La Mutuelle Générale

Des conseils et des solutions pour vivre pleinement votre retraite

Senior
  • Imprimer

Créer sa micro-entreprise : ce qu’il faut savoir

10 juin 2020

Quelques clics suffisent pour créer une micro-entreprise, la solution idéale pour les retraités qui souhaitent cumuler pension et revenus d’activité en limitant les formalités administratives au strict minimum.

Selon une récente étude de la DREES (Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques), le passage à la retraite occasionne une perte de pouvoir d’achat d’environ 25% chez les salariés, ce manque à gagner pouvant atteindre 40% chez les cadres. Pour préserver leurs revenus, certains salariés décident de créer une « micro-entreprise » afin de poursuivre une activité professionnelle une fois à la retraite.

Les avantages du statut de micro-entrepreneur

Si vous vous placez dans cette perspective, le statut de micro-entrepreneur présente de nombreux avantages. Il vous permet d’exercer une activité sous forme d’entreprise individuelle. Les formalités administratives sont allégées grâce à un régime simplifié de paiement des cotisations sociales et de l'impôt.

Le chiffre d’affaires que vous pouvez réaliser en tant que micro-entrepreneur varie selon votre type d’activité. En 2020, il est de 72.500 € pour celles relevant des services et de 176.200 € pour les activités commerciales (y compris hôtelières, hors gîtes ruraux). A condition de rester sous un seuil de franchise (34.400 € pour les prestations de services et les activités libérales et 85.800 € pour les activités d’achat-vente), votre activité échappe à la TVA.

Vous pouvez cumuler les revenus tirés d’une activité de micro-entrepreneur et une pension de retraite. Deux cas de figure sont possibles : pour cumuler ces deux sources sans limitation, vous devez avoir liquidé l’ensemble de vos droits (base + complémentaire) en France et à l'étranger ; avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite ; et bénéficier du taux plein. Si ce n’est pas le cas, le cumul entre votre revenu professionnel d'indépendant et la pension de retraite ne devra pas dépasser un certain montant.

Les formalités à remplir pour obtenir le statut de micro-entrepreneur

Les formalités à remplir pour devenir micro-entrepreneur sont légères : l’immatriculation s’effectue en ligne en remplissant un formulaire sur le site de l’Etat (1). C’est lors de cette déclaration que vous devrez préciser le type d’activité de votre micro-entreprise ainsi que son mode d’imposition.

Avec le régime de la micro-entreprise, vous paierez chaque mois (ou chaque trimestre) un pourcentage fixe, assis sur votre chiffre d'affaires (après abattement). L’impôt est calculé forfaitairement par l’Administration sur la base des factures encaissées. Si vous n’avez pas travaillé, il n’y a rien à payer, ni impôt, ni cotisation.

Selon votre choix, l’imposition des gains peut se faire dans le cadre de l’impôt sur le revenu ou à travers un prélèvement libératoire. Dans ce dernier cas, vous réglerez en même temps votre impôt et vos cotisations sociales, indépendamment de votre taxation au titre de l’impôt sur le revenu.

Une fois enregistré, vous recevrez un numéro SIREN servant à identifier votre entreprise et un numéro SIRET précisant sa localisation géographique. Dès lors, vous pourrez débuter immédiatement votre activité et émettre des factures.


1 : https://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/portail/accueil/creer-mon-auto-entreprise.html

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Choisissez la solution santé adaptée aux plus de 55 ans

Bien remboursé (optique, dentaire, audition…), bien accompagné, bénéficiez d’une protection complète en toute sérénité

Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
Du lundi au vendredi
de 9h à 18h
Vous êtes adhérent ?
Statutaires Adhérents statutaires contactez le 09 69 39 39 39 (appel non surtaxé)
itineo et monchoix.santé Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0 969 363 373 (appel non surtaxé)
Salariés de droit privé La Poste Adhérents salariés de droit privé La Poste contactez le 09 69 392 393 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs La Poste Adhérents fonctionnaires actifs La Poste contactez le 09 69 39 30 30 (appel non surtaxé)
Salarié de droit privé Orange Adhérents salarié de droit privé Orange contactez le 0 969 397 497 (appel non surtaxé)
Fonctionnaires actifs Orange Adhérents fonctionnaires actifs Orange contactez le 09 69 32 23 25 (appel non surtaxé)
×
×
×