hopital clinique remboursement frais sejour operation soins urgences

Frais hospitaliers : comment sont-ils remboursés ?

4 min / 17 mai 2022

Deuxième sujet de préoccupation des Français en 2022*, la santé demeure une priorité autant qu’un poste de dépense. Parfois inattendue, une hospitalisation peut coûter cher. Et il n’est pas toujours évident de s’y retrouver, sur la facture de l’hôpital comme sur son décompte de remboursement. C’est pourquoi Le Mag décrypte pour vous les frais hospitaliers.

 

Quel remboursement des frais d’hospitalisation par la Sécurité sociale ?

Avant toute chose, sachez que l’hospitalisation constitue une exception au parcours de soins coordonnés. Cela signifie que la consultation de votre médecin traitant n’est pas un préalable obligatoire. 

Cette absence de consultation ne vous pénalise pas, dans la mesure où elle n’a aucun effet sur le montant des remboursements santé. En effet, la Sécurité sociale assure une prise en charge égale à 80 % des frais de séjour, à condition que vous soyez hospitalisé dans un établissement de santé public ou une clinique privée conventionnée.

Quelle prise en charge par la complémentaire santé ?

Dans le cadre d’une hospitalisation, l’Assurance Maladie ne prend pas en charge :

  • le ticket modérateur
  • le forfait journalier hospitalier. Il s’agit de la participation forfaitaire du patient aux frais d'hébergement et d'entretien entraînés par une hospitalisation de plus de 24 h. Dans ce cas, il s’applique à l’ensemble du séjour et s’établit à 20 € par jour (en hôpital ou en clinique). En cas de séjour au sein d’un service psychiatrique, ce forfait journalier est réduit à 15 €.
  • les dépassements d’honoraires ;
  • les suppléments relatifs au confort personnel de l’assuré : chambre individuelle, télévision…

C’est là qu’intervient votre mutuelle ou votre complémentaire santé : pour prendre en charge ces frais, en partie ou en totalité, selon le niveau de garanties de votre contrat santé. En dehors de toute hospitalisation programmée, pensez donc à consulter vos garanties santé pour minorer votre reste à charge.
 

femme-lit-hopital

Réduisez votre reste à charge avec la garantie AJH

Tous les détenteurs d’un contrat Itineo Santé ou Advengo Santé peuvent souscrire l’option AJH (allocation journalière d’hospitalisation) : 
- elle peut atteindre 60 € par jour, dès le 1er jour d’une hospitalisation couverte par la Sécurité sociale ;
- elle est versée sur demande de l’assuré et envoi des justificatifs ;
- elle peut être utilisée à votre guise.

Quel reste à charge pour les passages aux urgences ?

Depuis le 1er janvier 2022, vous êtes redevable du forfait patient urgences (FPU), d’un montant de 19,61 €, si vous vous rendez aux urgences pour des soins non programmés et qui n’entraînent pas une hospitalisation. Son montant peut être minoré (8,49 €), notamment pour les personnes en affection de longue durée (ALD). Certains patients en sont même totalement exonérés, comme les bénéficiaires de l’assurance maternité, d’une pension d’invalidité ou de l’aide médicale d’État (AME).

En dehors de ces cas d’exonération, sachez que le FPU est intégralement pris en charge par votre mutuelle ou votre complémentaire santé.

 

* Source : étude Mazars, « Les Français et le système de santé », février 2022.

Le saviez-vous ?

Après une hospitalisation, pensez à nous envoyer votre bulletin d’hospitalisation ainsi que votre facture acquittée et détaillée. Nos équipes les étudieront et vous communiqueront les modalités de remboursement.

En ce moment sur Le Mag