En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale

Un ensemble d'offres santé et de services placés sous le signe de l'efficacité

Professionnel
  • Imprimer
Bien choisir son expert-comptable

Comment choisir un expert-comptable ?

Audit et certification des comptes, conseil en gestion de paye, droit social ou international… Le champ de compétence de la profession d’expert-comptable est particulièrement large, et, pour 90 % des dirigeants de sociétés, ce professionnel est un tiers de confiance. En somme, l’expert-comptable est un peu le « couteau suisse » indispensable à tout chef d’entreprise.

Néanmoins dans un secteur qui compte plus de 21 000 associations ou cabinets, plusieurs critères sont à prendre un compte pour bien choisir ce prestataire.


Les 10 règles à respecter pour bien choisir son expert-comptable

  1. Première règle incontournable : choisir un expert-comptable diplômé pour garantir la légalité de ses actes. Il s'agit d'une profession réglementée, soumise à un serment et à un code de déontologie. Le Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables met à disposition un annuaire des diplômés, avec un moteur de recherche nominatif ou par localisation : http://www.experts-comptables.fr/annuaire

  2. En plus du diplôme, la profession reste très encadrée : 40 heures de formation obligatoires par an, contrôle qualité régulier, obligation de souscrire une responsabilité civile pour couvrir les conséquences d'erreurs... Les conseils régionaux de l'Ordre des experts-comptables sont chargés notamment de s’assurer que ces obligations sont respectées. En s’adressant à ces derniers, dont les coordonnées et les horaires de permanence sont indiqués sur leurs sites Internet respectifs, le client a l’assurance que ces obligations légales seront respectées.

  3. La proximité géographique est un critère déterminant pour choisir un expert-comptable, au même titre que la disponibilité. Il faut pouvoir se voir rapidement et régulièrement, en cas de clôture problématique d’un bilan financier ou de contrôle fiscal par exemple. Il faut sélectionner un professionnel qui propose rapidement un premier rendez-vous, dans un délai d’une semaine par exemple. Car si le cabinet ne peut recevoir un nouveau client avant un mois, il y a de fortes chances qu’il ne soit pas très réactif en cas d’urgence…

  4. Un bon expert-comptable est comme un bon médecin : on s’échange les bonnes adresses ! Les deux tiers des entreprises ont le même cabinet depuis 10 ans (1). Il ne faut pas hésiter à utiliser le bouche à oreille, et, à solliciter d’autres chefs d’entreprise pour trouver la perle rare.

  5. L'expert-comptable accompagne le chef d'entreprise dans tous ses choix stratégiques et leur mise en œuvre. Il est indispensable d’identifier ses besoins avant de choisir son partenaire. Certains cabinets ont fait le choix d’une spécialisation sectorielle (dans la communication, l'investissement immobilier, le droit des franchises…). D’autres se consacrent à une activité, comme la transmission d’entreprises. Choisir un professionnel qui connaît bien le secteur d'activité ou la problématique pour laquelle il est sollicité peut être très précieux.

  6. D'une manière générale, les petits cabinets sont spécialisés dans l'accompagnement des petites et moyennes entreprises. Pour ces dernières, il peut être préférable de s'adresser à une petite structure de proximité car leur configuration similaire permet de mieux appréhender les attentes et contraintes en fonction du contexte.

  7. Un expert-comptable doit également être sélectionné pour ses qualités relationnelles. Il s’agit en effet d’établir une relation de confiance sur le long terme, et, cela ne repose pas que sur des critères objectifs. Le premier rendez-vous n’est généralement pas facturé, c’est l’occasion de vérifier s’il existe des « affinités ».

  8. Avant de s’engager, ce premier rendez-vous doit permettre de vérifier que le professionnel comprend bien les problématiques de l'entreprise, mais aussi que ses réponses sont claires et précises. Les lois fiscales sont opaques et évoluent en permanence. Par ailleurs, les conseils dans les champs financier, fiscal ou social que donnera l’expert-comptable sont déterminants pour l’entreprise.

  9. Il est primordial d'aborder la question des honoraires dès le premier entretien. Définir une moyenne est hasardeux, car la palette d'interventions de l’expert-comptable est très large, et les tarifs ne sont pas réglementés. À titre d’exemple, 46 % des entreprises ont un budget inférieur à 3 000 euros par an (1), toutes prestations confondues. Avant de clore la rencontre,  il faut savoir si le professionnel facture ses prestations au taux horaire et s’il est possible d'établir un forfait annuel.

  10. Enfin, le tarif ne peut être le seul critère de choix, mais il est important avant de contractualiser d'obtenir une lettre de mission. Elle doit préciser le montant des honoraires, les prestations incluses, mais aussi le taux horaire pour celles qui ne le sont pas.

 

Une fois tous ces renseignements réunis, une longue et fructueuse collaboration peut débuter en toute quiétude/sérénité.

 

Le saviez-vous ?


Faire appel à un expert-comptable est une obligation légale pour une infime minorité d'entreprises, comme par exemple les sociétés anonymes qui ont l’obligation de faire certifier leur comptabilité annuelle par un commissaire aux comptes. Pourtant quatre entreprises sur cinq font appel à ces professionnels et ces derniers s’imposent comme des conseillers tout aussi polyvalents que performants.

Selon l'étude publiée en septembre 2014 par l'Observatoire de la profession comptable (1), le recours à un cabinet avoisine 100 % pour les petites et moyennes entreprises (PME) de moins de 20 salariés, contre 35 % pour les notaires et 41 % pour les avocats.

(1) « Marché de la profession comptable », collection des études institutionnelles de l’Observatoire de la profession comptable, septembre 2014.
Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
WEBINAIRE
Les 6 leviers pour fidéliser vos salariés

Vendredi 14 Décembre 2016 à 15H30, assistez à la Web-conférence animée par Nathalie Olivier, consultante et formatrice RH


Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×