En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
Quand et comment mesurer son audition ?

Quand et comment mesurer son audition ?

Si les personnes âgées sont plus à risque de troubles auditifs en raison de la presbyacousie (baisse de l'audition liée au vieillissement), nous pouvons tous être concernés en raison des nuisances sonores auxquelles nous sommes soumis dans notre vie quotidienne (musique amplifiée, activités professionnelles, loisirs...).Alors comment repérer un trouble auditif, quand consulter et sur quoi reposent les tests auditifs ?

Quand tester son audition ?

Voici les symptômes justifiant un test auditif :

  • difficultés d'audition,
  • difficultés de compréhension,
  • difficultés à entendre les conversations téléphoniques,
  • gêne en milieu bruyant (télé, réunions, théâtre...),
  • sifflement ou bourdonnements dans les oreilles (acouphènes),
  • vertiges,
  • otites,
  • exposition professionnelle au bruit ou lors des loisirs,
  • antécédents familiaux de trouble auditif,
  • traitements potentiellement ototoxiques (aminosides, chimiothérapies...),
  • etc.

Il est essentiel de faire tester son audition au moindre doute !
Une mauvaise audition a de fortes répercussions sur la qualité de vie, sur l'apprentissage et sur les relations sociales, professionnelles et familiales.
Corriger une gêne auditive, même légère, permet d'améliorer la vie et de prévenir l'isolement. En effet, les personnes qui entendent mal développent des stratégies d'évitement, notamment en fuyant les situations gênantes.
Par ailleurs, si un appareillage est nécessaire, plus il sera mis en place tôt, mieux il sera toléré.

Attention au déni !
Les personnes malentendantes restent souvent très longtemps dans le déni, ce qui retarde le diagnostic et la prise en charge. C'est généralement le cas des personnes âgées, pour lesquelles une mauvaise audition est péjorativement associée à la vieillesse.
C'est une erreur car retrouver une meilleure audition permet inversement de bien vieillir, en poursuivant ses activités, notamment sociales.

À tout âge, au moindre doute, il faut tester son audition ! Mais il est également recommandé de faire examiner régulièrement son audition à partir de l'âge de 50 ans.

 

Testez votre audition gratuitement en ligne ou par téléphone : à titre indicatif

Il existe des tests en ligne, à faire tranquillement chez soi, facilitant le repérage des troubles auditifs, comme ce test en 10 questions proposé par l'Association pour l'information et la prévention dans le domaine de l'audition et repris sur e-sante : 10 questions pour tester votre audition.

L'Association France Presbyacousie propose de tester son audition par téléphone : http://www.hein-test.fr/.
Ce test validé scientifiquement consiste, via un serveur vocal, à reconnaître des séries de chiffres entendus dans un environnement sonore qui varie selon les réponses indiquées à l'aide du clavier du téléphone.

En ligne, certains sites proposent d'évaluer soi-même son audition grâce à des tests audio : le candidat est invité à régler le volume de sa carte sonore afin d'entendre une bande sonore (sifflements, voix, avec ou sans bruits de fond) aussi distinctement que possible.

Attention, tous ces tests ne sont qu'indicatifs.
Ils servent à inciter les malentendants à entreprendre une démarche de dépistage.

Il est enfin possible de se rendre tout simplement chez un audioprothésiste, lesquels proposent gratuitement des tests, mais là encore dans un esprit purement indicatif.

 

Faites contrôler votre audition par un ORL

Seul le médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste), spécialiste de l'oreille, de la gorge et du nez, peut porter un diagnostic auditif.

C'est également lui qui est habilité à délivrer un traitement médical ou chirurgical et à prescrire un appareillage auditif, ce dernier étant ensuite délivré et adapté par l'audioprothésiste selon la prescription de l'ORL.

Il est possible de le consulter directement ou après avoir réalisé un test en ligne, par téléphone ou chez un audioprothésiste.

Comment l'ORL mesure-t-il l'audition ?

L'ORL réalise un bilan auditif en trois étapes :

  • L'interrogatoire
    Le praticien recueille un certain nombre d'informations : symptômes auditifs, leurs caractéristiques (ancienneté, facteurs déclenchants...), antécédents médicaux, traitement en cours, antécédents familiaux, etc. 
  • L'examen clinique ou otoscopie
    Les conduits auditifs externes et des tympans sont examinés à l'aide d'un spéculum.
    On peut ainsi détecter une otite, un eczéma, une suppuration de l'oreille ou encore la présence de cérumen qui pourrait entraver l'audition.
  • L'audiogramme :
     
    • L'audiométrie tonale
      Cet examen qui dure environ une demi-heure a pour but de déterminer les seuils auditifs de chaque oreille, soit la plus faible intensité perceptible (mesurée en décibels) à différentes fréquences (hertz).
      Il se réalise dans une cabine insonorisée avec un casque sur les oreilles (mesure du seuil d'audition en conduction aérienne), puis à l'aide d'un vibrateur posé sur l'os mastoïdien situé derrière le pavillon de l'oreille (mesure du seuil d'audition en conduction osseuse).
       
    • L'audiométrie vocale
      Il s'agit d'un test visant à déterminer le seuil de compréhension vocale : le sujet écoute et répète des mots délivrés à différents niveaux sonores.

L'ORL peut juger nécessaire de réaliser d'autres explorations complémentaires pour affiner le diagnostic : tympanométrie, étude des réflexes stapédiens, otoémissions acoustiques, potentiels évoqués auditifs...

Le bilan auditif permet de déterminer l'origine de la baisse auditive, le type et le degré de surdité (légère, modérée, sévère ou profonde), autant d'éléments indispensables pour le choix d'une prise en charge adaptée
Source :

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Graisse abdominale : démêlez le vrai du faux !

Quizz Sante au Quotidien

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×