La Mutuelle Générale

Un ensemble d'offres santé et de services placés sous le signe de l'efficacité

Professionnel
  • Imprimer

Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 2020 : nouveaux enjeux et nouveaux défis dans le cadre de la crise sanitaire

29 mai 2020

Le réseau ANACT-ARACT* organise du 15 au 19 juin 2020 la 17ème Semaine pour la Qualité de Vie au Travail (SQVT 2020). Outre son format à distance, elle propose, dans un contexte inédit qui touche à la santé et au bien être en général, de débattre des premiers enseignements de la crise liée au coronavirus en matière de conditions de travail.

Elle s’articule en conséquence autour de cinq thématiques : organisation du travail, dialogue social, prévention, ressources humaines, management et relations de travail. L’objectif est de dresser un premier bilan des questionnements, dysfonctionnements, enseignements, inspirations apportées par la crise, à travers des points de vue d’experts, des débats, des témoignages mais aussi de deux enquêtes en ligne auprès de salariés, d'employeurs, d'élus, et de managers. L’une de ces enquêtes porte sur le télétravail en période de confinement et l’autre sur le maintien de l’activité sur site.

Décryptage : les premiers résultats de l’enquête ANACT

Les premiers résultats indiquent que 48 % des répondants en télétravail ont eu un sentiment de moindre efficacité (parmi lesquels, notamment les personnes ne pratiquant pas le télétravail auparavant), que 50 % s’estiment, par ailleurs, plus fatigués qu’à l’accoutumée, sans lien avec un surcroit de charge (parmi lesquels, davantage de femmes et de managers) et que 45 % ont le sentiment de travailler « plus » que d’ordinaire (dont une proportion plus importante de managers) ; tandis que 36 % ont le sentiment de travailler moins.

Une très grande majorité des répondants en télétravail a bénéficié rapidement de réunions régulières d’équipe à distance et d’échanges avec leur manager, qui ont permis d’aborder, prioritairement, le bon avancement des missions ainsi que la priorisation des tâches et, dans une moindre mesure, les difficultés liées au travail ainsi que les situations individuelles. Pour l’ANACT, ces résultats indiquent l’importance du renforcement des pratiques managériales dans le cadre du télétravail et notamment de la régulation de la charge, de l’écoute des situations individuelles, d’appui à l’articulation des temps de vie, de partage du sens au travail.

Un autre sondage d’OpinionWay-Square Management pour Les Echos et Radio Classique ** montre que l'expérience du télétravail durant le confinement a été positivement vécue : 80 % des actifs qui en ont fait l'expérience aimeraient continuer à exercer leur travail à distance, au moins en partie.

Enfin, une enquête en ligne réalisée par Goalmap*** souligne que 25% des salariés à la maison travaillent dans leur salon, 20% dans leur cuisine et même 6% dans leur lit et que pour 60% des salariés, le mal de dos a augmenté. Que par ailleurs la fatigue visuelle et la fatigue tout court est très majoritairement ressentie.

Ces données ne manqueront pas d’alimenter la SQVT mais aussi la négociation sociale demandée par les syndicats sur le sujet du télétravail.


* L’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) est un établissement public administratif créé en 1973 régi par le code du travail et placé sous la tutelle du ministère en charge du Travail. L’ANACT a pour vocation d’améliorer les conditions de travail en agissant notamment sur l’organisation du travail et les relations professionnelles. Elle s’appuie sur un réseau régional : les ARACT.
**Sondage réalisé les 13 et 14 mai 2020 auprès d'un échantillon de 1.015 personnes selon la méthode des quotas.
*** Goalmap est une start-up qui accompagne les entreprises à déployer des actions en faveur du capital santé des salariés.

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×