En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Hypertension artérielle : repères et recommandations

Hypertension artérielle : repères et recommandations

L'hypertension artérielle se définit classiquement par des chiffres de tension supérieurs ou égaux à 14/9. Diminuer ces chiffres permet de réduire les risques de complications cardiovasculaires, ainsi que le risque de démence.Le traitement repose systématiquement sur des règles d'hygiène et de diététique, accompagnées le cas échéant de médicaments contre l'hypertension.

Hypertension à partir de 14/9

L'hypertension artérielle est définie de façon consensuelle par une pression artérielle systolique (PAS) supérieure ou égale à 140 mmHg et/ou une pression artérielle diastolique (PAD) supérieure ou égale à 90 mmHg, soit au-delà de 14/9.

Au minimum deux mesures doivent être faites, à quelques minutes d'intervalle, au cours de la même consultation. Les mesures doivent ensuite être confirmées au cours de trois consultations successives sur une période de trois à six mois.

Calcul du risque cardiovasculaire ?

La décision de prendre en charge une personne hypertendue dépend des valeurs de sa pression artérielle mais également de son risque cardiovasculaire global. Et c'est bien là l'objectif essentiel : diminuer le risque cardiovasculaire.

Il faut savoir aussi qu'au-delà de 50 ans, la pression artérielle systolique est un facteur pronostique du risque cardiovasculaire plus important que la pression artérielle diastolique, d'autant plus chez les sujets les plus âgés. C'est donc la hausse du premier chiffre qui est la plus inquiétante.

Le risque cardiovasculaire global est évalué à partir des facteurs de risque :

  • l'âge (supérieur à 50 ans chez l'homme et supérieur à 60 ans chez la femme) ;
  • le tabagisme (actuel ou arrêté depuis moins de 3 ans) ;
  • les antécédents familiaux d'accident cardiovasculaire précoce :
    • − infarctus du myocarde ou mort subite avant l'âge de 55 ans chez le père ou chez un parent du premier degré de sexe masculin,
      − infarctus du myocarde ou mort subite avant l'âge de 65 ans chez la mère ou chez un parent du premier degré de sexe féminin,
      − accident vasculaire cérébral précoce (avant 45 ans) ;
  • le diabète ;
  • le taux de cholestérol (dyslipidémie : LDL-cholestérol supérieur ou égal à 1,60 g/l (4,1 mmol/l) ; HDL-cholestérol supérieur ou égal à 0,40 g/l (1 mmol/l)) ;
  • l'obésité abdominale (tour de taille supérieur à 102 cm chez l'homme et à 88 cm chez la femme) ou l'obésité ;
  • la sédentarité (absence d'activité physique régulière, soit environ 30 minutes trois fois par semaine) ;
  • la consommation excessive d'alcool (plus de 3 verres de vin par jour chez l'homme et 2 verres par jour chez la femme).

Les mesures d'hygiène et de diététique

Ces mesures s'adressent à tout malade hypertendu, avec ou sans traitement pharmacologique associé. Il est nécessaire de définir en collaboration avec le médecin des objectifs précis, réalistes et étalés dans le temps pour chaque personne hypertendue. Selon les cas, la réévaluation doit avoir lieu dans un délai de six mois (risque faible) ou de 1 à 3 mois (risque moyen ou élevé).

  • Limitation du sel (NaCl) à 6 g par jour.
  • Réduction du poids en cas de surcharge pondérale.
  • Pratique d'une activité physique régulière, adaptée à l'état clinique du patient (minimum 30 minutes trois fois par semaine).
  • Limitation de la consommation d'alcool : moins de 3 verres de vin ou équivalent par jour chez l'homme et 2 verres chez la femme.
  • Arrêt du tabac.
  • Régime alimentaire riche en légumes, en fruits et pauvre en graisses saturées (graisses d'origine animale).

Le traitement médicamenteux de l'hypertension

La décision de prescrire un traitement médicamenteux dépend des chiffres de tension et du niveau de risque cardiovasculaire. Tout d'abord, un unique médicament antihypertenseur est proposé. En cas de réponse insuffisante dans un délai d'au moins 4 semaines, ou d'effets indésirables, il est recommandé de choisir un autre médicament contre l'hypertension ou une association de plusieurs médicaments. En cas d'hypertension artérielle importante ou de risque cardiovasculaire élevé, ce délai peut être plus court.

Objectif de la prise en charge de l'hypertension

L'objectif principal de la prise en charge de l'hypertendu est de réduire son risque cardiovasculaire sur le long terme. De façon plus pragmatique, le bénéfice du traitement est directement corrélé à la baisse des chiffres de tension. En cas d'hypertension artérielle simple, l'objectif est de descendre en dessous de 14/9. Mais en cas de diabète associé ou d'insuffisance rénale, il est recommandé de baisser les chiffres en dessous de 13/8.

Lorsque les objectifs de tension sont atteints, le suivi repose sur une consultation tous les trois mois environ en cas de risque cardiovasculaire élevé ou tous les six mois dans les autres cas.
Source :

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Hépatite : avez-vous des raisons de vous faire dépister ?

Quizz Prevention

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×