En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale

Des conseils et des solutions pour vivre pleinement votre retraite

Senior
  • Imprimer
 Maltraitance des seniors, plus courante qu'il n'y paraît...

Maltraitance des seniors, plus courante qu'il n'y paraît...

Violences physiques ou psychologiques, pressions financières, négligences... La maltraitance des personnes âgées est plus courante qu'il n'y paraît !
Elle passe pourtant souvent inaperçue.
Mais qu'entend-on exactement par maltraitance ? Et comment y faire face ?

Maltraitance des personnes âgées : quelle est l'ampleur de la problématique ?

Coups, infantilisation, insultes...
Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, entre 4 et 6 % des personnes âgées de plus de 65 ans ont connu une forme de maltraitance à domicile. Un phénomène qui devrait encore prendre de l'ampleur vu le vieillissement de la population dans nos pays. Ces chiffres sont toutefois sans doute sous-estimés.

En 2011, 70% des appels reçus par le 3977 (numéro national contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés), concernaient une maltraitance au domicile, 73% des personnes maltraitées étaient des femmes et 53% avaient plus de 80 ans. Les maltraitances subies étaient surtout psychologiques, suivis par ordre décroissant de cas de maltraitance financière et physique et de négligences. Les auteurs présumés étaient à 73% des membres de la famille, notamment les enfants de la personne maltraitée (64%).

Des difficultés à en parler

Peur des représailles, d'être « placé » en maison de repos ou d'être rejeté par la famille (dans plus d'un cas sur trois, ces actes seraient le fait des enfants)... Il n'est pas toujours aisé pour une victime de rapporter de tels actes. Il n'est d'ailleurs pas rare qu'elle soit isolée et que la personne maltraitante soit la dernière à lui rendre visite.

Sans compter qu'il n'est pas toujours évident d'identifier un acte maltraitant comme telle, et que celui-ci peut être totalement involontaire... Difficile donc d'avoir une vision claire de l'étendue du problème.

Qu'est-ce que la maltraitance ?

La maltraitance peut avoir un impact important sur le bien-être et l'estime de soi des personnes âgées mais aussi sur leur santé physique ou psychologique : fractures, ecchymoses, dépression, anxiété... Des maux d'autant plus graves qu'il s'agit de personnes déjà fragilisées.

Elle peut prendre différentes formes :

  • Les maltraitances psychologiques sont les plus courantes : insultes, infantilisation, harcèlement, menaces... ;
  • Les maltraitances financières, lorsque l'on empêche la personne de maîtriser ses ressources, en confisquant son portefeuille ou en s'accaparant un héritage par exemple.
  • Les négligences peuvent être volontaires ou involontaires.
    Il s'agit de tout manquement à un acte de la vie quotidienne qui porte atteinte à la personne, le fait de la laisser dans des sous-vêtements souillés par exemple.
  • Les violences physiques : coups, bousculade, contention inappropriée...
  • Les maltraitances civiques consistent à priver la personne de ses droits élémentaires, en l'enfermant par exemple ou en la privant de ses papiers d'identité.

Que faire en cas de maltraitance ?

En parler tout d'abord.
S'il s'agit de violences physiques, la police reste l'interlocuteur de première ligne. Des services existent également pour aider les personnes concernées, les écouter, les informer, les orienter ou si elles le désirent les aider à mettre en place des solutions - pour qu'elles soient moins isolées par exemple.

Qui contacter ?


Pour s'informer :

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F861.xhtml.
Source :

Thomas Coucq, journaliste santé

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Choisissez la solution santé adaptée aux plus de 55 ans

Bien remboursé (optique, dentaire, audition…), bien accompagné, bénéficiez d’une protection complète en toute sérénité
Promotion en cours

Bien vivre son âge - 20 jours, 20 conseils

Recevez dès demain et pendant 20 jours des conseils quotidiens pour profiter de l’instant présent et de votre avenir.


Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×