En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
L'addiction sexuelle, qu'est-ce que c'est vraiment ?

L'addiction sexuelle, qu'est-ce que c'est vraiment ?

Les addictions sont classées en deux groupes différents : les addictions à une substance entraînant une dépendance et les addictions sans drogue. L'addiction sexuelle, comme l'addiction au jeu, ou à la nourriture (boulimie), fait donc partie de ces addictions comportementales.

Qu'est-ce qu'une dépendance sexuelle ?


L'addiction sexuelle est une dépendance à un comportement. Classiquement, un comportement sexuel habituellement acceptable est ici poussé à son extrême en intensité ou en fréquence. Il peut s'agir :

  • d'une dépendance sexuelle solitaire : masturbation compulsive avec ou sans support,
  • d'une dépendance sexuelle vécue dans la virtualité : dépendance à la pornographie sur Internet, à des lignes de téléphones roses,
  • d'une dépendance à des relations sexuelles avec partenaire avec parfois un nombre difficile à imaginer de partenaires réels.

Les dépendances sexuelles paraphiliques sont plus rares$$

Il s'agit de comportements sexuels autrefois qualifiés de déviants avec un objet de désir inhabituel : fétichisme, exhibitionnisme, voyeurisme... Ces comportements ne sont pas toujours de l'ordre de l'addiction. Ils le deviennent quand ce comportement devient envahissant et incontrôlable pour le sujet. Il ne parvient plus à s'empêcher de réaliser une de ces pratiques.

Les conséquences de l'addiction sexuelle


Lorsque l'addiction envahit l'esprit, la vie et l'emploi du temps, elle peut devenir très grave par ses conséquences.

  • Rétrécissement du périmètre de vie, centré uniquement sur l'addiction ;
  • Isolement, perte des rapports sociaux et familiaux, à cause du temps consacré à l'addiction ;
  • Perte d'argent allant jusqu'à l'interdiction bancaire à cause des dépenses sur Internet dans la pornographie, les téléphones roses, ou les prostituées ;
  • Rupture de couple lorsque l'autre se sent totalement délaissé (des nuits passées sur Internet à surfer sur les sites X ou les sites de rencontres) ;
  • Infections sexuellement transmissibles ;
  • Perte d'emploi ;
  • Dépression pouvant parfois amener au suicide, etc.

La dynamique intérieure de l'addiction sexuelle


La pratique sexuelle est recherchée pour le plaisir qu'elle apporte sur le moment. Le plaisir ? Surtout la détente, l'apaisement des tensions intérieures. C'est efficace quelques instants, puis apparaissent très rapidement le dégoût et la culpabilité, associés à un malaise important. Ce malaise a tendance à inciter à avoir à nouveau recours à la pratique addictive. Et le cercle est bouclé.

On peut ainsi affirmer que les addicts sexuels sont pris au piège dans une dynamique qu'ils ne parviennent plus à contrôler. Ces personnes ont trouvé une solution inadaptée (la pratique sexuelle) pour calmer leurs tensions intérieures.

L'addiction sexuelle, pourquoi ?

Pourquoi une tension intérieure, et quelle sorte de tension intérieure peut bien amener à des conduites sexuelles tournant à l'addiction ?

Les personnes addicts sexuelles éprouvent un vide intérieur à combler. Elles ont pu ne pas se sentir aimées dans leur enfance, et en souffrir si fort qu'elles tentent de combler leur douleur par la sexualité. Malheureusement, seul un renforcement de leur estime de soi et de la qualité de leurs relations avec les autres pourrait combler ce vide. Les comportements sexuels de dépendance calment un moment leur souffrance, mais ne l'empêchent pas de revenir.

Comment soigner une addiction sexuelle ?


Le premier point et le plus difficile est le désir de la personne dépendante de changer. Et c'est difficile pour elle car son comportement lui permet de tenir ses angoisses à distance. Sans ce comportement, elle sent un malaise terrible. Aussi, affronter sa dépendance demande-t-il un courage important.

La solution se trouve dans un travail de psychothérapie pour regonfler l'estime de soi, apprendre à s'aimer, à entrer en relation profonde avec l'autre, et, sur le plan comportemental, à désapprendre à compter sur le comportement addictif pour résoudre les tensions intérieures...

Dans cette optique existent des groupes de soutien pour dépendants sexuels anonymes (dasa)

http://dasafrance.free.fr/

Dr Catherine Solano

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Graisse abdominale : démêlez le vrai du faux !

Quizz Sante au Quotidien

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×