En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Choisir sa crème solaire : les 4 points à surveiller

Choisir sa crème solaire : les 4 points à surveiller

Qui dit produit solaire dit bronzer en toute sécurité. Pourtant, toutes les crèmes solaires n'offrent pas la même protection pour la peau et la santé. Filtres chimiques, nano-particules, indices de protection...suivez nos conseils pour choisir une crème solaire efficace et saine.

Point à surveiller 1 : les filtres chimiques

Les produits solaires peuvent contenir deux types de filtres UV : chimiques ou physiques. Plusieurs études ont révélé que certains filtres chimiques peuvent être absorbés par notre organisme et aboutir ainsi dans notre sang. D'autres irriteraient notre peau et perturberaient notre système hormonal. L'oxybenzone, l'octocrylène et l'avobenzone par exemple sont des filtres chimiques.

Préférer les filtres minéraux
Contrairement à ceux-ci, les filtres minéraux comme l'oxyde de zinc et le dioxyde de titane restent à la surface de notre peau où ils « réfléchissent » les rayons du soleil. Résultat : nous devons nous enduire moins souvent de crème solaire. Les filtres physiques sont en outre généralement bien tolérés par la peau.

Point à surveiller 2 : les nanoparticules

L'inconvénient de ces filtres minéraux est qu'ils déposent un voile blanc sur la peau. Si ce n'est pas le cas, c'est que leur fabricant a recouru à la nanotechnologie : les particules d'oxyde de zinc et de dioxyde de titane ont été tellement miniaturisées qu'elles ne laissent plus de reflets blancs sur la peau. Toutefois, si on les inhale, elles peuvent endommager nos organes. Vous l'aurez deviné : mieux vaut ne pas utiliser de sprays solaires contenant des nanoparticules !

Point à surveiller 3 : le Sun Protection Factor (SPF)

Le Sun Protection Factor (SPF en abrégé) est une indication du degré de protection du produit solaire contre les rayons UVB, qui sont responsables des coups de soleil et, à long terme, peuvent provoquer entre autres le cancer de la peau comme le mélanome. En théorie, un SPF 30 par exemple protège votre peau trente fois plus longtemps avant qu'elle ne puisse être brûlée par le soleil. Mais ça, c'est la théorie...

L'indice de protection élevé pas toujours gage de sûreté !
Une étude (1) a montré que les produits à SPF élevé sont en réalité souvent mal utilisés. C'est ainsi que les amateurs de bronzage pensent par exemple qu'ils seront d'autant mieux protégés que le produit utilisé affiche un indice élevé. Or la plus-value de la protection UVB est minime ! Conséquence : ils s'exposent plus longtemps au soleil et s'enduisent moins (souvent) de produit solaire. Selon cette même logique, ils se permettent alors d'oublier de temps à autre les autres mesures de protection contre le soleil comme se mettre régulièrement à l'ombre, porter un chapeau de soleil, etc.

Point à surveiller 4 : la protection UVA

L'indication « SPF » signifie qu'un produit solaire protège contre le rayonnement UVB mais ne concerne pas les rayons UVA. Alors que 95% de la lumière du soleil qui atteint la terre se compose précisément de rayons UVA ! Ce sont eux qui font vieillir notre peau et peuvent jouer un rôle dans le développement du cancer de la peau. Vérifiez dès lors que le produit solaire comporte bien le logo UVA (un cercle entourant les lettres «UVA»), qui indique que le produit a un facteur de protection UVA d'au moins un tiers du SPF, en conformité avec la recommandation de la Commission européenne.

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×