En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Glaucome : 11 points à savoir sur cet ennemi silencieux

Glaucome : 11 points à savoir sur cet ennemi silencieux

La seule façon de lutter contre le glaucome est de se faire dépister régulièrement car cette maladie ne s'annonce pas. Lorsqu'elle se manifeste, il est trop tard, les lésions sont déjà irréversibles. Ce qu'il faut savoir sur le glaucome en 11 points. 

1) Les hypertendus sont plus à risque de développer un glaucome.

  • C'est faux. Le glaucome n'a rien à voir avec l'hypertension artérielle.
    Cette maladie est liée à une élévation de la pression intra oculaire, qui entraîne une destruction progressive des fibres du nerf optique.

2) Le glaucome peut rendre aveugle.

  • C'est vrai. En l'absence de traitement, le glaucome peut mener à la cécité.
    Le glaucome est d'ailleurs la première cause de cécité dans le monde.

3) Avec les traitements actuels, les pertes visuelles entraînées par un glaucome sont réversibles.

  • C'est faux. Au début, le glaucome évolue silencieusement, sans symptôme.
    Lorsque ceux-ci se manifestent par une diminution du champ visuel, il est trop tard, les lésions sont irréversibles.
    Les traitements permettent seulement de contrer l'évolution de la maladie.

4) Le glaucome peut être corrigé par le port de lunettes.

  • C'est faux. Le glaucome est une maladie du nerf optique.
    C'est-à-dire que les informations visuelles ne sont pas déformées mais mal transmises au cerveau.

5) Les enfants aussi peuvent être atteints d'un glaucome.

  • C'est vrai. Il s'agit alors d'un glaucome congénital, mais les cas sont rares.
    Le glaucome se manifeste le plus souvent à partir de 45 ans. C'est pourquoi il est recommandé de se faire dépister à partir de cet âge puis tous les deux ans.

6) Le glaucome peut être héréditaire.

  • C'est vrai. Entre 20 et 30% des cas de glaucome sont héréditaires.
    Il est donc conseillé en cas d'antécédent familial (si un membre de la famille a un glaucome) de consulter dès 40 ans au lieu de 45 ans. Mais l'âge, l'ethnie (populations africaines et asiatiques) et la myopie sont aussi des facteurs de risque du glaucome.

7) Pour prévenir un glaucome, il faut consulter un ophtalmologiste tous les deux ans à partir de 45 ans.

  • C'est vrai. Le dépistage du glaucome se fait à partir de 45 ans.
    Et à partir de 40 ans en cas d'antécédent familial.

8) La télévision et l'ordinateur favorisent la survenue d'un glaucome.

  • C'est faux. Regarder la télévision et ou son écran d'ordinateur ne constitue pas un facteur de risque du glaucome.
    La télévision entraîne uniquement une fatigue des yeux qui s'estompe avec le repos.

9) Le seul traitement possible du glaucome est chirurgical.

  • C'est faux. Le traitement de première intention du glaucome repose sur les collyres. Il existe également le traitement par laser.
    La chirurgie se pratique en dernier recours.

10) Le dépistage du glaucome peut se faire chez l'opticien.

  • C'est faux. Le dépistage avec la mesure de la pression intraoculaire relève de l'ophtalmologiste et de lui seul.
    C'est le seul spécialiste des yeux qui peut dépister une maladie de l'oeil et déterminer le traitement à suivre.
    L'opticien délivre des lunettes et des lentilles de contact, conformément à l'ordonnance de l'ophtalmologiste et l'orthoptiste est un rééducateur des yeux.

11) Le premier signe de glaucome est un rétrécissement du champ visuel.

  • C'est vrai. Le rétrécissement du champ visuel est le premier symptôme du glaucome.
    Mais celui-ci étant alors irréversible, il est essentiel de détecter un glaucome avant qu'il ne se manifeste.

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×