En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale

Des conseils et des solutions pour vivre pleinement votre retraite

Senior
  • Imprimer
Prothèse auditive : quand faut-il appareiller ?

Prothèse auditive : quand faut-il appareiller ?

Avec 5 millions de Français touchés, la surdité est fréquente et rapidement handicapante.Pour ne pas s'isoler socialement, un appareillage auditif est souhaitable. Reste à définir quand faut-il appareiller exactement ?La réponse à cette question est à la fois simple et compliquée. Le plus difficile est de reconnaître sa surdité, car associée au vieillissement, puis d'accepter de porter un appareillage, car perçu comme inesthétique, contraignant techniquement et coûteux. Sinon, quels sont les signes qui doivent amener à consulter un ORL en vue d'un appareillage auditif ? Ensuite quelles sont les prothèses auditives disponibles ?

Prothèse auditive : quand faut-il décider de se faire appareiller ?

Il est nécessaire de se faire appareiller lorsque l'audition entraîne une gêne dans la vie quotidienne et sociale. Difficultés à comprendre les autres, nécessité de monter le volume de la télé, etc.

La gêne auditive est, au début, insidieuse car nous avons une grande capacité d'adaptation et nous compensons. Mais au fur et à mesure qu'elle s'accentue, la nier n'est plus recevable.

Voici une série de signes qui ne trompent pas, qui indiquent clairement une surdité :

  • Vous ne saisissez pas tous les mots d'une conversation.

  • Les mots arrivent à votre oreille de façon assourdie, comme dans du coton.

  • Vous entendez mais ne comprenez pas.

  • Vous avez l'impression que les autres n'articulent pas.

  • Vous faites souvent répéter.

  • Vous avez tendance à parler fort.

  • Vous comprenez mal lorsque l'on ne vous parle pas en face, le dos tourné notamment, ou à distance.

  • Vous comprenez mal les conversations au téléphone.

  • Lorsqu'il y a de la musique ou un autre bruit de fond, vous avez du mal à comprendre les dialogues d'un film.

  • Vous augmentez souvent le volume de la télé ou de la radio.

  • Vous n'arrivez pas à entendre le tic-tac de votre montre.

  • Vous êtes vite fatigué(e) dans les endroits bruyants.

  • Vous suivez mal les conversations à plus de 2 personnes.

Lorsqu'une surdité est reconnue, que faire ?

Une fois ces signes de surdité reconnus, il est nécessaire de consulter un médecin ORL sans attendre.

S'il n'y a pas d'urgence à consulter un spécialiste, en revanche, il ne faut pas trop attendre pour deux raisons :

  • Plus on attend, plus on s'isole et plus il est difficile de revenir en arrière.
  • En l'absence de traitement de la surdité, le cerveau perd l'habitude de recevoir des sons et de les interpréter.
    La rééducation auditive avec un appareillage est alors plus difficile.

Le médecin ORL réalise un bilan auditif complet, indiquant le niveau et les caractéristiques de la surdité.

Ensuite c'est un audioprothésiste qui proposera l'appareil auditif le mieux adapté à chaque cas, en fonction du type de surdité et des besoins de chacun.

Quelle prothèse auditive choisir ?

Il existe quelque 400 références et 16 marques d'appareils d'aide auditive. Grâce à la technologie numérique, ils offrent aujourd'hui un bon confort d'écoute.

Les contours d'oreille sont les plus utilisés (70% du marché), suivis des intraoculaires.

Petit aperçu des avantages et inconvénients respectifs de ces deux types d'appareils.

Les contours d'oreille

Ces appareils en plastique contournent l'oreille. Ils sont de grande taille pour les surdités profondes, les micro-contours plus discrets étant réservés à des surdités plus légères.

  • Solides.

  • Faciles à manipuler y compris par les personnes âgées ayant des difficultés visuelles ou motrices.

  • Sans entretien.

  • Autonomie de 10 à 15 jours.

  • Leur taille permet d'y implanter des options électroniques variées : micros directionnels, contrôle de volume, sélecteur de programme...

  • De puissance variable, ils s'adaptent aux pertes auditives légères à profondes.

  • Les contours d'oreille de grande taille sont peu discrets et peu esthétiques.

  • Coût : 500 à 2000 euros par oreille.  

 

Les intra-auriculaires

Ils se logent à l'intérieur de l'oreille dans le conduit auditif. Ils offrent une audition très naturelle.
  • Destinés seulement aux surdités légères à moyennes.

  • Très discrets et esthétiques.

  • Plus fragiles.

  • Manipulation plus délicate.

  • Entretien délicat.

  • Réglages précis.

  • Faciles d'usage au téléphone.

  • Autonomie de 4 à 5 jours.

  • Réservés aux personnes dont le conduit auditif n'est pas trop étroit ou tortueux.

  • Réservés aux personnes ne sécrétant pas trop de cérumen.

  • Coût : à partir de 1.400 euros par oreille.

Le choix d'une prothèse auditive dépend donc de chacun, de nombreux critères entrant en ligne de compte : anatomiques, personnels, niveau de surdité, type de surdité, âge, dextérité de manipulation, coût, etc.

Dr Philippe Presles

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Choisissez la solution santé adaptée aux plus de 55 ans

Bien remboursé (optique, dentaire, audition…), bien accompagné, bénéficiez d’une protection complète en toute sérénité
Promotion en cours

Bien vivre son âge - 20 jours, 20 conseils

Recevez dès demain et pendant 20 jours des conseils quotidiens pour profiter de l’instant présent et de votre avenir.


Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×