En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
Entorse : comment savoir si elle est légère ou grave ?

Entorse : comment savoir si elle est légère ou grave ?

" Ouille, zut ! " Dans votre précipitation, vous avez raté une marche !Et la douleur soudaine, aiguë, ne laisse pas planer le moindre doute : vous vous êtes foulé(e) la cheville !Il ne reste plus qu'à espérer que cela ne soit pas trop grave...

Heureusement, ce n'est qu'une entorse bénigne !

"Un malheur est si vite arrivé", voilà bien un proverbe qui s'applique tout particulièrement aux entorses.

En d'autres mots, difficile de les prévenir mais vous pouvez toutefois vous y préparer en vous posant les questions suivantes :

  • Est-ce que je peux bouger mon articulation ?

  • Est-ce que je peux prendre appui sur elle ?

Si la réponse à ces deux questions est "oui", vous vous êtes plus que probablement fait une entorse bénigne, ce qui signifie que les ligaments entourant l'articulation ont seulement été un peu distendus.

Pas de panique si le moindre mouvement est pénible et qu'un gonflement se produit après un certain temps.

Dans ce cas, l'entorse est un peu plus grave : les ligaments présentent selon toute vraisemblance le début d'une déchirure. Toutefois, comme dans le cas d'une entorse bénigne, vous n'avez aucune raison de vous précipiter chez le médecin.

Pendant les premières 24 heures après une entorse, refroidissez votre articulation à l'aide de glace.
Maintenez-la surélevée pendant les trois premiers jours.
Par la suite, soutenez-la à l'aide d'un bandage ou d'une attelle. Bien entendu, ne faites pas de sport tant que la douleur persiste.

 

Une entorse grave ? Rendez-vous aux urgences !

Toutes les entorses ne se présentent toutefois pas toujours aussi «bien»...

Dans les cas graves, vous ne pouvez plus bouger votre articulation, elle gonfle immédiatement, et vous ne pouvez plus non plus vous y appuyer - une situation bien connue des joueurs de foot et de tennis.

Ces entorses graves se produisent fréquemment dans les sports caractérisés par des mouvements brusques. Combien de fois n'avons-nous pas entendu parler de tel ou tel footballeur qui s'est déchiré les ligaments du genou ?

En cas d'entorse grave, n'hésitez pas à vous rendre immédiatement aux urgences.

Le traumatologue diagnostiquera plus que probablement une déchirure totale des ligaments et vous fera passer une radiographie afin de s'assurer qu'aucun os n'est fêlé ou cassé.

 

Comment traiter une entorse grave ?

En cas d'entorse grave, après les premiers soins, il est important de ne pas vous appuyer sur votre articulation blessée. Ce qui est bien plus facile à dire qu'à faire !

Un plâtre soulagera votre articulation pendant une dizaine de jours.

Ensuite, le médecin recommandera le port d'une attelle pour préserver la souplesse et la puissance de votre articulation, éventuellement en combinaison avec des séances de kinésithérapie.

Si votre articulation est toujours instable trois mois après l'entorse, le médecin vous proposera de coudre les ligaments.

Chez les sportifs de haut niveau, cette intervention est généralement pratiquée immédiatement après l'accident, de façon à ce qu'ils puissent reprendre rapidement l'entraînement.

Comment éviter une nouvelle entorse ?

Bien qu'après un certain temps l'articulation regagne puissance et souplesse, les ligaments peuvent ne pas être totalement guéris. Ils restent plus souples et moins solides qu'avant.

En d'autres mots, l'articulation sera toujours fragilisée et le risque de "rechute" est très important.

Quand on reprend le sport après une entorse, il faut donc soutenir l'articulation à l'aide d'un bandage ou d'une attelle.

En cas d'entorse légère aussi, le port d'un bandage de soutien est conseillé pendant les 6 premières semaines.

Emily Nazionale, journaliste santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Graisse abdominale : démêlez le vrai du faux !

Quizz Sante au Quotidien

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×