audit protection sociale commercial dirigeant entreprise

Protection sociale en entreprise : juste une mise au point !

3 min / 22 juin 2022

La tendance s’est accentuée avec la crise sanitaire liée à la Covid-19 : les salariés français identifient leur employeur comme un acteur à part entière de leur santé. Les entreprises en ont bien conscience, puisque 95 % des dirigeants, DRH et représentants du personnel considèrent qu’ils doivent prendre soin de la santé de leurs salariés*. Dès lors, comment s’assurer que vos régimes collectifs sont au service du bien-être de vos collaborateurs, sans perdre de vue leur équilibre économique ?

 

Je fais une étude personnalisée

 

Santé et prévoyance : les piliers de la sécurité et de l’engagement

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises privées doivent proposer une complémentaire santé collective à leurs salariés. Quand on sait que la Sécurité sociale rembourse en moyenne 70 % de nos dépenses de santé, les entreprises sont investies d’un rôle social significatif. D’autant plus auprès des cadres, pour lesquels la mise en place d’un régime collectif de prévoyance est également obligatoire – pour les non-cadres, cela dépend des conventions collectives ou des accords de branche. Les employeurs sont donc garants de la sécurité économique de leurs salariés et de leurs ayants droit en leur permettant, avec des régimes santé et prévoyance adaptés, de faire face aux aléas de la vie : maladie, hospitalisation, invalidité, décès…

Loin d’être de simples contraintes, les contrats entreprises en santé et prévoyance et les services pouvant y être associés doivent être vus comme des leviers de réduction de l’absentéisme et du turnover. Ils font aussi partie intégrante de la marque employeur : une entreprise investie dans la santé, la sécurité et le bien-être de ses collaborateurs gagnera en pouvoir d’attractivité auprès de candidats et en capacité de fidélisation des salariés en place. 
 

Protection sociale : on fait le bilan ?

En 3 minutes, Matthieu Stankowiak, directeur du réseau commercial, présente les bénéfices de l’audit de protection sociale et l’approche de La Mutuelle Générale.

 

Trouvez le bon équilibre avec l’audit de protection sociale

Si la mise en place de régimes collectifs en santé et prévoyance est assortie d’avantages fiscaux et sociaux pour les entreprises, elle n’en reste pas moins un investissement à piloter, dans sa dimension économique (équilibre cotisations/prestations) comme sociale (satisfaction des salariés). C’est pourquoi La Mutuelle Générale propose aux entreprises de réaliser gratuitement un audit de protection sociale. Qui est également l’occasion d’envisager vos régimes sous un prisme plus global, notamment avec des services pouvant accroître l’engagement de vos salariés et, in fine, la performance de votre entreprise : bilans de santé, prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS), formations sécurité et bien-être au travail, soutien aux salariés aidants…

« Du commerçant avec quelques salariés au grand groupe avec des milliers de collaborateurs, chaque entreprise a intérêt à prendre le temps d’un diagnostic de ses dispositifs de protection sociale. D’une part, pour s’assurer de leur conformité avec les obligations légales, réglementaires et conventionnelles en la matière. D’autre part, pour évaluer l’équilibre et la pertinence des régimes en place : sont-ils adaptés aux besoins de vos salariés ? Répondent-ils aux attendus dans votre secteur ? », résume Matthieu Stankowiak, directeur du réseau commercial de La Mutuelle Générale.

 

* Source : étude Harris Interactive « Le rôle de l’entreprise et la santé des salariés » – décembre 2020

 

En ce moment sur Le Mag