En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
500 centres de santé ouverts à tous

Plus de 500 centres de santé ouverts à tous

Médecine générale, gynécologie, dermatologie… La Mutualité Française met à votre disposition plus de 500 centres médicaux et polyvalents. Dans leur cahier des charges, des soins de qualité en tiers payant, mais aussi de la prévention.

Si l’histoire des centres de santé remonte au XVIIe siècle et aux premiers dispensaires, leur essor date véritablement des années 1960. C’est à cette période qu’est planifi é le développement des centres de santé en permettant notamment à des sociétés mutualistes de les gérer.

À l’époque, l’offre de soins est assez faible et inégalement répartie. Les mutuelles créent donc de nouveaux centres médicaux avec, pour principe, d’accueillir tous les publics, sans discrimination. Cette préoccupation se traduit par un accès à des soins de qualité le plus large possible en termes géographiques et par l’application de conditions financières avantageuses. Ces centres pratiquent des tarifs conventionnés (sans dépassement d’honoraires – secteur 1), le tiers payant et proposent des tarifs maîtrisés pour les actes mal remboursés par la Sécurité sociale, comme les soins dentaires.

Pluridisciplinarité

Aujourd’hui, le réseau national des centres de santé mutualistes (RNCSM) compte 53 centres médicaux et polyvalents, 472 centres dentaires qui couvrent quasiment tout l’Hexagone, 373 centres d’audition et 23 centres de soins infirmiers (par tradition majoritairement implantés dans les zones rurales). Au total, ces espaces regroupent quelques 1 000 médecins, 1 700 chirurgiens dentistes, 400 audioprothésistes et 130 infirmiers. Autre atout : les centres médicaux offrent une large palette de spécialités.

Gynécologie, dermatologie, allergologie, radiologie, rhumatologie, cardiologie, pédiatrie, ostéopathie… autant de disciplines accessibles à des tarifs et dans des délais bien meilleurs que ceux généralement pratiqués par la médecine de ville classique. Deux arguments de poids si l’on en croit une enquête de l’Institut de recherche et documentation en économie de la Santé (Irdes), publiée en juin 2014. Selon cette étude, 17,1 % des Français déclarent avoir renoncé à des soins à cause des délais d’attente pour obtenir un rendez-vous dans certaines spécialités (ophtalmologie…), tandis qu’ils sont 25,7 % à mettre en avant la problématique du coût.

Les renoncements, dans ce dernier cas, concernent surtout l’optique et le dentaire, précise l’enquête. C’est là que l’offre mutualiste, notamment en matière de soins dentaires, prend tout son sens. Si les centres dentaires proposent principalement soins courants et prothèses, un tiers d’entre eux pratique également l’orthodontie et un quart, l’implantologie.

Prise en charge globale

Dans un contexte où l’exercice regroupé est recherché, les centres de santé ont un avantage sur les nouvelles structures pluridisciplinaires qui voient le jour depuis un peu plus d’une décennie, à l’instar des maisons de santé : leur antériorité. De fait, la coopération pluri-professionnelle y est bien rodée. Ce qui permet une prise en charge globale du patient avec, par exemple, la mise en place d’un suivi et de projets thérapeutiques décidés en équipe pour ceux qui souffrent de maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou rénale, hypertension…).

Leur parcours est consigné dans un dossier médical unique, disponible à tout moment. Ce principe de partage entre professionnels répond également à l’une des missions premières des centres de santé : la prévention. Pionniers en la matière, les centres de santé s’impliquent depuis toujours dans la promotion de la santé, tant à titre individuel que collectif : éducation à la santé (vaccination, hygiène buccodentaire…), actions de dépistage (cancer du sein, risques cardiovasculaires, caries…) et suivi des patients chroniques font partie de l’arsenal préventif. Leur mission est facilitée par leur grande proximité avec les populations environnantes. La garantie pour celles-ci d’obtenir des réponses adaptées à leurs besoins. Et surtout de conserver une permanence des soins dits de « premier recours », qui n’exclut aucun public.

 

En savoir plus

Pour trouver le centre de santé mutualiste le plus proche de chez vous, rendez-vous sur : www.centres-sante-mutualistes.fr
Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Graisse abdominale : démêlez le vrai du faux !

Quizz Sante au Quotidien

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×