En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à vous offrir une navigation optimale, des contenus personnalisés et à réaliser des statistiques d’audiences .En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
thumbnail

Quand le rhume se transforme en sinusite

06 Février 2018

C'est le principal risque du banal rhume que l'on attrape tous en hiver : l'agression virale donne lieu à une surinfection bactérienne des sinus.Le plus souvent, rhume et sinusite sont bénins. Il suffit de surveiller et de consulter si ça s'éternise.Quelques astuces pour prévenir.

Du rhume à la sinusite : de l'agression virale à la surinfection bactérienne

Les agressions virales perturbent l'activité des muqueuses, favorisant la prolifération bactérienne. Les sinus étant de toutes petites cavités, ils se bouchent facilement, entraînant une surinfection bactérienne. C'est ainsi qu'un rhume mal soigné peut se transformer en sinusite.

Mais on ne traite pas systématiquement un rhume chez une personne saine. Cette infection bénigne disparaît classiquement toute seule en 7 à 8 jours. On peut cependant utiliser des médicaments dits de confort contre les symptômes (nez qui coule, maux de tête, fièvre, douleurs dentaires ou frontales), notamment pour décongestionner le nez.
En revanche, chez les personnes fragilisées, comme celles qui ont un système immunitaire déficient, un diabète ou une maladie cardiaque, un rhume doit être systématiquement soigné en raison d'un risque plus élevé de complications bactériennes.

La sinusite

Concernant la sinusite, il faut différencier la sinusite aiguë de la sinusite chronique. La première est souvent causée par un rhume mal soigné, il est donc conseillé de consulter lorsqu'un rhume s'éternise. De la même façon, une sinusite mal soignée ou qui dure ne doit pas être négligée. En effet, dans quelques cas, elle peut entraîner de sévères complications : otites, bronchites, pneumonies, méningites.
Contre le rhume, les antibiotiques sont inutiles. En revanche, ils peuvent être prescrits en cas de sinusite.

Les sinusites dites chroniques, d'une durée supérieure à trois mois ou survenant plus de trois fois par an, sont parfois dues à une infection dentaire, à des polypes au niveau des sinus (polypose nasosinusienne) ou encore à une maladie de la muqueuse respiratoire qui peut être causée par une allergie, le tabagisme (actif et passif) ou un reflux gastro-oesophagien. Un traitement spécifique s'impose.

Comment prévenir une sinusite ?

 

  • •Dans les chambres et les pièces principales, veillez à ce que la température ne soit pas excessive (19°C maxi) et que l'air ne soit pas trop sec. Employez des humidificateurs si nécessaire.
  • •Lorsqu'il fait froid et humide, sortez la tête couverte et le nez protégé par une écharpe.
  • •Se moucher correctement (une narine puis l'autre) et l'apprendre aux enfants.
  • •En cas de rhume, se laver le nez à l'eau de mer pour décongestionner les narines et évacuer les sécrétions.
  • •Si le rhume se prolonge, consultez afin de bénéficier d'un traitement adapté.
  • •Et enfin, pas de tabac ni d'exposition passive. Les enfants exposés au tabagisme de leurs parents présentent un risque accru de sinusites.

Source :

 

Dr Philippe Presles

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article
avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Vous êtes adhérent ?
Statutaires
Adhérents statutaires contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
Salariés de droits privés Orange
Adhérents salariés de droits privés Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
Fonctionnaires actifs Orange
Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0969 363 373 (appel non surtaxé)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×