En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer

La gastroentérite ne passera pas par moi !

La gastroentérite ne passera pas par moi !

16 Janvier 2018

Cette inflammation des intestins, le plus souvent due à une infection, mène à une indisposition passagère. Hautement contagieuse, on peut cependant éviter la gastroentérite grâce à des précautions d’hygiène. Bénigne, elle peut cependant se révéler dangereuse chez les nourrissons et les personnes âgées en raison d’un risque de déshydratation.

Gastroentérite : diarrhées et compagnie


A l’origine de diarrhées, nausées et vomissements, la gastroentérite entraine également un état de faiblesse, de fatigue, accompagné de douleurs abdominales. Très courante en hiver, elle peut cependant se manifester toute l’année et aussi durant un voyage.

Généralement due à une infection virale mais aussi bactérienne, la gastroentérite ne dure que quelques jours.

Contrez la gastroentérite grâce à l’hygiène


La gastroentérite est très contagieuse. Elle se propage par la contamination fécale des aliments ou de l’eau. Autrement dit, il est impératif de veiller à se laver les mains après chaque passage aux toilettes et de veiller à préparer la nourriture dans de bonnes conditions d’hygiène (lavage des mains, du plan de travail, des aliments…). Si un cas de gastroentérite se déclare dans la famille, il est conseillé de désinfecter les jouets partagés par plusieurs enfants afin d’éviter la propagation.

Attention, certaines bactéries peuvent aussi produire des toxines dans des aliments mal conservés. La gastroentérite qui en découle relève alors de l’intoxication alimentaire. Il est ainsi conseillé d’éviter les aliments crus (viandes, poissons, salades, légumes) lorsque l’hygiène est douteuse, lors de certains voyages par exemple, et de se méfier des fruits de mer crus.

Pour vous soulager


La gastroentérite disparaît le plus souvent spontanément. En attendant, il est nécessaire de calmer le système digestif et de s’hydrater.

  • Evitez de manger pendant les nausées et les douleurs abdominales. Par la suite, réintroduisez des aliments neutres (banane, riz, pain…). En revanche, évitez le café, l’alcool et les produits laitiers. Contrairement à une idée reçue, évitez le coca, trop agressif pour un estomac déjà retourné.
  • Dans tous les cas, compensez très régulièrement les pertes hydriques en buvant de l’eau.
  • Soyez extrêmement vigilant avec les nourrissons et les personnes âgées car la déshydratation survient très rapidement. Des sachets de réhydratation sont généralement indispensables. Les parents de nourrisson devraient toujours en avoir sous la main.
  • Les probiotiques étant des bactéries intestinales bénéfiques, sous forme de compléments alimentaires, elles peuvent aider à soulager les symptômes.
  • En cas de symptômes importants, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien, il pourra vous conseiller un antispasmodique contre les douleurs abdominales et/ou recommander du paracétamol, voire un médicament pour ralentir le transit et calmer la diarrhée.
  • Dans tous les cas, en l’absence d’amélioration, consultez votre médecin.

 

A tester en complément contre les nausées


Une infusion de gingembre contre les nausées, ou une infusion de menthe poivrée.

Allongez-vous en respirant calmement, un gant de toilette frais sur le front.

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Vous êtes adhérent ?
Statutaires
Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salariés de droits privés Orange
Adhérents salariés de droits privés Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange
Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
×
×
×
×