vous n'avez pas faim. Et que vous n'allez pas dépenser, sauf si vous allez marcher pendant 1 heure juste après ce grignotage.


C'est la faute au sucre !

D'abord il s'empresse d'exciter votre pancréas qui va réagir en sécrétant de l'insuline. Celle-ci favorise l'entrée et le stockage des lipides de votre grignotage dans vos cellules adipeuses (celles de vos fesses et vos cuisses, évidemment).

Ensuite, comme vous ne dépensez pas les calories qu'il contient, il va se transformer en graisse qui va se stocker elle aussi.

Tout ça bouleverse votre équilibre et c'est ainsi que ces grignotages émotionnels vous font prendre facilement du poids.

Grignotages émotionnels : comment les gérer ?

Ca n'est pas facile, mais vous pouvez y arriver.

Comme tous les êtres humains, vous êtes douée d'une faculté qui s'appelle la volonté et qui est le pouvoir de faire ou de ne pas faire quelque chose.

Avant d'empoigner le paquet de biscuits déstressant, demandez-vous : « Est-ce que j'ai faim ? ».  

La réponse négative ne va pas forcément effacer cette envie d'en manger.

Mais le fait que vous preniez le temps (10 secondes) d'analyser ce que vous ressentez va très certainement vous donner le courage de saisir la bouteille d'eau et de boire de grandes goulées qui vous calmeront.  

La bouteille d'eau, pas celle de soda pleine de sucre qui aura le même effet dévastateur sur votre fessier.  

Grignotages : comment les prévenir ?

Vous éviterez la tentation du grignotage prenant évidemment trois repas équilibrés chaque jour.

Mais ça n'est pas toujours possible. Si vous sautez ou abrégez le petit déjeuner, vous aurez une vraie faim dans la matinée, un vrai besoin de manger : prévoyez une collation. Mais pas une barre bien grasse et bien sucrée !  Un petit sandwich, un yaourt et un fruit par exemple.

Même stratégie si vous escamotez en partie le déjeuner : prenez un goûter comme les enfants.

Pour les grignotages émotionnels, c'est moins facile.

Une bonne solution est d'entreprendre le yoga, le stretching ou toute autre activité relaxante qui vous aidera à gérer votre stress. Si vous respirez plusieurs fois par le ventre comme on vous l'apprendra, il y a de bonnes chances que votre envie d'un truc gras/sucré s'éloigne.

Mais il y a aussi une stratégie radicale : ne rien avoir à grignoter à portée de main. Ce qui veut dire ne jamais acheter de trucs gras/sucrés.

Si vous êtes une grignoteuse invétérée et si vous avez des kilos à perdre d'ici cet été, c'est assurément la bonne stratégie : vous maigrirez doucement sans mettre en péril votre santé et votre équilibre alimentaire. Bien au contraire. 
Source :

 

 

Paule Neyrat, Diététicienne

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Cabines de bronzage : vrai / faux sur les UV artificiels

Quizz Forme et Bien Etre

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×