La Mutuelle Générale

Sante au quotidien

Santé au quotidien
  • Imprimer

Les nouvelles technologies au service des médecins

4 novembre 2019

 

Bio-impression, robots médicaux, intelligence artificielle… Grâce aux avancées technologiques, les professionnels de santé ont plus d’outils à leur disposition. Des atouts pour la médecine de demain.


Un nouvel algorithme réussi à détecter les lésions rénales aigües des patients hospitalisés en soins intensifs avant qu’elles ne se déclarent…Cette intelligence artificielle, mise au point par des chercheurs de la Northwestern University et du Health Science Center de l’Université du Texas, analyse les données de santé de ces patients et prédit ceux susceptibles de développer une lésion rénale aigüe… Une prédiction qui peut s’avérer salvatrice. Pour arriver à ce résultat, les scientifiques ont programmé l’algorithme afin qu’il puisse apprendre seul. Ils lui ont soumis les données de santé de plus de 40 000 patients ainsi que leur taux de créatinine – un indicateur de la fonction rénale – durant leur 72 premières heures d’hospitalisation. Fort de ces informations, l’intelligence artificielle a diagnostiqué la moitié des cas à risque de présenter une lésion rénale dans les prochaines heures.


A terme, ce type de technologie pourrait aider les professionnels de santé à diagnostiquer et détecter automatiquement les patients à risques pour les prendre en charge de façon plus préventive. Depuis plusieurs années, les chercheurs mettent au point des algorithmes dans beaucoup de spécialités. Par exemple, une équipe de chercheurs américains a récemment mis au point un algorithme qui analyse les images numériques du col de l’utérus afin de détecter celles qui présentent des risques de cancer. D’après les expériences menées en laboratoire, l’algorithme diagnostique les cellules précancéreuses dans 91% des cas, alors que les médecins de ce même essai avaient un taux de dépistage de 69%. Une aide précieuse pour les médecins et un gage de sécurité supplémentaire pour les patients.

Des organes en 3D pour se former

L’impression d’organes en 3D pourrait aussi révolutionner la médecine. Pour les personnes en attentes de greffe, ces organes pourraient être, à terme, une solution plus rapide pour remplacer un organe défaillant. En 2018 par exemple, un Américain a bénéficié d’une greffe du visage mêlant don d’un patient décédé et un masque conçu grâce à une imprimante 3D. Les membres bioniques qui ne sont pas vitaux, comme la main ou le bras, sont bien développés et déjà greffés sur les patients. En revanche, certains membres ne garantissent pas encore un succès total sur les humains. Cinq patients sont décédés après avoir été implanté d’un cœur Carmat. Néanmoins, l’impression en 3D reste aussi utile pour la formation des médecins qui peuvent désormais s’entraîner sur ces organes artificiels.


Autre avancée majeure : les robots médicaux. Plus particulièrement ceux présents dans certains blocs opératoires comme Da Vinci, un robot développé par Intuitive Surgical. L’un de ses bras manipulateur tient une caméra endoscopique pour que le chirurgien puisse voir l’image en trois dimensions, tandis que les autres portent les outils nécessaires à l’opération. Le chirurgien pilote et le robot reproduit ses gestes, parfois de façon plus précise. En cas de petits  mouvements par exemple, le praticien peut trembler mais pas la machine. Ces technologies révolutionnent l’acte chirurgical : le chirurgien peut même opérer à distance via ce type de robots.
Des technologies qui aident les professionnels de santé dans divers domaines : diagnostic, opération, apprentissage, etc… Et sont gages de sécurité pour les patients.


Léa Casian

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Espace Adhérents
Contactez-nous depuis la rubrique « Contact » de votre Espace Adhérent Accédez ou créez votre Espace >
Ou appelez-nous
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×