5 conseils pour bien choisir son expert-comptable

8 juillet 2021
femme experte-comptable dans un bureau avec un client donnant des conseils juridiques

 

 

Audit et certification des comptes, conseil en gestion de paye, droit social ou international… Le champ d’intervention d’un expert-comptable est extrêmement large. Pour neuf entreprises sur dix, il est aussi un tiers de confiance partie prenante de l’aventure entrepreneuriale. Et vous, êtes-vous certain(e) d’avoir fait le bon choix ? La Mutuelle Générale vous livre 5 conseils pour bien choisir votre expert-comptable !

 

 

Les 5 conseils que nous allons développer :

 

 

Conseil n°1 : établir une relation de confiance

En 2017, selon le CSOEC*, il y avait 21 000 experts-comptables et 22 000 sociétés ou associations d'expertise comptable, tous inscrits à l'Ordre et employant quelque 130 000 collaborateurs. Sans oublier les 6 000 experts-comptables stagiaires. Alors qui choisir ? Celui qui a la meilleure réputation ? Celui qui est spécialisé dans votre secteur d’activité ? Dans votre typologie d’entreprise ? Rien de mieux que d’organiser un rendez-vous pour faire connaissance. Le premier rendez-vous n’est généralement pas facturé et permet de voir si les problématiques sont bien comprises et si un climat de confiance s’installe entre vous et votre futur expert-comptable. Le feeling et le lien de confiance doivent être déterminants dans votre choix. En effet, l’expert-comptable et son équipe seront à l’avenir de véritables partenaires de votre entreprise. Vous serez amenés à partager beaucoup d’informations liées à la vie de votre société, il convient donc de se sentir à l’aise et connecté.

 

 

Conseil n°2 : connaître son champ d’intervention

Un expert-comptable est un véritable conseil pour les entreprises. Il apporte son expertise dans de nombreux domaines, notamment en matière de comptabilité, mais également de finances, de fiscalité ou de droit. Il vous conseille au mieux de vos intérêts en tenant compte de votre situation du moment et de vos objectifs à long terme. L’expert-comptable vous aide aussi dans vos démarches au quotidien : contrat de travail, édition de la paie, protection sociale, déclaration URSSAFS, gestion des instances, dépôts des PV d’AG aux greffes du tribunal de commerce… Faire appel aux compétences de ce professionnel vous permet de gagner du temps dans vos démarches administratives et vous apporte de la sérénité.

 

 

Conseil n°3 : vérifier son inscription à l’ordre des experts-comptables

La profession d’expert-comptable est à la fois réglementée et soumise à un serment et à un code de déontologie. Le Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables met d’ailleurs à disposition un annuaire des diplômés, avec un moteur de recherche nominatif ou par localisation. En complément de ces références, vous pouvez essayer d’obtenir la recommandation d’un confrère pour choisir votre expert-comptable.

 

 

Conseil n°4 : veiller à sa proximité géographique et à sa disponibilité

C’est peut-être le critère le plus important de tous ! Car on n’a pas tous les jours besoin d’un expert-comptable, mais quand on en a besoin, c’est souvent urgent. La relation avec son expert-comptable doit se construire dans le temps et dans la confiance. Elle doit être régulière et nourrie. Mais il faut aussi que ce dernier (ou ses équipes) se rende disponible et se déplace si besoin, notamment en cas de clôture problématique d’un bilan financier ou de contrôle fiscal. Dans ces situations, son aide sera déterminante.

 

 

Conseil n°5 : définir le tarif et la lettre de missions

Reste la question du budget. Il est primordial d'aborder la question des honoraires dès le premier entretien. Définir une moyenne peut s’avérer être un exercice hasardeux car la palette d'intervention de l’expert-comptable est très large et les tarifs ne sont pas réglementés. À titre d’exemple, 46 % des entreprises ont un budget inférieur à 3 000 euros par an**, toutes prestations confondues. Outre le prix, il est important de définir une lettre de missions qui précisera le cadre de votre relation et le montant des honoraires, les prestations incluses, mais aussi le taux horaire pour celles qui ne le sont pas.

 

En résumé

Ces 5 critères sont essentiels pour choisir un expert-comptable. Le prérequis pour travailler avec un expert-comptable, c’est d’établir une relation de confiance. Pour faire le bon choix, il faut que votre expert-comptable soit à proximité pour pouvoir intervenir rapidement et qu’il comprenne bien les enjeux de votre situation. Dans l’idéal, tournez-vous vers un expert-comptable qui vous a été recommandé et qui saura vous accompagner au mieux dans votre projet entrepreneurial.

 

* Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables.
** « Marché de la profession comptable », collection des études institutionnelles de l’Observatoire de la profession comptable, septembre 2014.