En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
Cholestérol et vacances

Cholestérol et vacances

Vous devez surveiller votre cholestérol, donc votre alimentation. Ce qui, en vacances, n'est pas toujours évident, surtout si vous partez à l'étranger. Quelles sont les bonnes stratégies ?

Piqûre de rappel


Vous le savez bien évidemment. Vous devez éviter le plus possible les aliments et les produits de l'industrie qui contiennent beaucoup de graisses saturées : le beurre, la crème et les fromages fermentés, le saindoux, les charcuteries, les viandes rouges grasses, les viennoiseries, les pâtisseries. Et limiter aussi les oeufs.

Le bon revers de la médaille, c'est que vous devez manger des poissons le plus souvent possible (à cause de leur richesse en Omega 3), des viandes blanches et des volailles, ce qui n'est pas désagréable, beaucoup de céréales, de légumes et de fruits d'où le cholestérol est totalement absent.

Vacances en famille


Vous êtes dans une maison familiale ou amicale ?

Quand vous arrivez, chargez-vous des achats de base. Vous pourrez ainsi faire provision des huiles qui sont recommandées (olive, colza), des laitages maigres, etc.

Bref, ce qu'il faut pour cuisiner une alimentation saine, pauvre en acides gras saturés et bénéfique contre le cholestérol. De toute façon, ça fera du bien à tout le monde !

Si votre médecin vous a donné une liste d'aliments à proscrire et à favoriser, emportez-la avec vous.

Elle servira à briefer ceux qui font les courses et à éviter qu'ils ne rapportent un festival d'acides gras saturés, genre monceau de barquettes de charcuteries (parce que ça évite de cuisiner !) ou train de côtes de boeuf bien grasses pour le barbecue ou provision de glaces bien crémeuses alors que des sorbets auraient fait tout aussi bien l'affaire, s'ils avaient su !

Mais ne vous prenez pas trop la tête pour autant : il ne faut pas quand même pas gâcher vos vacances et vous stresser (ce qui n'est pas bon pour votre cholestérol). Le jour où vous faites un écart, au restaurant parce qu'il n'y a pas de poisson au menu, ou en mangeant un morceau de fromage parce qu'il est vraiment trop tentant, compensez le lendemain en consommant du poisson et surtout plus de légumes et de fruits.

Vacances au sud


Vous partez dans un pays du sud de la France ou de la planète ?

Le respect des règles alimentaires anti-cholestérol vous sera beaucoup plus facile car la cuisine est le plus souvent faite à l'huile d'olive, les viandes rouges et les charcuteries n'y règnent pas, beurre et crème ne sont pas les vedettes de la gastronomie.

C'est le bon moment pour découvrir les bienfaits du régime méditerranéen, d'autant plus qu'il a fait ses preuves scientifiques dans la lutte contre le cholestérol.

Les vacances sont le bon moment pour prendre de bonnes habitudes alimentaires !

Fruits, légumes et poissons regorgent sur les marchés : si vous êtes dans une maison de vacances, les courses seront un plaisir. Si vous êtes dans un hôtel ou un club, il y a de grandes chances pour que ces produits soient souvent au menu.

Vacances à l'étranger


Même si vous parlez parfaitement l'anglais, la barrière de la langue risque fort de se poser : déchiffrer un menu dans un hôtel scandinave peut vous poser quelques difficultés de compréhension.

Si vous avez un IPhone, le problème est résolu ! PicTranslator, www.pictranslator.com, vous propose de prendre une photo du menu qui sera traduit d'un coup dans son intégralité que ce soit en russe, en espagnol ou en polonais (il y a 16 langues). Ca marche aussi avec d'autres textes de bonne qualité, ce qui doit vous permettre de déchiffrer les étiquettes des produits si vous faites des courses dans un supermarché.

Mais vous pouvez aussi télécharger l'application de traduction de Google qui vous traduira ce que vous lui dites à haute voix. 15 langues différentes sont disponibles.

Si vous n'avez pas cet équipement mais un ordinateur, prenez alors le temps (avant de partir si vous n'emportez pas votre machine) de vous faire une traduction, sur Google, de tous les aliments à "problème cholestérol" dans la langue de votre pays de vacances. Imprimez-la et gardez-la avec vous.

Où que ce soit, bougez-vous


Ne passez pas vos vacances vautré toute la journée dans un transat au bord d'une piscine !

Les études ne manquent plus qui démontrent que l'exercice physique est complètement bénéfique car il permet d'augmenter la proportion de bon cholestérol (le HDL).

Marche, vélo, natation sont particulièrement recommandés. Ce ne sont pas des sports que l'on peut facilement pratiquer en vacances ?

Vous visitez des villes, vous marchez. A la campagne, louez-vous un vélo et allez vous balader tranquille. Vous êtes au bord de la mer, nagez !

Vous allez inévitablement y prendre goût car ces exercices vont vous faire secréter de bonnes endorphines, ces molécules qui procurent du plaisir. Vous en aurez besoin à votre retour de vacances car vous vous y êtes habitué. Alors vous continuerez de marcher, vous aurez envie d'un vélo ou d'aller souvent nager. Et ce sera tout bénéfice dans votre combat contre le cholestérol.

Paule Neyrat, Diététicienne

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Graisse abdominale : démêlez le vrai du faux !

Quizz Sante au Quotidien

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×