En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Forme et bien être
Forme et bien être
  • Imprimer
Les erreurs qui font grossir ou empêchent de maigrir

Les erreurs qui font grossir ou empêchent de maigrir

« Je n'arrive pas à maigrir et pourtant, je ne mange rien »... « Je fais tout le temps des régimes et je grossis quand même ».Voilà ce que diététiciens et nutritionnistes entendent souvent dans la bouche de leurs patients. Quelles sont ces erreurs qui font grossir ou empêchent de maigrir ? 

Sauter le petit déjeuner

Se contenter d'un café ou d'une tasse de thé, même avec du lait et un biscuit, et/ou d'un jus de fruit, cela apaise momentanément le vide de votre estomac, mais ça n'est pas suffisant.

Sauf si vous avez dîné à minuit, vous êtes en déficit d'énergie quand vous sortez du lit. Puisque vous ne le comblez pas avant de partir au boulot, vous avez inévitablement faim dans la matinée.

Vous grignotez alors un truc gras et sucré qui va vous donner encore plus faim au déjeuner. Et si vous arrivez à dominer votre fringale, vous mangerez deux fois plus à ce repas sans même vous en rendre compte.

  • Résultat ? Vous emmagasinez des lipides (gras) que votre corps ne peut utiliser et qui vont se stocker.  
     
  • Que faire ? Prenez le temps de manger de bonnes tartines de pain complet légèrement beurrées dont les glucides vous apportent de l'énergie : ce stockage de gras n'aura pas lieu.

Se contenter d'un bol de céréales au petit déjeuner

La plupart des céréales de petit déjeuner, même celles que l'on vous vend dans le cadre d'un programme minceur, sont trop sucrées et souvent trop grasses.

De plus, vous ne mâchez pas cette bouillie que vous avalez à toute allure et elle ne vous rassasie pas vraiment.

  • Résultat ? Presque le même que si vous faisiez l'impasse sur le petit déjeuner : fringale dans la matinée. Sauf que vous avez emmagasiné du sucre et du gras.
     
  • Que faire ? Choisissez des flocons d'avoine, des pétales nature, un vrai muesli (mélange de céréales et fruits secs) en veillant à ce qu'ils ne soient pas sucrés. Et ajoutez un fruit : vous serez obligée de mâcher et vous serez plus rassasiée.

Manger vite sans mâcher suffisamment

Vous expédiez votre déjeuner en un quart d'heure ou bien vous mangez un sandwich ou un hamburger en marchant dans la rue, histoire de faire de l'exercice.

Et en fin d'après-midi, vous avez une petite faim.

Au dîner, ça n'est guère mieux : 30 à 40 minutes en regardant le journal télévisé. Et quand, plus tard, vous êtes à la fin du film ou que vous faites vos courses sur Internet, vous avez envie de grignoter un petit biscuit.

 

  • Résultat ? Vous ne mâchez pas suffisamment, ce qui ne convient pas du tout au centre de satiété  qui est dans votre cerveau. Il lui faut environ 15 minutes pour se mettre en route et comptabiliser les éléments nutritionnels que vous avalez. Après quoi, il vous envoie ses signaux de satiété qui vous permettent de manger selon vos besoins énergétiques.
    Mais comme il n'a pas comptabilisé les glucides et les lipides que vous avalez à toute allure pendant les 15 premières minutes de votre repas (mais que vous avez stocké), il ne peut pas vous envoyer le signal définitif de satiété. D'où les petites faims quelques heures après vos repas avalés avec un lance-pierre.
     
  • Que faire ? Mâchez, mâchez, mâchez. Obligez-vous à manger lentement. Si vous y arrivez, vous n'allez plus grossir ou vous allez maigrir tout naturellement.

 

Manger peu de légumes

Vous mangez des légumes mais pas tous les jours et pas à chaque repas. Soit parce que vous n'avez pas le temps d'en préparer le soir, et/ou parce que ceux de la cantine sont trop gras (et vous faites bien sûr la chasse aux lipides !).

  • Résultat ? Vous mangez au-dessus de vos besoins énergétiques parce que vous ne vous sentez pas rassasiée. Une des vertus des légumes est de bien meubler votre estomac, ce qui apporte aussi la satiété.
     
  • Que faire ? Démarrez votre déjeuner avec une salade ou une crudité et votre dîner avec une soupe de légumes. Vous mangerez moins ensuite et votre alimentation sera mieux équilibrée.

Être abonnée aux produits light

Vous buvez des sodas light, vous sucrez votre café avec de l‘aspartam, vous êtes fan absolue des produits à 0% ou allégés en matières grasses.

  • Résultat ? Votre corps n'aime pas du tout cela. Il vous pousse à manger plus pour compenser, sans même que vous vous en rendiez compte. Plusieurs études scientifiques ont montré qu'en fait les produits light favorisaient la prise de poids.
     
  • Que faire ? Boire de l'eau qui n'apporte pas de calories et consommer des produits normaux en quantités selon vos besoins énergétiques. 

Se précipiter sur le dernier régime à la mode

Vous ne cessez d'adopter le nouveau régime pour maigrir vite. Vous avez plus ou moins maigri mais vous avez toujours regrossi ensuite.

  • Résultat ? Vous avez accumulé les maudits kilos yo-yo.
     
  • Que faire ? Adoptez une alimentation équilibrée et bougez-vous pour augmenter votre dépense énergétique (voir ci-dessous).

Oublier de vous occuper de vos muscles

Ce sont vos muscles qui consomment le plus de calories, ce qui n'est pas le cas de la graisse !

Vous êtes toute la journée devant un ordi au bureau. Vous prenez la voiture (ou un bus) pour la moindre course, toujours l'ascenseur (même pour un étage) et l'escalator dans les magasins et les parkings. Pendant les week-ends, c'est repos canapé. Bref, vous ne vous bougez pas beaucoup.

  • Résultat ? Votre dépense énergétique est dans les basses eaux et vous ingurgitez plus de calories que vous n'en dépensez. D'où un stockage du superflu sous forme de graisse, évidemment.
     
  • Que faire ? Au bureau, au lieu d'envoyer un mail à un(e) collègue, déplacez-vous pour aller lui parler. Montez et descendez par les escaliers.

Et obligez-vous à marcher au moins 30 minutes par jour. 1 heure, ce sera encore mieux. Garez votre voiture plus loin que votre point d'arrivée. Prenez le bus une station avant et terminez à pied.

Vous augmenterez ainsi votre dépense de calories et votre masse musculaire et vous rétablirez l'équilibre de votre balance énergétique.

Être une obsédée de la balance

Votre balance ultrasophistiquée est en permanence en place dans votre salle de bains. Vous vous pesez au minimum tous les jours, parfois matin et soir, voire plus dans la journée.

Chaque 100 ou 500 g en plus vous plongent dans l'affliction. Et vous vous privez encore plus au repas suivant. 

Quand ils sont en moins, vous êtes euphorique et vous vous accordez parfois une petite récompense sucrée.

Vous oubliez ou vous ignorez que les variations de poids dans une journée sont normales. Cela dépend de ce que vous avez bu, de l'état de votre transit. D'un jour à l'autre, vous pouvez même avoir des différences de 1 kg selon votre cycle hormonal.

  • Résultat ? La balance vous stresse et ça n'arrange pas vos affaires de poids ! Car le stress contribue à déséquilibrer votre alimentation, à bousculer vos hormones et votre flore intestinale et tout cela intervient dans les kilos.
     
  • Que faire ? Rangez la balance dans un placard, sous des montagnes de pulls ou de chaussures. Elle doit être hors de votre vue et pas facile à sortir sur une impulsion.

Pesez-vous une fois par mois : c'est le bon rythme car un amaigrissement se juge seulement au bout de cette période.

Ça n'est pas vraiment difficile de mettre ainsi de l'ordre dans votre alimentation, de ne plus tomber dans les pièges du marketing de l'industrie alimentaire, de manger lentement en savourant ce qui est dans votre assiette, d'augmenter votre dépense énergétique.

Ça l'est peut-être plus d'avoir la patience de perdre lentement ces kilos en trop. Mais c'est aussi une des clés de la réussite.
Source :

Paule Neyrat, Diététicienne Nutritionniste

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Cabines de bronzage : vrai / faux sur les UV artificiels

Quizz Forme et Bien Etre

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×