En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale

Des conseils et des solutions pour vivre pleinement votre retraite

Senior
  • Imprimer
Baisse d'énergie et de désir sexuel : et si c'était l'andropause ?

Baisse d'énergie et de désir sexuel : et si c'était l'andropause ?

L'andropause serait-elle une sorte de ménopause au masculin ? Quelles sont les caractéristiques de l'andropause et qui sont les hommes susceptibles d'être atteints d'andropause ?

Quelles différences entre l'andropause et la ménopause ?

Andropause et ménopause sont liées à un phénomène hormonal. Mais tandis que la ménopause implique les hormones estrogènes, c'est la testostérone qui marque l'andropause. De même, alors que dans la ménopause les ovaires se mettent au repos, impliquant un arrêt progressif et définitif de la production d'oestrogène, dans le cas de l'andropause la fabrication de la testostérone est seulement ralentie. Autre différence, la ménopause signe l'arrêt de la fertilité, ce qui n'est pas le cas chez l'homme avec l'andropause. Enfin, l'andropause affecte peu d'hommes, tandis que les symptômes de la ménopause touchent de très nombreuses femmes.

Les symptômes de la ménopause
Chez la femme, outre l'arrêt des règles, l'arrêt progressif de l'imprégnation estrogénique peut se traduire par des symptômes très divers et d'intensité variable, dont les plus connus sont les bouffées de chaleur, suivies par des tension des seins, des douleurs diffuses, une sècheresse vaginale, des troubles sexuels, des insomnies, une fatigue, de la déprime, de l'irritabilité, etc.

Les symptômes de l'andropause
Chez l'homme, on retrouve des troubles sexuels avec une baisse du désir sexuel et des érections moins fortes, mais aussi une baisse d'énergie, de force et d'endurance, une altération des capacités physiques avec une réduction de la masse musculaire et de la fatigue. Outre des troubles du sommeil notamment de type insomnie et une baisse de la pilosité, l'andropause affecte également l'humeur avec une baisse de la joie de vivre, une tristesse avec tendance dépressive ou irritabilité. On peut aussi retrouver chez les hommes une transpiration excessive, une prise de poids notamment abdominale, une ostéopénie (baisse de la densité de l'os). L'ensemble de ces symptômes peut se traduire par une altération de la qualité de vie et une dégradation du rendement professionnel.

Qui sont les hommes concernés par l'andropause ?

Comme les femmes, le risque d'andropause augmente avec l'âge et touche des hommes âgés entre 45 et 65 ans. Mais si tous les hommes voient naturellement leur production de testostérone diminuer progressivement au fil du vieillissement, tous ne souffriront pas de symptômes importants, lesquels sont d'ailleurs controversés, car ils peuvent aussi être le reflet de certaines maladies (dépression, trouble vasculaire, obésité...), voire de mauvaises habitudes de vie (alimentation déséquilibrée, sédentarité, alcool...). 

Quels sont les facteurs de risque de l'andropause ?"

Parallèlement, certains facteurs de risque sont suspectés car associés à un faible taux de testostérone :

  • Surpoids et obésité abdominale.
  • Diabète.
  • Excès de cholestérol.
  • Syndrome métabolique.
  • Prise de certains médicaments (antipsychotiques, antiépileptiques, narcotiques).
  • Consommation excessive d'alcool.
  • Stress chronique.
  • Maladie chronique.
  • Maladie du foie.

À noter que si l'andropause est associée au syndrome métabolique, elle pourrait constituer un facteur de risque cardiovasculaire. À l'appui, une étude récente montrant que l'andropause est quatre fois plus fréquente chez les hommes atteints d'insuffisance cardiaque (1).

Que faire en cas de symptômes d'andropause ?

Le diagnostic repose sur les symptômes et sur un dosage sanguin de la testostérone. Quant au traitement, il implique une hormonothérapie à base de testostérone (sous forme de gel, patch, gélule, injection) pour compenser le déficit, mais les effets à long terme de ce traitement ne sont pas bien connus et il pourrait entraîner des effets secondaires (augmentation du risque de cancer de la prostate, d'accident vasculaire cérébral, de troubles du comportement, de cancer du sein, etc.). Quant à la prévention, des habitudes de vie saines pourraient influer : lutte contre le surpoids, alimentation équilibrée, activité physique, limitation de l'alcool, bilan régulier pour traiter tout diabète débutant et autre excès de cholestérol...

En pratique, on retiendra que l'andropause n'est pas une maladie mais une conséquence du vieillissement qui affecterait peu d'hommes et qui est controversée, tant du point de vue de ses symptômes que du traitement. Cela dit, en cas de symptômes impactant sur la vie psychique, la vie sexuelle (baisse du désir sexuel, érections moins fortes) et la santé cardiovasculaire, il faut consulter son médecin, pour un bilan, des conseils de mode de vie, voire un traitement personnalisé.

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Choisissez la solution santé adaptée aux plus de 55 ans

Bien remboursé (optique, dentaire, audition…), bien accompagné, bénéficiez d’une protection complète en toute sérénité
Promotion en cours

Bien vivre son âge - 20 jours, 20 conseils

Recevez dès demain et pendant 20 jours des conseils quotidiens pour profiter de l’instant présent et de votre avenir.


Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×