En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale
Sante au quotidien
Santé au quotidien
  • Imprimer
Régimes yo-yo : ennemis n°1 de la balance

Régimes yo-yo : ennemis n°1 de la balance

Qui n'a jamais voulu perdre quelques kilos superflus en faisant un régime ?Oui mais voilà, la difficulté n'est pas tant de les perdre, mais plutôt de ne pas les reprendre... C'est ce qu'on appelle l'effet yoyo : maigrir pour mieux regrossir....

Des régimes à effet boomerang

En France, 20 millions de personnes seraient en surpoids. Paradoxal au vu des dizaines de régimes de toutes sortes qui existent...
Alors ces régimes sont-ils réellement efficaces ?

La réponse est claire : absolument pas. En réalité, ils sont contre-productifs puisqu'ils privent l'organisme de beaucoup d'énergie, mais pendant un laps de temps très court. Le corps s'habitue donc à fonctionner avec moins : "pendant un régime, il se met en mode économique" explique le Dr Pauquet, nutritionniste.

Dans un premier temps, ces régimes drastiques ne s'attaquent pas aux cellules graisseuses. Il y a seulement diminution de la masse musculaire et perte d'eau. Le chiffre sur la balance baisse... mais pas pour les bonnes raisons. Et lorsque nous reprenons une alimentation normale, notre organisme s'empresse de stocker ces nouvelles calories pour faire face à une prochaine diète.

La prise de poids est alors inévitable, et les kilos repris peuvent être plus nombreux que ceux que l'on a perdus : c'est l'effet yo-yo.

Les régimes qui favorisent l'effet yo-yo

Les "mauvais" régimes sont ceux qui exigent une modification importante de vos habitudes alimentaires et qui promettent une perte de poids rapide et impressionnante.

On peut citer entre autres Dukan, Atkins, Hollywood, ananas-pamplemousse, protéiné... Les promesses sont souvent tenues, mais dans un premier temps seulement.

Ces régimes sont impossibles à tenir tant ils sont contraignants.

Il y a beaucoup plus à perdre que des kilos

Outre l'effet yo-yo, les conséquences de ces régimes trop violents sont nombreuses. Elles peuvent même être graves et sont souvent méconnues : cycle menstruel perturbé, augmentation des carences en vitamines et minéraux, obésité à long terme, risque de fractures...

Il ne faut pas non plus sous-estimer l'impact psychologique de ces régimes, tels que les troubles du comportement alimentaire ou encore la baisse de l'estime de soi.

Les adeptes des régimes drastiques s'enferment souvent dans une spirale infernale : il faut se priver de plus en plus pour finalement perdre de moins en moins, ce qui peut entraîner un risque de dépression.

Maigrir lentement mais sûrement

Pour maigrir sans risquer l'effet yo-yo, pas de solution miracle. Il faut prendre son temps et accepter le rythme de son corps.

"Idéalement, la perte de poids ne doit pas excéder 500 grammes à un kilo par semaine" affirme Laura Piens, diététicienne. On le sait, une alimentation équilibrée est la clé d'une perte de poids efficace.

Mais qu'est-ce qu'une bonne alimentation ? La plupart des gens l'ignorent.

C'est pourquoi il convient de faire appel à un spécialiste, nutritionniste ou diététicien. Il établira un programme personnalisé et déconseillera généralement la prise de médicaments minceur.

Enfin, le sport est indispensable. Brûleur de graisse, il maintient la masse musculaire et garantit aussi un meilleur moral.

 
Source :

Céline Vanhuyneghem, journaliste santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Graisse abdominale : démêlez le vrai du faux !

Quizz Sante au Quotidien

Trouvez la mutuelle santé qui vous ressemble

Très bien remboursé, bien accompagné, choisissez une mutuelle santé adaptée à vos besoins et à votre budget

Promotion en cours

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×