En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Forme et bien être
Forme et bien être
  • Imprimer

6 erreurs à éviter avec votre gommage

22 Février 2018

Le gommage est un geste beauté essentiel. Mais quand il est mal adapté ou mal utilisé, il devient contre-productif. Elodie Cariou, formatrice Eclaé, dégomme pour nous les mauvaises habitudes en matière d’exfoliation.

Ne pas choisir un gommage adapté

Le risque avec le gommage, c’est qu’il peut vite devenir trop agressif.

  • Pour les peaux à tendance acnéique, éviter les gommages à grains, dits mécaniques, et leur préférer un gommage chimique (à base d’acide de fruits ou d’acide salicylique).
  • Pour les peaux normales et mixtes à grasses, le gommage à grains est tout à fait adapté à condition de ne pas trop frotter pour ne pas accentuer l’effet abrasif des grains exfoliants (généralement du sucre, des graines, des pépins broyés…).
  • Pour les peaux sèches et sensibles, opter pour un gommage enzymatique.

Le conseil d’Elodie Cariou, formatrice Eclaé : "Le risque quand on n’utilise pas le bon gommage, c’est de décaper la peau, de la sensibiliser. Il faut notamment éviter les gommages à grains en cas d’acné car les grains ont tendance à retirer les croûtes des lésions et de faire saigner la peau. Mieux vaut favoriser les gommages chimiques pour ce type de peau."

Faire trop de gommages

Une peau trop souvent exfoliée devient plus fine, plus sensible et produit en réaction plus de sébum. En fonction de votre type de peau, respectez le bon tempo !

Le conseil d’Elodie Cariou : "Les peaux mixtes à grasses peuvent faire un gommage par semaine, les peaux sensibles doivent se limiter à une seule exfoliation par semaine. Au-delà, on risque de décaper la peau, de la sensibiliser. Avec les gommages à grains, avoir des gestes doux. On peut insister un peu plus sur la zone T (front, nez, menton) car c’est là qu’il y a l’excès de sébum, mais on a la main légère sur les joues et le cou, plus sensibles."

Ne pas faire de masque après son gommage

Ne pas faire de masque après son gommage est une erreur fatale. Le masque aide à restituer le film hydrolipidique (film protecteur à la surface de la peau) qui vient d’être "agressé" par le gommage. Le masque est vraiment indispensable après une exfoliation, quelle qu’elle soit.

Le conseil d’Elodie Cariou : "Le gommage a tendance à dessécher la peau. Faire un masque juste après va permettre de nourrir et d’hydrater en profondeur mais également de réparer et régénérer les cellules. Si on n’a vraiment pas le temps de faire un masque, on peut utiliser une crème de jour riche, mais ce n’est pas l’idéal. Pour les peaux normales à mixtes, un masque hydratant ; pour les peaux sèches, un masque nourrissant et pour les peaux grasses, un masque purifiant."

Faire un gommage avant de s'exposer au soleil

Parmi les beauty gestes de l’été, il est souvent conseillé de faire un gommage pour débarrasser la peau des cellules mortes. Oui, mais à condition de ne pas le faire la veille des vacances.

Le conseil d’Elodie Cariou : "La peau a besoin de s’épaissir pour se protéger face au soleil. Le gommage va la débarrasser des cellules mortes, et donc la priver de cette protection naturelle. Elle sera alors plus sensible notamment aux taches pigmentaires. Donc si l’on doit faire un gommage avant de s’exposer, on le fait 4 à 5 jours avant de partir en vacances. Et pendant les vacances, on réalise son gommage plutôt le soir."

Utiliser un gommage corps sur son décolleté

La peau du décolleté est sensible. On utilise sur le cou et le décolleté les mêmes soins que pour le visage et on oublie les soins corps sur cette zone délicate.

Le conseil d’Elodie Cariou : "La peau du décolleté est très fine, les gommages corps sont trop abrasifs pour cette zone. Ils risquent de l’agresser et de favoriser l’apparition de rougeurs."

Utiliser une brosse mécanique pour faire son gommage

Certaines femmes aiment avoir une sensation de peau nette après le nettoyage et doublent l’action du gommage en utilisant une brosse mécanique. Un geste qui est trop agressif.

Le conseil d’Elodie Cariou : "Seules les peaux très grasses peuvent à mon avis se permettre d’associer gommage et brosse nettoyante. Mais de manière générale, mieux éviter cette association qui va trop dessécher la peau."

Jessica Xavier, journaliste beauté

Source : e-santé

 

 

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×
×