En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Prévention
Prévention
  • Imprimer
Petits gestes à faire après l'amour

Petits gestes à faire après l'amour

06 Février 2018

Après avoir fait l'amour, on peut avoir envie de s'endormir tranquillement. Pourtant, il est bon, avant de se laisser aller au sommeil, de prendre quelques petites précautions qui contribueront au bien-être des deux amants... et permettront d'éviter mycoses récidivantes et infections urinaires à répétition.

Toilette masculine contre les mycoses


Pour l'homme, pratiquer une toilette à l'eau, et cela au niveau du gland et du prépuce, est très important. Ce geste permet d'éviter la transmission répétée de candida d'un partenaire à l'autre en cas de partenaires multiples. En effet, les candidoses sont très présentes naturellement en petite quantité dans le vagin. La flore, à cet endroit, l'empêche de se développer et d'entraîner des mycoses. Après le coït, ces candida sont présents sur le pénis, qui lui ne possède pas de flore identique à celle du vagin. Il ne peut donc pas se défendre ni empêcher le développement de ces germes. Sans toilette, les candida vont donc se multiplier bien au chaud dans l'espace entre le gland et le prépuce. Lors du rapport sexuel suivant, le sexe masculin va « inoculer » au vagin une quantité importante de candida, ce qui risque d'entraîner une mycose féminine.

Toilette féminine contre les infections urinaires


Pour la femme, après l'amour, il faut absolument aller uriner. En effet, le rapport sexuel entraîne toujours une petite remontée de microbes dans l'urètre. Une fois présents, ces microbes ont tendance à remonter jusque dans la vessie, pouvant entraîner des infections urinaires récidivantes. Uriner provoque un effet de nettoyage, refoulant les microbes à l'extérieur. On l'appelle parfois l'effet « chasse d'eau » ! Ce geste anodin est donc extrêmement important. Certaines femmes n'ont absolument jamais d'infections urinaires. Ce sont généralement celles qui, après l'amour, affirment « j'ai une terrible envie d'uriner ». La nature est bien faite, car c'est ce que ressentent de nombreuses femmes. Cette envie les pousse à faire un geste très bénéfique. Celles qui ne ressentent pas ce besoin d'uriner sont candidates à des mycoses à répétition.

Faites passer le message aux ados !


Notons encore une chose : ces petits gestes extrêmement simples sont méconnus, parce qu'ils ne font pas partie de l'éducation de base : nos parents ne nous les ont jamais expliqués ! C'est pourquoi, si vous avez des enfants adolescents, pensez à faire mieux pour eux. Glissez-leur un petit mot là-dessus un jour où le contexte s'y prête et vous leur rendrez peut-être un énorme service dans leur future vie amoureuse. En effet, les gynécologues suivent de nombreuses femmes souffrant de manière chronique de mycoses ou d'infections urinaires récidivantes et il aurait parfois suffi d'un peu d'information pour leur éviter ce calvaire !

Dr Catherine Solano - médecin sexologue

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article
avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Vous êtes adhérent ?
Statutaires
Adhérents statutaires contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
Salariés de droits privés Orange
Adhérents salariés de droits privés Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
Fonctionnaires actifs Orange
Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0969 363 373 (appel non surtaxé)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×