Mesdames, Messieurs les candidats, faites place à la santé !

23 février 2022

Au-delà de la crise sanitaire et de sa difficile gestion au jour le jour, la Mutualité française a souhaité prendre de la hauteur et apporter des propositions concrètes pour améliorer la santé des Français. L’ambition du mouvement mutualiste est de porter ces enjeux au cœur de la campagne présidentielle.

Premier objectif : développer et protéger le capital-santé des Français, pour éviter les maladies plutôt que chercher à les soigner. Mais aujourd’hui, la prévention ne représente que 2 % de l’ensemble de nos dépenses de santé ! C’est un changement culturel profond qu’il nous faut mettre en œuvre.

Deuxième objectif : renforcer l’accès aux soins. Sept millions de Français vivent dans un « désert médical », où il est devenu impossible de trouver un médecin généraliste, où les délais pour une consultation spécialisée dépassent les 6 mois, avec pour conséquence la saturation des services d’urgences.

Troisième objectif : mieux prendre en charge notre santé mentale. En France, chaque année, 13 millions de personnes - enfants, adultes, adolescents - sont touchées par un trouble psychique. Là encore, il nous faut changer de regard car les préjugés nuisent à la prévention, au dépistage et au soin des maladies psychique.

Quatrième objectif : renforcer les solidarités entre les générations pour accompagner dignement nos plus anciens tout en donnant aux plus jeunes les moyens de s’épanouir. Cinquième et sixième objectifs : favoriser les investissements socialement et écologiquement responsables et associer davantage les citoyens aux décisions en matière de santé.

L’ensemble des propositions pour y parvenir est détaillé sur le site de la Mutualité française. Le 1er mars, la Mutualité organise le « Grand Oral » des candidats à l’élection présidentielle au cours duquel ils seront interrogés sur le thème de la santé - pour que les priorités des Français soient aussi celles de leurs gouvernants. À suivre en direct sur le site collaboratif « Place de la santé ».