La Mutuelle Générale

Sante au quotidien

Santé au quotidien
  • Imprimer

5 Conseils pour être aux petits soins avec son foie

29 janvier 2019

Le professeur Christophe Bureau, hépato-gastroentérologue au CHU de Toulouse et secrétaire général de la Société française d’hépatologie.


1. Limiter l'alcool et les sodas

L’alcool est l’ennemi numéro un du foie. Vin, bière, apéritif… finissent, lorsqu’ils sont consommés en excès, par détruire les cellules du foie (risque de cirrhose). Les sodas, quant à eux, sont très riches en sucres.

Consommés en trop grandes quantités, ces sucres se transforment en graisses (triglycérides) qui s’accumulent dans le foie et peuvent entraîner une stéatose hépatique, plus connue sous le nom de « maladie du foie gras ». Le sucre est aujourd’hui la deuxième cause de cirrhose après l’alcool.

2. Attention aux excès de gras et de sucre !

Le mot-clé avec le foie, c’est l’équilibre. Une alimentation saine, riche en fruits et légumes, bien répartie entre les glucides (sucres) et les lipides (graisses), reste le meilleur moyen d’en prendre soin, plus encore quand on avance en âge. Du fromage, des œufs ou de la viande rouge, oui, mais pas tous les jours !

3 Oublier les cures « détox »

Le foie est l’organe en charge de la détoxification. C’est lui qui filtre et élimine les impuretés du sang. Or pour mener à bien cette fonction naturelle, il a au contraire besoin d’apports réguliers en glucides, lipides et protéines Trois repas par jour sont donc essentiels.

4 Ne pas abuser de l 'automédication

Tout médicament est potentiellement toxique pour le foie. Il convient donc de respecter les doses et les durées prescrites par le médecin. Attention aussi aux médicaments vendus sans ordonnance, comme le paracétamol : la prise régulière de ce médicament contre la douleur peut avoir des conséquences graves si vous faites partie des patients fragiles (dénutrition, alcoolisme, maladie chronique du foie...).

5 Trente minutes d'exercice physique

Une activité physique régulière permet de brûler les graisses et les sucres en excès, ce qui a pour effet de limiter leur accumulation au niveau du foie. L’idéal ? Au moins trente minutes de marche rapide par jour. Et, plus généralement, une bonne hygiène de vie globale (sommeil, alimentation...).

LE SAVIEZ-VOUS

  • Association française pour l’étude du foie : monfoie.org
  • Besoin de conseils ou d’informations complémentaires ? Rendez-vous sur la page Facebook « On mange quoi ? » Avec La Mutuelle Générale. Une diététicienne répondra à toutes vos questions : facebook.com/onmangequoi
  • Envoyer cet article à un(e) ami(e)

    caractères restants
    * Champs obligatoires
    L'article a bien été envoyé à : .
    Fermer
    Fermer
    Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

    Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

    Partagez cet article avec vos proches
    Posez vos questions à nos experts
    Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
    Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
    Du lundi au vendredi
    de 9h à 18h
    Vous êtes adhérent ?
    Espace Adhérents
    Contactez-nous depuis la rubrique « Contact » de votre Espace Adhérent Accédez ou créez votre Espace >
    Ou appelez-nous
    Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
    itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
    Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
    Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
    Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
    Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
    ×
    ×
    ×