En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
La langue aussi a ses maladies...

La langue aussi a ses maladies...

Notre langue aussi peut être l'objet de certaines affections particulières.Ulcérations, coloration particulière, excroissances, plaque blanchâtre... Que révèlent ces symptômes qui s'affichent sur notre langue ? 

Ulcérations et petites plaies sur la langue

Se présentant sous la forme de petites plaies plus ou moins profondes, blanchâtres avec un pourtour rouge, sur la langue, mais aussi à l'intérieur des joues et sur les gencives, les aphtes sont très fréquents et douloureux.

De nombreuses maladies virales peuvent aussi se manifester par de petites lésions sur la langue parfois très discrètes : rougeole, rubéole, mononucléose infectieuse, oreillons, herpès, varicelle, zona, voire plus grave, syphilis ou tuberculose.

Les chimiothérapies peuvent aussi entraîner des ulcérations de la langue.

En cas de persistance, il faut consulter.

À savoir :

Des prothèses dentaires mal adaptées peuvent créer des irritations, voire des ulcères.

 

Que révèle une langue blanchâtre ?

Candidose de la langue


Cette infection de la langue est liée à des champignons (mycose) comme le candida albicans, dont la prolifération se traduit par un enduit blanchâtre.

La candidose survient plus souvent chez des personnes fragilisées (sida, diabète, personnes âgées, jeunes enfants...) mais aussi chez les asthmatiques utilisant des sprays de corticoïdes, les personnes souffrant d'asialie (absence de sécrétion de salive), portant un appareil dentaire, etc.

Une bonne hygiène buccodentaire et dans certains cas un traitement antifongique permettent de guérir la candidose de la langue.

Langue chargée ou langue saburrale


La langue saburrale est recouverte d'un enduit blanchâtre (la saburre) plus ou moins épais constitué de cellules mortes, de débris alimentaires et de bactéries.

Elle apparaît lors de certains dérèglements digestifs associés à une infection avec de la fièvre, à la prise d'antibiotiques ou lors d'un traitement par neuroleptiques.

La langue saburrale disparaît lors de la guérison de la maladie infectieuse ou à l'arrêt du traitement.

Le lichen plan, des lignes blanches sur la langue

Se manifestant par l'apparition de nombreuses petites lignes blanches sur la langue, les lèvres et à l'intérieur des joues, le lichen plan peut parfois aussi entraîner des petites ulcérations situées entre les lignes.

Rarement, cela peut donner lieu à des lésions précancéreuses. Mieux vaut consulter pour établir un diagnostic (éventuellement effectué par biopsie).

Le lichen plan se traite le plus souvent avec des corticoïdes.

La langue noire

Cette couleur noire est associée à une mauvaise haleine en raison d'un développement bactérien.

La langue noire est souvent liée à la prise de certains médicaments (notamment des antibiotiques), à une mauvaise hygiène buccodentaire, au tabac, à un usage abusif des bains de bouche à base d'eau oxygénée, à un dentifrice oxydant ou encore à une mycose.

Il faut consulter afin d'identifier la cause et définir le traitement adéquat.

La langue sèche

Par manque de salive, la langue n'est plus assez humide.

La langue sèche s'observe dans le syndrome de Gougerot-Sjögren et la sarcoïdose, mais certains médicaments peuvent aussi en être à l'origine (antidépresseurs, neuroleptiques), tout comme la radiothérapie du visage et du cou.

La langue sèche est aussi un des symptômes de la ménopause.

En cas de persistance, il faut consulter.

La glossite, une inflammation de la langue

Une glossite désigne une inflammation de la muqueuse de la langue associée à une douleur de la langue, un changement de couleur (rouge, blanc, noir) et à un gonflement.

La glossite est généralement consécutive à l'ingestion de substances irritantes : tabac, alcool, épices, aliments trop chauds...

La macroglossie, une augmentation du volume de la langue

En cas d'augmentation brutale du volume de la langue avec gêne respiratoire, il faut penser à une allergie (oedème de Quincke), qui nécessite un traitement en urgence avec injection de corticoïde.

Si l'augmentation est progressive, le médecin recherchera diverses causes : glossite, morsure surinfectée, aphte, tumeur de la langue, hypothyroïdie, acromégalie, etc.

Une langue rouge, lisse et brillante : glossite atrophique de Hunter ou anémie pernicieuse

Rare, une langue rouge et lisse peut être associée à un type d'anémie spécifique (anémie pernicieuse), ou encore à des carences en vitamine B1 ou en fer.

Une langue lisse et brillante peut aussi révéler une glossite atrophique de Hunter caractérisée par la disparition des papilles filiformes, petites excroissances situées à la surface de la langue.

Des douleurs, des picotements et des fourmillements : glossodynie

Typiques des sujets déprimés ou anxieux, les glossodynies se manifestent par des douleurs et des paresthésies de la langue : picotements, fourmillements.

Les tumeurs bénignes de la langue : kyste, lipome, papillome

Les tumeurs bénignes de la langue sont rares. Il peut s'agir :

  • De kystes situés sous la langue, sortes de boules de taille très variable que l'on peut enlever en cas de gêne.
  • De papillomes qui sont des verrues ou excroissances cutanées, causées par un papillomavirus humain, localisées ou disséminées dans la bouche.
    Attention, le papillomavirus peut se transmettre durant des rapports sexuels non protégés.
    Ces verrues ne nécessitent pas de traitement, mais le médecin peut choisir de les enlever.
  • De lipomes qui sont également des tumeurs bénignes, sortes de masses sphériques, molles et indolores qui siègent sur le bord de la langue. 

Et si c'était un cancer de la langue ?$$

Fréquent, le cancer de la langue est susceptible d'entraîner les symptômes suivants :

  • Lésions sur la langue qui ne guérissent pas.
  • Plaque blanchâtre sur la langue qui tend à devenir dure.
  • Gêne à la mastication, lors des mouvements de la langue ou lors de la toux.
  • Petits ganglions à la base du cou.
  • Saignements.
  • Haleine fétide.
  • Douleurs de l'oreille.

 

On retiendra que toute lésion de la langue qui perdure au-delà de 3 semaines doit amener à consulter.

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Graisse abdominale : démêlez le vrai du faux !

Quizz Sante au Quotidien

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×