En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale

Des conseils et des solutions pour vivre pleinement votre retraite

Senior
  • Imprimer
DMLA et maladies de la macula : pensez à montrer vos yeux

DMLA et maladies de la macula : pensez à montrer vos yeux

Du 27 juin au 1er juillet ont lieu les premières journées nationales de la macula. Si vous avez plus de 50 ans, avant de boucler vos valises et de partir en vacances, pensez à aller voir un ophtalmologue surtout si vous n'y êtes pas allé depuis longtemps. Objectif : dépister d'éventuelles atteintes de la macula souvent silencieuses au début, dont la dégénérescence maculaire (ou DMLA). Petit tour d'horizon.

 

DMLA et maladies de la macula : la macula, c'est quoi ?

La macula est une très petite zone au centre de la rétine mais essentielle puisqu'elle transmet 90% des informations visuelles au cerveau. C'est grâce à elle que l‘on peut voir les détails, lire, coudre, reconnaître des visages, conduire, fixer le regard... La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) est la maladie la plus connue mais il y en a d'autres !

« Il y a dix ans, seuls 3% des 55-70 ans connaissaient le mot DMLA contre 80% aujourd'hui, souligne le Pr Eric Souied, chef du service d'ophtalmologie à l'hôpital intercommunal de Créteil, en région parisienne. C'est pourquoi il nous parait pertinent maintenant de viser aussi d'autres pathologies de la macula d'autant que le dépistage se fait par le même examen du fond d'oeil ».

La DMLA reste la maladie la plus fréquente : symptômes et facteurs de risques

Avec un million de personnes touchées en France, la dégénérescence maculaire est la plus fréquente des maladies de la macula. Elle apparaît le plus souvent après 50 ans. Les symptômes peuvent survenir brutalement et toucher un oeil ou les deux. Une baisse rapide de l'acuité visuelle, l'apparition d'une tâche sombre au centre de la vision et de lignes droites déformées ou gondolées imposent de consulter en urgence.

Parmi les facteurs de risque, la génétique, l'âge, le sexe (elle atteint plus les femmes), le tabagisme, une alimentation déséquilibrée. Des études montrent que des repas riches en légumes verts, fruits frais et poissons gras protègeraient de la maladie. Mais la prévention la plus efficace reste le dépistage : dès 55 ans, il faut faire contrôler sa vue chaque année.

On ne guérit pas une DMLA mais des traitements permettent de ralentir l'évolution de la forme dite « humide », plus répandue et plus grave que la forme dite « sèche ». Une nouvelle molécule est attendue en 2017. La DMLA est la première cause de malvoyance chez les personnes âgées.

Autre maladie de la macula : la maculopathie diabétique, encore mal dépistée

En cas de diabète, il est recommandé de faire vérifier l'état de ses yeux une fois par an. Pourtant, seule la moitié des patients suivent ce conseil. Or, après 20 ans de diabète, la prévalence de la maculopathie est évaluée à 29% chez les diabétiques de type 1 et 28% chez les diabétiques de type 2.

Cette maladie prend le plus souvent la forme d'un oedème maculaire qui touche 10% des diabétiques et se traduit par l'accumulation de sang et de liquide dans la macula. Son apparition est liée à l'ancienneté du diabète et à la présence d'une rétinopathie diabétique, laquelle affecte la périphérie de la rétine. L'hypertension artérielle, le sexe (là encore les femmes sont plus exposées), le traitement antidiabétique par insuline sont aussi des facteurs de risque. Au départ, le patient ne ressent aucun symptôme mais progressivement il est gêné pour lire, distinguer les contrastes, percevoir les couleurs, les détails. Au fil du temps, sa vue devient trouble. Plus la maculopathie est dépistée tôt plus les traitements sont efficaces et plus le patient a des chances de garder sa vue.

Les autres raisons de se faire dépister des maladies de la macula

L'examen du fond d'oeil peut permettre de diagnostiquer d'autres maladies de la macula pour lesquelles des traitements médicamenteux ou chirurgicaux sont possibles :

  • Les occlusions veineuses rétiniennes empêchent le sang de s'évacuer normalement hors des vaisseaux de l'oeil. Résultat : la circulation sanguine est ralentie et la pression dans les veines augmente, au risque que les veines de la rétine se dilatent et que des hémorragies apparaissent.
  • La maculopathie myopique touche les personnes atteintes de forte myopie. Elle est liée à un étirement de la rétine qui se produit lorsque le globe oculaire est plus long que la normale. Ce trouble peut entrainer une baisse rapide et sévère de la vue.
  • Le trou maculaire se traduit par un trou plus ou moins grand causé par une traction du tissu rétinien situé au centre de la macula. Les symptômes peuvent apparaître très rapidement et ressemblent à ceux de la DMLA : tâche sombre au centre des mots ou des lettres, images déformées, lignes droites ondulées...

 

Les journées du dépistage en pratique

Le dépistage s'adresse à toutes les personnes de 55 ans et plus, ainsi qu'aux diabétiques n'ayant pas consulté un ophtalmologue depuis plus d'un an. Il se fait exclusivement sur rendez-vous en  consultant le site www.journees-macula.fr ou en téléphonant au 0 800 002 426 (appel gratuit). Selon les centres, la consultation sera gratuite ou payante. Un fond d'oeil sera réalisé. S'il révèle une atteinte de la macula ou un risque élevé d'avoir un problème, il faudra effectuer des explorations complémentaires:

  • l'OCT (tomographie par cohérence optique) : cet examen indolore permet d'obtenir des images très précises de l'oeil et de visualiser l'étendue et la localisation des lésions.
  • l'angiographie à la fluorescéine : un colorant fluorescent est injecté dans le pli du coude (comme pour une prise de sang) pour permettre de prendre des photographies du fond d'oeil et évaluer l'état des vaisseaux de la rétine.

 

Source :

 

Brigitte Bègue, journaliste santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Choisissez la solution santé adaptée aux plus de 55 ans

Bien remboursé (optique, dentaire, audition…), bien accompagné, bénéficiez d’une protection complète en toute sérénité
Promotion en cours

Bien vivre son âge - 20 jours, 20 conseils

Recevez dès demain et pendant 20 jours des conseils quotidiens pour profiter de l’instant présent et de votre avenir.


Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×