En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
À vélo dans la ville

À vélo dans la ville

Pour la promenade ou les déplacements en ville, le vélo c'est sympa. Reste qu'en l'absence de carrosserie pour protéger le cyclistefaire du vélo présente des risques, que l'on peut cependant limiter en respectant des consignes de sécurité... 

Faire du vélo en ville, bon plan ou mauvais plan ?


Le nombre d'adeptes du vélo ne cesse de croître. Il faut dire que pour les promenades ou les déplacements, le vélo est un moyen de locomotion très plaisant. Il est cependant nécessaire de prendre en compte les risques et de tout faire pour sécuriser la pratique du vélo, notamment en ville, où le nombre de cyclistes augmente le plus.

Rappelons que chaque année 4.500 cyclistes sont victimes d'un accident, dont 150 sont mortels ...

Comme pour tout accident, une grande partie est évitable grâce à la prévention. Voici une dizaine de conseils pratiques tirés de ceux formulés par la Sécurité Routière.

Respecter le Code de la route et la signalisation


Pas question de rouler sur les trottoirs (excepté les enfants de moins de 8 ans), ni de prendre les sens interdits. Ces infractions sont d'ailleurs punies par la loi et peuvent donc donner lieu à une amende forfaitaire. Les feux rouges doivent aussi être respectés par les cyclistes, car même si l'on roule lentement, griller un feu rouge est particulièrement dangereux pour tout le monde !

Le respect du code de la route par tous, y compris par les cyclistes, permet d'assurer une bonne cohabitation de tous les usagers de la route (voitures, piétons et vélo) !

Les règles d'or à vélo

  • Vérifier son équipement

Contrôler régulièrement le bon état de son vélo est essentiel : frein, éclairage, pneus, avertisseur sonore... Le casque n'est pas obligatoire mais fortement conseillé, et encore plus aux enfants.
  •  Se faire bien voir

Il est essentiel d'être bien vu et vite par les automobilistes en portant un gilet rétroréfléchissant (déjà obligatoire lorsque la visibilité est mauvaise et pour circuler de nuit hors agglomération), des vêtements de couleur claire et en équipant son vélo d'un feu jaune ou blanc à l'avant et d'un feu rouge arrière, et de catadiodes, rouge à l'arrière, blanche à l'avant, orange sur les côtés et sur les pédales.
  • Emprunter les pistes cyclables

Là où elles existent, et même si elles ne sont pas obligatoires, prendre les pistes cyclables. A défaut, rouler à droite, à une distance d'environ 1 mètre des voitures en stationnement, qui pourraient inopinément ouvrir une portière. Attention, même sur une piste cyclable, il faut se méfier au niveau des carrefours !
  • Pas de zigzag ni de dépassement par la droite

Ne pas zigzaguer entre les files et ne pas remonter une file par la droite (même en vélo, on double par la gauche !), et même à l'arrêt (aux feux ou dans les embouteillages).
  • Signaler tout changement de direction

Tendre le bras pour indiquer les changements de direction est essentiel. Il convient aussi d'anticiper en tendant le bras longtemps à l'avance et en changeant progressivement de file ou en s'écartant du trottoir. Pour de telles manoeuvres, penser à vérifier que l'on est vu des automobilistes (dans leur champ de vision, angles morts, hauteur des rétroviseurs...). Reste que descendre de son vélo et traverser à pied au passage piéton est une bonne façon de franchir les carrefours dangereux. Bien entendu, grande méfiance vis-à-vis des camions, dont les conducteurs ont encore une visibilité bien différente de celle des automobilistes.
  • Rouler en douceur

Particulièrement en ville, mieux vaut rouler lentement pour bien maîtriser son véhicule, même un deux-roues sans moteur, et ce, pour sa propre sécurité comme pour celles des autres, dont les piétons !
  • Redoubler de prudence en cas d'intempéries

Le vent risque de déporter le cycliste et la pluie augmente la distance de freinage. Redoubler de vigilance permet de mieux contrôler de telles difficultés.
  • Transporter un enfant en toute sécurité

Ne jamais transporter un enfant autrement que sur un siège fixé au vélo. Pour les enfants de moins de 5 ans, équiper le vélo d'un siège avec repose-pieds et courroies d'attache.

Respecter ces consignes permet de limiter les risques et de profiter pleinement des plaisirs de la petite reine, même en ville !

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×