En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Barbecue : comment éviter ses dangers ?

Barbecue : comment éviter ses dangers ?

Le barbecue, c'est super sympa ! D'après un récent sondage, vous sacrifiez à ce rite convivial en moyenne 17 fois dans l'année, essentiellement en été.Mais..., un barbecue peut être suivi d'une intoxication alimentaire. Il risque aussi d'être une source de brûlures quand ce n'est pas d'un incendie.Sur un barbecue, on cuit de préférence des viandes bien grasses et/ou des saucisses ce qui génère des composés chimiques vraiment pas top pour la santé.Comment éviter ces dangers propres au barbecue et en profiter sainement ?

 

Barbecue et intoxication alimentaire

Dans l'euphorie d'un barbecue, n'oubliez pas les précautions de base pour éviter une intoxication alimentaire.

Sortez les viandes du frigo au dernier moment, même si la canicule n'est pas au rendez-vous.

Lavez vos mains et séchez-les avant de les manipuler. Et/ou mettez des lingettes désinfectantes à côté du barbecue  afin que Monsieur (puisque c'est lui dans 80% des cas qui s'occupe de la cuisson) ait les mains propres.

Cuisez à coeur les volailles, les viandes hachées, les boulettes et les saucisses : ce sont les produits qui risquent de renfermer le plus de bactéries pathogènes.

Changez de plat entre les viandes crues et les cuites. Ou alors lavez bien celui où les viandes crues étaient déposées avant de vous en servir  pour dresser les cuites.

Ne laissez aucun aliment quel qu'il soit trainer au soleil. Si le barbecue l'est, protégez alors les produits crus et cuits.

Nettoyez bien les grilles de cuisson et le bac de récupération des graisses : les sales microbes, ça prolifère aussi dans le gras. Inutile de les retrouver lors du prochain barbecue ! 

Barbecue et composés chimiques cancérigènes

Qui dit barbecue, dit cuisson à haute température. Or celle-ci génère des composés chimiques qui ont la vilaine réputation d'être cancérigènes : ça s'appelle des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et parmi eux, le benzo(a)pyrène (B(a)P) qui est le plus toxique.

Ces saletés se forment surtout quand les viandes sont au contact direct de la flamme. Elles se stockent dans la couche noirâtre qui est à la surface des viandes ainsi cuites.

Grillez viandes et légumes lentement, en leur évitant ce contact et en les plaçant à plus de 10 cm de la flamme. Ils n'en seront aussi que meilleurs : les parties carbonisées, ça n'est pas vraiment goûteux, même si ça fait couleur locale barbecue !

Si votre barbecue fonctionne au charbon de bois, évitez aussi la fumée.   

Barbecue et graisses

Les grillades de boeuf règnent dans le barbecue : côte, bifteck entier ou haché, c'est selon. Celles de porc, les saucisses et les merguez suivent ainsi que les côtes d'agneau.

Or, tout ça, c'est très gras ! D'où un apport  important non seulement de calories mais aussi et surtout d'acides gras saturés qui ne sont pas les bienvenus pour vos artères.

De plus, ce gras qui coule sur les flammes risque de s'enflammer si vous avez un barbecue horizontal.

Dégraissez, dégraissez... tout ce qui peut l'être avant la cuisson. Mettez la pédale douce sur les saucisses et les merguez.

Et souvenez-vous que le poisson et les légumes au barbecue, c'est aussi très bon !  D'autant plus que leur cuisson doit obligatoirement être menée doucement car leur chair est fragile.

 

Barbecue et brûlures

Les occasions de se brûler sont légion. Vous les éviterez en prenant de simples précautions de bon sens.

Les enfants loin du barbecue : c'est impératif. Et celui-ci loin de la table du déjeuner.

Pas d'alcool à brûler ou d'essence pour l'allumage. Utilisez des allume-feu prévus pour cela.  

Ne soufflez pas sur le feu pour l'activer. Avec un soufflet ou un éventail, vous ne risquez pas de vous brûler le visage. 

Des gants pour protéger les mains de celui ou celle qui fait cuire et un tablier en toile, pas en plastique..

Des instruments munis de manches en bois.

Un seau d'eau à côté du barbecue ou un extincteur à poudre.

Si votre barbecue fonctionne au gaz, vérifiez bien tuyau et bonbonne avant de l'allumer et retirez aussi le couvercle. Mettez-le en route avec une grande allumette en bois dès que le robinet de gaz est ouvert.

En cas d'un barbecue électrique, placez-le toujours loin de l'eau : piscine, bassin, pataugeoire des enfants. Et attention à ce que personne ne se prenne les pieds dans le fil. 

Barbecue et incendies

Quel que soit son mode de fonctionnement (braises, gaz, électricité), un barbecue ne doit jamais être placé près d'une haie.

Jamais de barbecue quand il y a du vent : des flammèches peuvent enflammer des arbres et/pi des herbes sèches.

Dans tous les départements, il existe des arrêtés préfectoraux sur l'emploi du feu. Mieux vaut les consulter plutôt que de vous retrouver au poste de police pour incendie involontaire.

Quelque soit l'endroit où vous l'utilisez, veillez à bien caler votre barbecue pour qu'il ne se renverse pas. Les incendies, ça arrive aussi dans les jardins ou sur les balcons, pas seulement dans les forêts du sud ! 

Barbecue, fumée, odeurs et voisins

Un barbecue, ça dégage de la fumée et des odeurs...

Qui peuvent ne pas enchanter vos voisins et les obliger à fermer leurs fenêtres pour échapper à vos vapeurs odorantes. 

Placez-le de façon à ne gêner personne. Ou invitez-les à partager votre barbecue.

 

Source :

Paule Neyrat, Diététicienne Nutritionniste

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×