En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Déjouez les pièges des soirées arrosées entre amis

Déjouez les pièges des soirées arrosées entre amis

C'est l'été et vous êtes en vacances. Détendez-vous et profitez de vos amis. Mais en cas de soirée arrosée, sachez prendre les devants pour profiter sereinement de l'événement et ne prendre aucun risque, notamment au volant. Voici quelques conseils, valables pour les jeunes et les moins jeunes...

Piège numéro 1 : « d'accord, mais alors juste un verre ! »


Soyez raisonnable : si vous devez prendre le volant, n'acceptez même pas un seul verre. D'autant plus qu'après un premier verre, si la soirée s'étend en longueur, vous serez d'autant plus tenté d'en prendre un deuxième. Et résultat, vous ne pourrez plus repartir de façon autonome.

Piège numéro 2 : « on verra bien plus tard comment faire pour rentrer »


Si malgré tout, vous vous laissez piéger, ou si vous prenez un verre volontairement, c'est parfaitement votre droit, mais réglez immédiatement la question du retour, lorsque vous et vos amis avez encore les idées bien claires.

Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • Vous désignez la personne qui conduira et donc qui ne boit pas de la soirée.
  • Vous prendrez un taxi, notez le numéro d'appel.
  • Vous réservez une chambre à proximité.
  • Vous dormez sur place, chez vos amis ou chez des voisins.

Piège numéro 3 : « j'attends que mon taux d'alcoolémie diminue »


Si vous avez bu de l'alcool, sachez que le taux d'alcoolémie dans le sang diminue très lentement. Il est peu probable qu'attendre une ou deux heures soit suffisant pour retrouver un état compatible avec la conduite. D'autant plus qu'à attendre, la fatigue va vous gagner. Faites vous raccompagner, dormez sur place ou prenez un taxi.

À savoir :  

- Chaque verre d'alcool fait monter le taux d'alcoolémie en moyenne de 0,20 à 0,25 g. 

- On perd en moyenne environ 0,15 g par heure.

Piège numéro 4 : « je l'ai prévenu, je ne peux l'empêcher... »


Si vous laissez un ami qui a bu de l'alcool prendre le volant, vous avez une part de responsabilité. S'il est sous l'emprise de l'alcool, il ne suffit pas de le prévenir, il faut être convaincant, trouver les arguments pour qu'il abandonne l'idée de conduire lui-même.

Piège numéro 5 : « et si on prenait un bain de minuit ? »


Pourquoi pas, mais restez prudent : n'allez pas nager n'importe où, faites attention où vous mettez les pieds, restez là où vous avez pied, restez groupés et nommez une personne qui reste au bord pour surveiller et appeler les secours au cas où.

Piège numéro 6 : « je me sens parfaitement capable de conduire »


Seul le taux d'alcoolémie dans le sang indiquera si vous pouvez ou non prendre le volant. Ne vous fiez pas à vos sensations, soufflez dans un éthylotest.

Un taux d'alcoolémie au volant de 0,5g/l dans le sang (ou 0,25 mg/l d'air expiré) est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 euros, d'un retrait de 6 points, voire d'une suspension de permis. Attention, conduire avec plus de 0,8 g/l est considéré comme un délit : jusqu'à 4 500 euros d'amende, retrait de 6 points, suspension du permis jusqu'à 3 ans, voire annulation avec interdiction de repasser le permis pendant 3 ans, et un emprisonnement pouvant aller jusqu'à 2 ans, avec jugement devant le tribunal correctionnel !

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×