En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Cancer de la bouche et de la gorge : les signes d’alerte

Cancer de la bouche et de la gorge : les signes d’alerte

Le cancer peut aussi toucher la sphère buccale et la gorge. Chaque année près de 16.000 nouveaux cas de cancers de la bouche et de la gorge sont diagnostiqués en France. Le médecin et le chirurgien dentiste jouent un rôle particulier dans le dépistage de ses cancers, mais on peut également repérer soi-même certains symptômes d’alerte devant amener à consulter rapidement. Plus un cancer est diagnostiqué tôt, plus les chances et la facilité de guérison sont élevées.

 



Les signes d’alerte évocateurs d’un cancer de la bouche ou de la gorge

Selon l’Institut national du cancer (INCa), « 70 % des cancers de la bouche sont diagnostiqués trop tardivement, ce qui réduit les chances de guérison ». En effet, les lésions qui témoignent d’un cancer de la bouche ne sont pas faciles à repérer et ne sont pas forcément douloureuses. Les symptômes n’étant pas spécifiques, tout signe inhabituel persistant plus de 10 jours doit alerter. Cancer de la bouche

  • Une plaie dans la bouche qui persiste plus de 10 jours.
  • La présence d’une zone rouge ou blanche sur les joues, les lèvres ou les gencives.
  • Une douleur, un ramollissement ou un engourdissement de la bouche ou des lèvres.
  • La présence d’une bosse, d’un épaississement, d’une tache ou d’une croute.
  • Des difficultés à mâcher, déglutir, parler ou bouger la mâchoire ou la langue.

Cancer de la gorge

  • Une toux ou une douleur dans la gorge qui ne disparaît pas.
  • Une bosse ou une excroissance dans la gorge ou le cou.
  • Des modifications de la voix (enrouement, voix rauque).
  • Des douleurs dans une oreille.



Certains facteurs augmentent le risque de développer un cancer de la bouche

Si nous pouvons tous développer un cancer de la bouche ou de la gorge, certains facteurs augmentent ce risque :

  • Le tabagisme (cigarette, cigare, pipe, chicha, cannabis, bétel).
  • L’alcool : le fait de boire un à deux verres d’alcool par jour double le risque. À partir de trois verres, le risque est multiplié par dix.

Ces deux facteurs de risque sont à l’origine de la majorité des cancers de la bouche et de la gorge dans notre pays.

  • Certains papillomavirus (HPV), des virus extrêmement courants que l’on est tous censés rencontrer et généralement sans le savoir, peuvent causer des cancers de la gorge affectant la base de la lange et les amygdales.
  • Les expositions prolongées au soleil augmentent le risque de cancer des lèvres.



Minimiser son risque de cancer de la bouche et de la gorge

Être alerte sur d’éventuels signes évocateurs d’un cancer de la bouche, c’est très bien. Minimiser ses risques, c’est encore mieux ! Certains facteurs sont aujourd’hui bien identifiés, à commencer par le tabac et l’alcool. En conséquence, le premier comportement à adopter pour prévenir ce type de cancer est s’abstenir de fumer et de limiter très fortement sa consommation d’alcool. Ensuite, être attentif à toute grosseur au niveau du cou qui pourrait évoquer la présence d’une tumeur. Enfin, une bonne hygiène buccodentaire est un préalable requis pour diminuer les risques : brossage biquotidien des dents pendant 2 minutes à l’aide d’une brosse à poils souples, idéalement complété par le passage du fil dentaire une fois par jour et éventuellement un bain de bouche. La visite régulière chez le dentiste s’impose, au moins une fois par an, lequel en plus d’un détartrage procède à un contrôle à la recherche d’éventuelles lésions pouvant évoquer une tumeur. On retiendra qu’au moins doute, si vous repérez des changements, parlez-en à votre médecin traitant et à votre dentiste pour un examen de la bouche, du cou et du visage, afin de dépister le plus précocement possible d’éventuelles grosseurs, lésions rouges ou blanches, zones douloureuses ou qui ne guérissent pas.  

 

Marion Garteiser, journaliste santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0969 363 373 (appel non surtaxé)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×