La Mutuelle Générale

Un ensemble d'offres santé et de services placés sous le signe de l'efficacité

Professionnel
  • Imprimer

Comprendre les cotisations d’une complémentaire santé

30 Septembre 2019

Depuis le 1er janvier 2016, chaque entreprise doit faire bénéficier ses salariés d’une couverture santé proposant des garanties minimales et la financer au moins pour moitié. Le tarif (ou cotisation) de cette complémentaire santé collective et obligatoire est déterminé lors de la souscription du contrat selon plusieurs critères et peut évoluer dans le temps.

La tarification d’un contrat collectif

Lorsqu’une entreprise souscrit une complémentaire santé au profit de ses salariés, l’organisme assureur lui communique le montant de ses cotisations. La tarification du contrat collectif prend en compte plusieurs critères comme le niveau de garanties choisies par l’entreprise, mais également ses effectifs, son secteur d’activité ou encore son implantation géographique. Ces différents critères permettent à l’organisme assureur de déterminer le coût du risque « santé » et de proposer à l’entreprise un tarif le plus adapté à ses besoins. Une fois sa cotisation connue, l’entreprise choisit si elle souhaite financer la complémentaire santé de ses salariés à hauteur de 50% minimum, ou davantage.

L’évolution annuelle des tarifs

Chaque année, l’entreprise est informée de l’évolution de ses cotisations lors du renouvellement de sa complémentaire santé. Le plus souvent, l’organisme assureur doit augmenter les cotisations pour faire face à la hausse des dépenses de santé et du coût de la santé, mais également aux nombreuses évolutions de la réglementation sociale et fiscale. L’augmentation des cotisations (ou indexation tarifaire) tient également compte des résultats techniques du contrat afin de maintenir les comptes à l’équilibre. Enfin, la hausse des cotisations peut être liée à l’évolution des garanties santé, qu’elle soit souhaitée par l’entreprise ou imposée par la réglementation.

L’impact tarifaire du 100% santé

Le 1er janvier 2020, la nouvelle réglementation 100% santé entre en vigueur. Si l’entreprise a souscrit une complémentaire santé responsable, son contrat va être mis en conformité et ses salariés vont bénéficier de nouvelles garanties en optique, dentaires et audiologie. Le Ministère de la Santé a demandé aux organismes assureurs de na pas répercuter les impacts de la réforme 100% santé sur les cotisations des entreprises. Les organismes assureurs vont donc absorber les coûts liés aux garanties 100% santé, à une plus grande fréquence de consommation de certains soins et équipements et à l’augmentation des remboursements de la Sécurité sociale pour certaines prestations.

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×
×