En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer

Le travail : un facteur de risque de cancer ?

thumbnail

06 Février 2018

En France, près de 2,4 millions de personnes sont quotidiennement exposées à des substances cancérigènes sur leur lieu de travail. Même si certaines professions sont plus à risque que d'autres, tout le monde est concerné par l'exposition à des substances cancérigènes.

Poumon, plèvre, vessie, larynx, peau... Chaque année en France, 13 000 à 30 000 nouveaux cas de cancer auraient une origine professionnelle.

Pourquoi tant d'imprécision dans cette estimation ?

Parce qu'un cancer professionnel reste souvent difficile à distinguer d'un cancer qui n'est pas lié au travail.

Qu'est-ce qu'un cancer professionnel ?

Les cancers sont des maladies complexes qui peuvent être induites par différents facteurs :

  • l'hérédité,
  • des facteurs comportementaux (alimentation, alcool, tabac...),
  • des facteurs environnementaux,
  • et/ou des facteurs professionnels.


Un cancer est dit professionnel lorsqu'il est la conséquence d'une exposition à un facteur cancérigène sur le lieu de travail. Mais d'un point de vue médical, rien ne permet de le différencier d'un cancer qui aurait une autre origine : il se manifeste et évolue de façon identique.

De plus, les cancers liés au travail apparaissent souvent 10, 20, 30, voire 50 ans après l'exposition à un facteur de risque professionnel. Les patients sont souvent déjà à la retraite. Ils ne vont pas nécessairement faire le lien entre leur maladie et une activité passée. D'autant plus qu'ils n'ont pas toujours eu conscience que cette activité les avait exposés à un risque.

Aujourd'hui, ce problème est en partie résolu grâce à un dispositif légal : " l'attestation d'exposition " remise à toute personne quittant une entreprise.

Rempli par l'employeur et le médecin du travail, ce document mentionne les agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques auxquels un salarié a été exposé.

 

Quelles sont les substances à risque sur le lieu de travail ?

Les agents cancérogènes dont il est question sont extrêmement nombreux. Ils peuvent être de nature :

  • chimique (métaux lourds, benzène, amiante, goudrons, huiles minérales, poussières de bois...),
  • physique (rayonnement radioactif, UV),
  • ou biologique (virus, toxines).


Il peut s'agir de produits manipulés, de substances produites par un procédé de fabrication (fumées, gaz, poussières...). Ils peuvent pénétrer dans l'organisme par inhalation, par ingestion ou parfois par simple contact cutané.

 

Qui est concerné par les cancers professionnels ?

Près de 2,4 millions de travailleurs français sont quotidiennement exposés à au moins un de ces agents cancérigènes. Tout le monde peut être concerné, même si les hommes le sont davantage que les femmes et les professions manuelles plus que les professions intellectuelles.

Alors, le travail est-il un facteur de risque de cancer ?

Selon l'Institut national de recherche et sécurité (INRS), les secteurs où le risque est le plus élevé sont :

  • l'industrie du bois,
  • la métallurgie,
  • la chimie et la plasturgie,
  • le BTP et les carrières.


Présentent aussi des risques :

  • les activités de maintenance,
  • les activités de nettoyage, de dépannage,
  • le travail de désinfection en milieu hospitalier,
  • le travail dans l'agroalimentaire,
  • le travail dans un laboratoire d'anatomopathologie,
  • le travail dans un laboratoire de recherche.


Et cette liste est loin d'être exhaustive !

#E#Pour savoir si une activité professionnelle présente un risque, il faut analyser dans le détail ce à quoi elle expose.
Source :

 

Fondation ARC

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×
×