En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
La maladie du pied d'athlète

La maladie du pied d'athlète

On l'appelle maladie du pied d'athlète. Normal... Cette maladie est souvent constatée chez les sportifs car elle s'attrape facilement en marchant pieds nus dans les vestiaires sportifs, les "tatamis", les douches collectives ou les bords de piscines.
Elle peut aussi se développer simplement du fait de l'humidité présente dans nos propres chaussures de sport.Mais évidemment, ce serait réducteur d'attacher la maladie du pied d'athlète aux seuls sportifs...

Des champignons entre les orteils, et ça gratte

Nous sommes tous et toutes concernés... La maladie est fortement contagieuse et outre la contagion, elle se développe quand nos pieds sont soumis à dure épreuve, enfermés dans des chaussures humides... Il faut savoir que les pieds produisent énormément de sueur. Jusqu'à 15 grammes par heure !

La maladie du pied d'athlète commence généralement par des démangeaisons entre les orteils... Et souvent d'abord entre les petits orteils.
Il s'agit en fait d'une dermatomycose, c'est-à-dire une colonisation de la peau par des champignons microscopiques.

Outre les démangeaisons entre les orteils, les symptômes du pied d'athlète sont les suivants :

  • Odeur désagréable entre les doigts de pieds ;
  • Apparition de rougeurs, de petites cloques, de squames (petites peaux blanchâtres) et de parties dénudées ;
  • En l'absence de traitement, la peau peut se fendiller et une fissure douloureuse risque de se former.
    Si cette fissure s'infecte, elle peut causer des maladies plus graves ;
  • Lorsque les ongles sont atteints, ces derniers poussent plus lentement, s'épaississent, changent de couleur (deviennent blancs, noirs ou jaunes) et se cassent ou s'effritent beaucoup plus facilement ;
  • Pendant une crise aiguë, des cloques localisées sur l'arche et autour du pied peuvent apparaître.

A savoir : la mycose localisée d'abord entre certains orteils se propage rapidement aux orteils voisins, mais aussi au-dessus et au-dessous du pied (plaques rouges qui démangent) et aux ongles qui s'apaississent et deviennent cassants.

 

Les coins à champignons...

Les milieux chauds et humides favorisent le développement des champignons et donc des mycoses. Ainsi, une transpiration excessive dans des chaussures fermées et mal aérées peut être la cause d'un pied d'athlète.

Par ailleurs, la maladie est fortement contagieuse et peut donc facilement vous être transmise si vous marchez pieds nus dans des lieux humides ou si vous empruntez (ou prêtez) vos chaussures, chaussettes ou serviettes de bain.

Voici quelques conseils pour éviter les infections :

  • D'abord, il faut apprendre à reconnaître les coins à champignons !
    Les sols des vestiaires et des douches, constituent un excellent terrain de contamination. De même les piscines, les saunas et hammans.
    Bref tous les endroits où l'on marche pieds nus.
    Dans ces lieux à risques, prévoyez de vous déplacer avec des sandalettes.
  • A la piscine aussi, il faut impérativement passer par le pédiluve avant et après s'être baladé sur les bords du bassin.
  • Evitez les échanges de chaussures et, a fortiori, de chaussettes avec d'autres personnes.

  • Ne portez pas de chaussures fermées sans chaussettes et si cela est possible, préférez les chaussures ouvertes.
    Pas de semelles en caoutchouc.
    Dans tous les cas, dès que cela est possible, aérez vos pieds en enlevant vos chaussures.
    Si vous avez tendance à transpirer des pieds, évitez de porter les mêmes chaussures deux jours de suite afin de les laisser sécher.

  • Privilégiez les chaussettes en coton ou en fil d'écosse.
    Remplacez-les tous les jours, et plus si nécessaire (activités physiques).
  • Prenez soin de vos pieds. Après le bain ou la douche, séchez-les consciencieusement. Sans oublier l'interstice entre les orteils.
    Le mieux est de réserver une petite serviette spéciale pour vos pieds.
    Dans tous les cas, changez très régulièrement votre serviette de toilette.
  • Lavez carrelages, douche et baignoire avec une solution javellisée.
  • Retirez les tapis des salles de bain ou sinon, changez très fréquemment le tapis.
  • Après une première infection, continuez à saupoudrer des poudres antifongiques dans les chaussures de sport.

Que faire si votre soupçonnez un pied d'athlète ?

La première chose à faire est de montrer vos pieds à votre médecin traitant. Le traitement du pied d'athlète est assez simple mais doit être réalisé rapidement, avant que la maladie ait pris trop d'ampleur.

Il existe des pommades antifongiques (médicament prescrit pour traiter les infections provoquées par les champignons) vendues en pharmacie avec ou sans ordonnance. Ces pommades sont efficaces, s'il n'y a pas de complications (surinfection bactérienne). Dans le cas contraire, le médecin peut être amené à prescrire un antifongique en comprimés et même un antibiotique.

En observant scrupuleusement les indications des traitements, on constate très vite une nette amélioration. Malheureusement, les mêmes causes produisant les mêmes effets, il arrive très souvent que l'on assiste à des récidives. Tout le travail doit donc être recommencé...
Si vous avez donc déjà souffert d'un pied d'athlète, soyez très attentif(ve) à l'hygiène future de vos pieds et ne recommencez pas les mêmes erreurs !

A savoir : si vous êtes atteint(e) d'un pied d'athlète et plus généralement d'une mycose, ne grattez pas les zones sensibles car vos ongles de main risquent de propager alors l'infection aux autres parties du corps.
Source :

Gilles Goetghebuer, journaliste santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Graisse abdominale : démêlez le vrai du faux !

Quizz Sante au Quotidien

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×