En utilisant le site lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
La Mutuelle Générale

Des conseils et des solutions pour vivre pleinement votre retraite

Senior
  • Imprimer
Quelles aides sociales aux personnes âgées ?

Quelles aides sociales aux personnes âgées ?

Avec le vieillissement de la population se pose le problème de la perte d'autonomie des personnes âgées.Quelles sont les aides à domicile et les aides financières dont peut bénéficier la personne âgée pour subvenir à ses besoins et rester à son domicile le plus longtemps possible ?

L'allocation personnalisée d'autonomie (APA)

L'objectif de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) est de renforcer la prise en charge des personnes en perte d'autonomie, en leur permettant de bénéficier des aides nécessaires à l'accomplissement des actes de la vie courante.

Sont aussi bien concernées, les personnes âgées résidant à domicile ou celles demeurant en établissement.

L'APA s'adresse aux personnes âgées d'au moins 60 ans, ayant une résidence stable en France et justifiant d'un certain degré de perte d'autonomie, évalué en fonction de la grille nationale Aggir (Autonomie, gérontologie, groupe iso-ressources) qui comprend 6 niveaux.

Seuls les quatre premiers niveaux de cette grille ouvrent droit à l'APA. Mais les personnes classées en Gir 5 ou 6 peuvent néanmoins demander une aide ménagère (voir ci-dessous).

La grille Aggir


La grille Aggir (Autonomie, gérontologie, groupe iso-ressources) sert à évaluer le degré de perte d'autonomie.

Dix variables sont utilisées pour définir la perte d'autonomie physique et psychique : 

  1. cohérence (conversation, comportement),
  2. orientation (dans l'espace, dans le temps),
  3. toilette (la personne est-elle autonome pour sa toilette ?),
  4. habillage (la personne peut-elle s'habiller et se déshabiller seule et avec soin ?),
  5. alimentation (manger seul, se servir)
  6. élimination (selles, urines, propreté),
  7. transferts (se lever, se coucher, s'asseoir),
  8. déplacements à l'intérieur (maison, étage, jardin),
  9. déplacements à l'extérieur (marche, orientation...),
  10. communication à distance (téléphone, alarme, sonnette...).

Un tarif national fixe le montant maximum du plan d'aide à domicile en fonction du degré de perte d'autonomie du bénéficiaire.

L'attribution de l'APA n'est pas soumise à des conditions de ressources, mais un barème national détermine, en fonction des ressources de l'usager, la participation restant à sa charge.

 

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

L'ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées) remplace l'allocation minimum vieillesse depuis janvier 2006 et s'adresse aux personnes âgées disposant de revenus insuffisants.

Ses bénéficiaires doivent avoir 65 ans ou être atteints d'incapacité de travail.

L'attribution de l'ASPA dépend des ressources du demandeur et de sa situation familiale (plafond de 9.447,21 euros de ressources annuelles pour une personne seule ou 14.667,32 euros pour un couple).

 

L'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI)

Cette allocation supplémentaire d'invalidité est versée, sous certaines conditions, aux personnes invalides titulaires d'une pension de retraite ou d'invalidité qui n'ont pas atteint l'âge légal de la retraite pour bénéficier de l'ASPA (entre 60 et 62 ans).

L'attribution dépend des ressources du demandeur et de sa situation familiale (plafond de 8.373,81 euros de ressources annuelles pour une personne seule ou 14.667,32 euros pour un couple).

 

Aide au maintien à domicile des personnes âgées : l'aide ménagère

Selon l'âge, l'état de santé et les ressources, les personnes âgées peuvent bénéficier d'une aide ménagère :

  • Il faut avoir 65 ans et plus, ou plus de 60 ans en cas d'inaptitude au travail.

  • Un état de santé empêchant d'accomplir les travaux domestiques de première nécessité.

  • Ne pas bénéficier de l'APA.

Le montant alloué, par le département ou la caisse de retraite, est déterminé en fonction des ressources (du demandeur et de son conjoint) et une participation peut être demandée.

 

Aide à domicile : l'allocation simple

Cette allocation pour une aide à domicile est destinée aux personnes ayant des revenus modestes, ne bénéficiant d'aucune pension de retraite, sous réserve d'être âgé de 65 ans et plus, ou de plus de 60 ans en cas d'inaptitude au travail.

Le montant de l'allocation dépend du cumul de toutes les ressources du demandeur.

 

Aide sociale locale : les foyers restaurants et le portage des repas

Certaines communes et certains départements proposent des services d'aide aux personnes ayant des difficultés pour se restaurer :

  • Sous forme de foyers restaurants proposant des repas à prix modérés.
    Sous conditions de ressources, une prise en charge de ses repas est possible au titre de l'aide sociale.

  • Sous forme de portage à domicile de repas pour les personnes dont l'état de santé les empêche de sortir de chez elles.
    Ce service est généralement assuré sur une durée limitée.

 

Pour en savoir plus sur les conditions d'attribution, sur les démarches et pour télécharger les formulaires : http://vosdroits.service-public.fr

Isabelle Eustache

Envoyer cet article à un(e) ami(e)

caractères restants
* Champs obligatoires
L'article a bien été envoyé à : .
Fermer
Fermer
Choisissez la solution santé adaptée aux plus de 55 ans

Bien remboursé (optique, dentaire, audition…), bien accompagné, bénéficiez d’une protection complète en toute sérénité
Promotion en cours

Bien vivre son âge - 20 jours, 20 conseils

Recevez dès demain et pendant 20 jours des conseils quotidiens pour profiter de l’instant présent et de votre avenir.


Partagez cet article avec vos proches
Posez vos questions à nos experts
Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?
Contacter un conseiller au 3035 (service & appel gratuits)
le lundi de 8h30 à 19h30
du mardi au vendredi de 8h30 à 21h
le samedi de 10h à 18h
Vous êtes adhérent ?
individuels ou fonctionnaires Orange
Adhérents individuels et fonctionnaires orange contactez le 0800 455 455 (service et appels gratuits)
La Poste
Adhérents la Poste contactez le 0800 270 270 (service & appel gratuits)
contractuels Orange
Adhérents contractuels Orange contactez le 0800 01 31 31 (service & appel gratuits)
itineo et monchoix.santé
Adhérents itineo et monchoix.santé contactez le 0800 661 661 (service & appel gratuits)
Vous êtes professionnel de santé ?
Professionnels de santé contactez le 0800 666 999 (service 0.06€ / mn + prix appel)
×
×
×
×