En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Emmener son animal de compagnie en vacances : ce qu'il faut savoir

Emmener son animal de compagnie en vacances : ce qu'il faut savoir

Les grandes vacances d'été sont synonymes pour vous de départ au soleil, de baignades et de balades sur la plage, loin de votre quotidien. Mais qu'en est-il de votre compagnon à quatre pattes ? Voyagez-vous avec lui ? Tous nos conseils pratiques pour passer des vacances sereines avec votre animal de compagnie.

 

Animaux de compagnie, chien et chat : les emmener en vacances ou les faire garder ?

Tous les étés, plus de 60 000 animaux de compagnie sont abandonnés lors des départs en vacances. Il existe pourtant de nombreuses solutions de garde : le passage d'un voisin, d'un ami ou d'un membre de la famille au domicile, les pensions, les gardes à domicile, les familles d'accueil ou encore les échanges de garde. Peut-être vous posez-vous chaque année la question d'emporter votre animal avec vous sur votre lieu de vacances d'été ? Sachez que cette décision doit dépendre principalement des besoins de l'animal : le chien aime être avec son maître. Il vivra mal le fait d'être loin de lui, voire pire de rester seul la majeure partie de la journée. Le chat est plus attaché à son environnement et plus indépendant. Il sera plus difficile de le faire voyager avec vous, sauf si vous l'y avez habitué depuis tout petit.

Voyager avec son animal de compagnie : quelles formalités administratives ?

La seule obligation légale sur le territoire français est l'identification de l'animal, par une puce électronique ou par un tatouage. Attention, si l'on passe une frontière, le tatouage doit avoir été effectué avant le 3 juillet 2011 sinon il ne sera pas reconnu. Cette identification est utile si l'animal de compagnie se perd : 100 000 chiens et chats sont retrouvés chaque année grâce à leur puce.

Dès lors que l'on passe une frontière, même au sein de l'Union Européenne, le vaccin contre la rage est obligatoire. Il ne se pratique qu'à partir des trois mois de l'animal, et pour toute première vaccination, il n'est valable qu'au bout de 21 jours. Il faut donc s'y prendre 1 mois avant le départ.

Il est également obligatoire de détenir le passeport européen de l'animal, délivré par votre vétérinaire, qui va y attester que les vaccins sont à jour pour voyager. Une exigence supplémentaire s'applique pour un voyage au Royaume-Uni, où un traitement contre l'échinococcose (maladie liée à un ver) doit être effectué par un vétérinaire 1 à 5 jours avant le passage de la frontière. Au-delà de l'Union Européenne, il faudra consulter les sites internet des ambassades ou des consulats du pays pour connaître les formalités spécifiques.

La trousse de secours à emporter pour son animal

  • Un désinfectant non alcoolisé (type Bétadine) et des compresses, pour désinfecter les petits bobos.
  • Une bande et du sparadrap, pour faire une compression sur une blessure hémorragique en attendant d'aller chez le vétérinaire.
  • Un crochet anti-tiques : surtout pour les chiens pour lesquels la piroplasmose transmise par les morsures de tiques peut être mortelle. Il faudra surveiller tous les jours le pelage de l'animal pour s'assurer qu'il n'y a pas de tiques.
  • Du sérum physiologique pour nettoyer les yeux si besoin.
  • Une solution pour nettoyer les oreilles : comme pour les humains, ne jamais utiliser de cotons tiges !
  • Un traitement efficace contre les puces : sous forme de spray, de collier ou de pipettes. Demandez conseil à votre vétérinaire ou votre pharmacien.

 

Transporter son animal de compagnie dans de bonnes conditions

Le trajet, qu'il s'effectue en voiture, en train ou en avion, constitue la première étape des vacances. Il faut donc respecter quelques consignes de sécurité et les conseils pratiques ci-dessous pour que tout se passe bien.

  • Ne jamais transporter un animal ventre vide. Les nausées et les vomissements sont plus fréquents quand l'animal n'a rien mangé. Donnez-lui donc ¼ de sa ration alimentaire quotidienne une heure avant le départ et le reste à l'arrivée. Si toutefois votre animal est toujours malade dans les transports, demandez conseil à votre vétérinaire qui pourra lui prescrire un traitement adapté en fonction de son poids et de sa taille.
  • Pour un trajet en voiture, l'animal voyagera dans un panier ou une cage adaptés soit sur la banquette arrière fixé à la ceinture de sécurité soit dans le coffre si il existe une communication entre l'habitacle de la voiture et celui-ci (pas de plage arrière, voiture break). Sinon, il existe des harnais bien pratiques qui se fixent à une ceinture de sécurité. En cas d'accident, l'animal sera maintenu et il ne pourra pas gêner le conducteur pendant le trajet.
  • Il faut s'arrêter toutes les deux heures pour sortir l'animal. Toujours le tenir en laisse : les aires d'autoroute ne sont pas des endroits familiers pour les animaux qui peuvent être effrayés et s'échapper. On devra permettre à l'animal de marcher, faire ses besoins et boire à chaque fois.
  • Ne jamais laisser un animal seul dans une voiture, même fenêtres ouvertes : en plein soleil, la température augmente d'un degré toutes les minutes... Il risque donc en un rien de temps le coup de chaleur, le coma puis la mort.
  • On ne laisse jamais l'animal passer sa tête par la fenêtre quand on roule car il pourrait attraper une otite ou une conjonctivite à cause du vent.
  • Pour un voyage en train, se renseigner auprès de la compagnie. La SNCF autorise les animaux de moins de 6 kilos dans un sac adapté. Le prix du billet pour l'animal est dans ce cas de 7 euros. Pour les animaux plus lourds, on paie la moitié d'un billet de classe éco. Les chiens doivent être tenus en laisse et muselés.
  • Pour un voyage en avion, en règle générale les animaux de compagnie moins de 4 kilos peuvent être gardés en cabine dans un sac adapté. Il faut prévenir la compagnie au moment de la réservation. Les animaux de plus de 4 kilos voyageront en soute. Renseignez-vous bien auprès de votre compagnie sur les modalités de transport des animaux.

 

Conseils pratiques pour la santé de l'animal en vacances

  • En été, ne changez pas les habitudes alimentaires de votre animal, que ce soit le type de nourriture ou sa quantité. Cela pourrait lui procurer des désordres digestifs car sa flore n'aurait pas le temps de s'habituer. Pour tout changement dans l'alimentation, il faut toujours respecter une période de transition douce sur au moins une semaine, en mélangeant l'ancienne alimentation à la nouvelle.
  • Pensez à bien hydrater votre animal en lui proposer de l'eau propre et fraîche à volonté, quelque soit les conditions. Emportez donc toujours avec vous une gamelle ou un récipient pour lui proposer à boire.
  • Si vous souhaitez aller à la plage avec votre chien, vérifiez que celle-ci est autorisée aux animaux et s'il existe des horaires d'interdiction. Ces informations peuvent se trouver sur les sites internet des municipalités ou des offices de tourisme.
  • A la plage, on peut laisser son chien se baigner, mais il faudra le rincer soigneusement à l'eau claire le soir pour éliminer le sel qui pourrait créer des irritations. Il faudra aussi contrôler les coussinets pour voir si des grains de sable ne s'y sont pas coincés.
  • Si on reste longtemps au soleil, on réserve à notre animal un coin d'ombre sous un parasol et on lui propose de l'eau pour éviter la déshydratation. De même, pour éviter l'insolation, principal risque pour les animaux l'été, il ne faudra pas prévoir de trop longues balades en plein soleil.
  • Pour les chiens aux oreilles tombantes comme les cockers, on peut épiler l'intérieur des oreilles afin d'éviter que des épis de graminées ne s'y accrochent et migrent dans le conduit auditif.


Dans tous les cas, une visite chez votre vétérinaire quelques mois avant un voyage est vivement recommandée pour s'assurer que votre animal peut voyager avec vous en toute sérénité. Il pourra vous donner des conseils personnalisés en fonction de votre animal et de votre destination.

Vous trouverez également pleins de conseils sur la préparation des vacances, mais aussi sur le mode de garde de votre animal sur le site internet : http://ilspartentavecnous.org.

 

Source :

Dr Magalie Le Bihan, Pharmacien

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×