En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer

Brûlures d'estomac et reflux : le point en 10 questions / réponses

Brûlures d'estomac et reflux : le point en 10 questions / réponses

24 Novembre 2008

Les brûlures d'estomac et les reflux empoissonnent la vie de nombreuses personnes. Que faut-il savoir sur les remontées acides ? D'où proviennent-elles et quels sont les risques ? Comment s'en débarrasser ou les prévenir ? Faites le point !

A quoi sont dues les brûlures d'estomac ?

  • A une remontée des sécrétions acides de l'estomac. 

Les brûlures d'estomac et les remontées acides caractérisent le reflux gastro-oesophagien (RGO). Celui-ci est dû à un mauvais fonctionnement du sphincter oesophagien, lequel empêche normalement les acides de l'estomac (provenant des sucs gastriques) de remonter dans l'oesophage. 

A quel moment de la journée, les brûlures se manifestent-elles le plus souvent ?

  • Pendant la nuit.

Les reflux gastriques se manifestent le plus souvent pendant la nuit, mais aussi après les repas. 

A partir de quelle fréquence de régurgitations acides peut-on porter un diagnostic de reflux gastro-oesophagien ?

  • Plus de deux fois par semaine.

En deçà, il est possible de recourir à l'automédication. Mais attention, avec des symptômes anormaux et si les acidités sont fréquentes ou très douloureuses, une consultation chez son médecin s'impose pour explorer les causes et bénéficier d'un traitement spécifique.

Pour atténuer des remontées acides, quelle est l'erreur à ne pas faire ?

  • S'allonger après les repas.

Contre les reflux, on recommande de ne pas s'allonger après un repas. Après le dîner, il est préférable d'attendre et de différer le coucher. Il est également conseillé de ne pas faire d'effort important et d'éviter de se pencher en avant. 

Pour dormir, que doivent surélever les personnes qui souffrent de brûlures d'estomac ?

  • La tête de leur lit.

Attention, il ne s'agit pas de placer un oreiller supplémentaire sous sa tête (la tête sera effectivement relevée mais le corps va compenser en se pliant en deux), mais bien de surélever la tête du lit en plaçant des cales d'environ 15 cm. 

Comment sont appelés les médicaments contre les reflux gastriques ?

  • Des antiacides.

Les antiacides sont des médicaments en vente libre sans ordonnance qui neutralisent l'acidité du contenu de l'estomac. Ils ne permettent pas de guérir mais de soulager les symptômes.
A noter qu'il existe d'autres classes médicamenteuses "anti-acides" : les alginates qui forment un gel visqueux et protègent ainsi la paroi de l'oesophage contre les acides et les antihistaminiques H2 qui réduisent les sécrétions acides de l'estomac. 

Pendant combien de temps peut-on pratiquer l'automédication (médicaments en vente libre en pharmacie) en cas de reflux ?

  • L'automédication ne doit pas être pratiquée plus de 15 jours d'affilés sans l'avis du médecin.

Les médicaments vendus en pharmacie sans ordonnance ne doivent pas être pris sur le long terme. Si les symptômes persistent, il faut consulter. 

Quelles sont les complications potentielles des reflux gastriques ?

  • Une oesophagite, inflammation de la muqueuse de l'oesophage.

A la longue, les remontées acides peuvent induire une inflammation douloureuse de la muqueuse de l'oesophage.
C'est pourquoi un reflux important, douloureux et qui dure dans le temps, nécessite de consulter son médecin. 

Pour atténuer des remontées acides, quelle eau vaut-il mieux boire ?

  • Boire un grand verre d'eau plate.

Boire un grand verre d'eau pour faire reculer les remontées acides. En revanche, les boissons gazeuses sont fortement déconseillées. 

Contre les reflux sévères, il existe des médicaments spécifiques uniquement disponibles sur prescription médicale. Quels sont-ils ?

  • Des inhibiteurs de la pompe à proton.

Le médecin pourra prescrire sur ordonnance un inhibiteur de la pompe à proton. Cette classe de médicaments est très efficace et peut être associée à un antiacide. Il existe d'autres médicaments pouvant renforcer le tonus du sphincter déficient ou accélérer la vidange gastrique. Ca vaut donc le coup de consulter !
Source :

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×
×